Ta gardienne a un message pour toi :

« Vous pouvez lui dire qu’il compte énormément pour moi et que je l’aime infiniment, je pense qu’il le sait. Je fais tout pour lui, je fais vraiment de mon mieux (nous avons acheté une maison pour avoir nos chevaux près de nous car je ne supportais plus les pensions qui oublient, selon moi, les besoins essentiels des chevaux).
Je sais qu’il est là pour me redonner confiance en moi. Je sais également qu’on a de belles choses à vivre tous les deux.
Mais pour cela, il faut qu’il se débarrasse de ces angoisses, qui selon moi ne viennent pas de moi, mais de son passé. Après je peux me tromper.
J’aimerais qu’il me fasse confiance, que tout ce que je ferai pour lui sera toujours le mieux.
C’est un poney magique, j’aimerais vraiment qu’il se débarrasse de toutes ses vieilles peurs et qu’il m’aide à affronter les miennes.
Je le remercie infiniment d’être entré dans ma vie. Et je respecterai tout message qu’il aura à me faire passer. »

Oui je sais qu’elle m’aime et que nous sommes en totale fusion tous les deux. Comme elle l’a compris, ma mission consiste à l’aider à se reconnecter à sa source, à son petit enfant intérieur pour lui permettre de pardonner et retrouver toute sa confiance. Il y a encore du travail, mais elle est sur son chemin et la coopération entre nous l’aidera à affronter ce qui doit être travaillé et surtout ce dont elle doit se débarrasser. Dis-lui que lorsque nous sommes tous les deux, il est important qu’elle soit connectée à moi et uniquement à moi. Toutes les autres pensées doivent être envoyées à la poubelle, car elles créent des interférences. Dis-lui aussi de toujours veiller à être bien centrée dans l’ici et maintenant, c’est essentiel pour trouver un équilibre. Je l’aime et je suis très heureux d’être là pour elle.

Valino, elle aimerait connaître les raisons de tes peurs dans le van. Pourquoi n’arrives-tu pas à te détendre ?

Parce qu’on m’obligeait souvent à y monter pour m’emmener au pré et après on m’y laissait des journées entières sans trop s’occuper de moi. On m’oubliait en quelque sorte et depuis c’est signe de peur, la peur des choses inconnues, mais elle peut le comprendre, cela lui parle aussi.

Pourquoi as-tu toujours besoin de voir les autres chevaux et te soucies-tu autant d’eux ?

Parce que je n’aime pas être seul, j’ai besoin d’être entouré, de voir qu’on ne m’abandonne pas à mon triste sort. J’ai besoin de compagnie, je n’aime pas la solitude, la solitude est triste et rend dépressif.

Et pourquoi arraches-tu la longe dans la carrière ?

Parce que j’ai besoin d’être libre, et la longe me fait peur, je me crispe, je suis tendu et cela est désagréable et fait mal.

Ta gardienne me demande de communiquer avec toi, acceptes-tu de répondre à quelques questions ?

Oui bien entendu, je suis une chatte d’un tempérament plutôt calme et posé et je suis là pour une mission bien précise et si elle a besoin de vérifier à travers toi si ma mission consiste à la guider dans ses projets, je veux bien répondre à ses questions.

Pour commencer, es-tu heureuse avec eux ?

Mauvaise question, je sors, j’ai accès à l’extérieur et si je n’étais pas heureuse je serais partie depuis longtemps.

Apprécies-tu tes compagnons ? As-tu un message les concernant ?

Je les apprécie, l’entente est cordiale avec les chats (2) mais chacun connaît et reste à sa place.

Y-a-il un autre animal ?

non mais il y a un furet.

Apprécies-tu son mari E….. ?

Parfois lorsqu’il élève la voix, j’ai un peu peur mais ce n’est pas le méchant bougre, parfois juste un peu imprévisible.

Et l’environnement dans lequel tu vis te convient-il ?

Oui, ici c’est très aéré, très fluide et pour un chat c’est du bonheur de ne pas être obligé de nettoyer énergétiquement les lieux tous les jours. Ici les mauvaises énergies ou de bas niveau vibratoire, ne s’accrochent pas. Il y a du passage certes, mais elles ne restent pas, c’est un peu la maison où on fait une halte pour se ressourcer et repartir.

Comment te sens-tu ?

A la place qui est la mienne, parfois un peu sur le qui-vive, sécurité oblige, mais je me sens bien dans ma tête et dans mon corps.

Que manges-tu ?

Des croquettes, mais aussi de la viande et des légumes et j’adore les crevettes.

Te rends-tu chez le voisin ? Si  oui pourquoi ?

Oui j’y vais pour nettoyer énergétiquement les lieux. Là-bas on a plus tendance à s’accrocher au lieu et aux personnes. Moi je suis un chat type sentinelle, plutôt amené à nettoyer l’extérieur et le voisin en profite.

Y-a-t-il des activités que tu voudrais que tu voudrais faire ou refaire ?

Je connais ma mission et je m’assure de la remplir au mieux. Ici j’ai de la chance, il y a des multitudes de possibilités de s’occuper, à commencer par la chasse (oiseaux, souris, papillons) mais je n’en ressens pas le besoin je suis plutôt très pacifiste.

Quelle est ta mission Circée ?

Je suis un guide (vibre sur un autre plan) et je suis chargée de l’aider sans sa mission.

Laquelle ?

Celle de s’occuper des plus démunis, et surtout de leur apporter de la force et les soulager.

Les animaux ou les personnes ?

Les deux, mais chaque chose en son temps.

Et quelle est la priorité ?

Les animaux, mais elle a du travail, ça ne se fera pas du jour au lendemain. Il faut qu’elle se donne les moyens de se faire guider par des personnes de l’extérieur et ne pas vouloir démarrer sans avoir tous les outils entre les mains et surtout de se faire confiance. Le bât blesse un peu et tant qu’elle doute, elle ne pourra pas faire du bon travail. Dis-lui que je suis là pour l’aider dans ce projet et elle pourra se servir de moi comme animal guide.

Pour quelle raison es-tu parti Léo ?

Pour me promener, je suis un chat de type sentinelle et j’ai besoin de faire mon travail dans tout le quartier. Les énergies négatives qui sont descendues sur la terre aux alentours de cette super lune du 14 novembre m’ont poussé cette fois-ci beaucoup plus loin et je ne sais pour quelle raison, j’ai eu du mal à retrouver mon territoire. J’ai erré dehors plusieurs jours et une gentille dame m’a donné plusieurs fois à manger et m’a ramené chez elle. Maintenant je vais mieux et aimerais bien rentrer chez mon gardien mais je suis coincé ici. Ce n’est pas que je ne m’y plaise pas, c’est que ce n’est pas chez moi et je ne sais pas comment faire pour m’échapper. C’est difficile car ce n’est pas ma place et j’ai besoin de sortir pour nettoyer les énergies et faire mon travail.

Est-ce que tu les entends lorsqu’ils t’appellent ?

Non, je suis beaucoup trop loin de la maison.

Etais-tu bien chez eux ?

Bien sûr que j’étais heureux chez eux, avec eux, je suis un chat un peu aventurier et me suis fait piéger chez cette dame (50 ans) mais elle est gentille et s’occupe bien de moi. Elle vit seule et se sent très solitaire, ma compagnie lui fait du bien.

On me charge Léo te  dire qu’ils t’aiment et que tu leur manques, surtout à ton gardien.

Oui je sais, et j’ai beaucoup de peine pour eux et surtout pour lui. Je pense à lui tous les jours et j’espère pouvoir trouver le moyen de lui revenir. J’y veille, car moi aussi je les aime.

strumpfTa gardienne me dit que tu es peureux.

Oui je suis une petite puce craintive, je n’y peux rien. C’est ma personnalité, et suis né comme ça.

Mais tu as surtout peur de R……..

Oui je n’aime pas les hommes, ils me font peur.

Pourquoi ?

Parce qu’ils sont le contraire de moi, et l’image qu’ils me renvoient me fait douter de moi ? Je manque de virilité et ne me sens pas très à l’aise en sa présence. J’aurais sans doute préféré, déjà de par ma taille, être une strumpfette et n’avoir rien besoin de prouver.

Mais tu es comme tu es, et tu n’as pas besoin de prouver quoi que ce soit à personne Strumpf. L’essentiel c’est que tu te sentes bien dans ta tête et dans ta peau et pour cela tu dois assumer qui tu es, sans complexe d’infériorité ou d’identité. Tes gardiens t’aiment et souhaitent que tu sois heureux avec eux, sans stress et sans angoisses. R……. est un gentil, tu n’as pas besoin d’avoir peur de lui, tu peux lui faire confiance.

rubyRuby ta gardienne me charge de te transmettre un message

« Ruby, tu es une chatte magnifique et merveilleuse, j’aimerais que tu saches que je t’aime vraiment beaucoup. J’aime beaucoup les doux moments que je passe avec toi à te caresser, t’entendre ronronner, te parler. Quelque part tu es la fille que je n’ai pas eue, j’ai eu très peur de te perdre et je suis encore un peu sous le choc, mais cela me motive encore plus pour avancer dans mon projet de communication avec les animaux. »

Dis-lui merci, moi aussi je l’aime et la considère comme ma maman. J’ai eu très peur aussi de rester enfermée encore longtemps dans ce garage.

Que s’est-il passé pour que tu te retrouves enfermée dans ce garage ?

Je me suis fait piéger, je voulais m’y réfugier pour m’y cacher car il y avait beaucoup de bruit et des enfants qui criaient. J’ai eu très peur, un gros coup de stress, et je suis sortie de mon corps. Après j’étais bien et je n’avais plus envie de bouger. Je me sentais en sécurité. Mais je me suis malheureusement fait enfermer et j’étais tétanisée.

Et maintenant comment te sens-tu ? As-tu des séquelles ?

Oui j’y pense encore et je vais tâcher d’être un peu plus prudente.

Ta gardienne aimerait savoir ce que tu aimerais beaucoup faire ? Si tu t’éloignes lorsque tu sors ?

Je suis un chat de type « nettoyeur » et je suis chargée de  purifier les énergies du lieu, et j’aime sortir pour me nettoyer après et me débarrasser de toutes les énergies négatives. Si je m’éloigne ? Non je ne crois pas, je n’ai pas la notion des distances, mais qu’elle ne s’inquiète pas, j’ai mon périmètre de sécurité.

Es-tu heureuse avec ta gardienne, ton environnement ?

Oui je suis très choyée, câlinée et je ne manque de rien. Je suis juste parfois un peu solitaire, mais pendant ces moment-là je me ressource et me repose. Qu’elle ne s’inquiète pas, je suis d’un caractère plutôt craintif, et m’isoler permet de me recentrer et de m’apporter un équilibre.

Tu as peur des enfants ?

Oui énormément. Ils sont très bruyants, hyperactifs et parfois très cruels.

As-tu eu des déboires avec eux ?

Oui au début de ma vie, j’ai été très tôt livrée à moi-même et ma maman ne m’a pas protégée et appris à gérer certaines situations. Les enfants hurlent et cela me fait peur et mal aux oreilles. Ils t’attrapent et te tirent les oreilles, la queue et parfois te donnent des coups de pieds. Je préfère les fuir.

Que peut améliorer ta gardienne vis-à-vis de toi ?

M’accepter telle que je suis, éviter de me mettre en situation où je me trouve en face de stimuli qui m’angoissent et me stressent (enfants), ne pas m’en vouloir si je ne suis pas très affectueuse, ce n’est pas mon rôle ou très peu.

Es-tu reliée à elle ?

Oui

Comprends-tu lorsqu’elle te parle ?

Oui parce que je peux lire dans ses pensées.

Peux-tu communiquer avec Merlin ?

Oui bien sûr au quotidien pour se partager les tâches, mais aussi pour établir des codes, des règles de bonne conduite.

Vous aimez vous ou pas ?

Il n’y a pas d’animosité, nous avons chacun notre mission, j’ai la mienne, lui la sienne (mission auprès de la gardienne) et nous savons respecter notre travail et nous respecter.

romeo1-sabyRoméo, ta gardienne aimerait savoir pourquoi tu es entré dans leur famille et quel lien as-tu particulièrement avec elle ?

On m’a envoyé vers eux et surtout vers elle auprès de qui j’ai une mission.

Laquelle ?

Celle de l’aider à se détacher de tout ce qui est négatif, de l’aider à ne voir que le positif en toute chose, de l’aider à se reconnecter à son petit enfant intérieur pour lui permettre d’avancer sur son chemin et retrouver sa source, la force pour lui permettre de prendre connaissance de la quintessence de son être intérieur et de sa mission de vie.

As-tu un lien avec Filou, leur caniche décédé en 2012 ?

Oui

En es-tu la réincarnation ?

Non c’est lui qui m’a guidé vers elle pour remplir cette mission. C’est une mission de l’énergie chat, mais aussi chien, et c’est à travers moi que ce travail doit se faire.

Tu es donc en lien avec lui. Peux-tu leur dire s’il va bien ?

Il va très bien et continue à œuvrer pour le leur. Il m’aide et me conseille régulièrement et il continue de communiquer avec les autres chiens. Il n’a pas pour l’instant décidé de leur revenir, il est bien plus utile pour elle dans l’au-delà, mais qu’ils n’en doutent pas, il leur reviendra un jour mais beaucoup plus tard.

Et toi Roméo, comment considères-tu les deux autres chiens de leur famille ?

Comme des membres de la famille à part entière, et devant qui j’ai beaucoup de respect. Ils ont leur place, j’ai la mienne.

Es-tu heureux dans cette famille ou te manque-t-il quelque chose ?

Je suis très heureux, je me suis retrouvé parachuté chez elle et elle m’a élevé comme son bébé, son petit garçon. Cela crée un lien très fort entre nous et je me suis dévoué corps et âme à elle. Sa tendresse, son amour m’ont sauvé d’une existence où j’aurais souffert toute ma vie du manque de ma maman, de la non socialisation et de cette absence de sevrage. Je ne manque de rien, rassure là, je suis heureux et peux en toute quiétude remplir ma mission auprès d’elle mais je suis aussi là pour l’harmonisation des énergies du lieu et des personnes. Ce n’est que du bonheur !

osiris_full_1Osiris, ta gardienne a un message pour toi. Ils t’aiment énormément, tout ce qu’ils souhaitent c’est que tu trouves pleinement  ta place dans leur famille, que tu sois heureux et que tu saches qu’ils ne t’abandonneront jamais. Ils te demandent pardon pour la colère qu’ils ont exprimé envers toi. Es-tu heureux avec eux et veux-tu rester avec eux ?

Je sais qu’ils m’aiment et qu’ils ne m’abandonneront pas et je suis désolé de leur créer autant de soucis et de contrariétés. Je peux comprendre leur colère mais je suis d’une nature anxieuse et je ressens depuis quelque temps un grand stress et un mal-être. Je ne suis ni heureux, ni malheureux, j’ai beaucoup de mal à trouver un équilibre, tout comme l’ambiance qui règne dans la maison, je ne me sens pas en harmonie. Ici les énergies sont plutôt négatives et ça n’attire pas que le meilleur. C’est très perturbant et me provoque des angoisses, des peurs que je ne sais exprimer que par de la malpropreté. A l’instant même, je me sens mieux dans ma tête et dans ma peau, mais la plupart du temps j’aimerais pouvoir sortir pour me nettoyer énergétiquement, car cela me pèse et me plombe.

Que peuvent-ils faire pour toi Osiris ?

Ils doivent déjà commencer par s’aider eux-mêmes. Ils ont besoin de se parler afin d’éclaircir la situation et trouver un terrain d’entente. Il s’agit de se responsabiliser et de remplir chacun son rôle et ce en toute conscience, et de ne pas faire porter à l’autre sa part de responsabilité. Lorsqu’ils arriveront tous les deux à reconnaître et porter ce qui leur appartient, je me sentirai certainement et les deux autres chats aussi, un peu déchargé. L’ambiance et l’énergie qui règne ici en sera fluidifiée, et on se sentira mieux.

Pourquoi fais-tu pipi et caca lorsqu’elle te nettoie les oreilles ? N’aimes-tu pas le nouveau produit ?

Non et je n’aime pas quand elle me nettoie les oreilles, ma sensibilité étant exacerbée en ce moment, le nettoyage est de plus en plus désagréable.

Et tu miaules aussi tout le temps et essayes d’ouvrir la porte d’entrée de l’appartement pour sortir. Pourquoi ? Ne veux-tu plus rester chez eux ?

Si, mais c’est très inconfortable pour moi ici. L’appartement mériterait aussi d’être nettoyé énergétiquement.

Et quel est le problème avec Aiko que tu attaques tout le temps ?

Elle aussi porte des énergies qui ne lui appartiennent pas et je ne peux la supporter.

roby2Roby, ta gardienne souhaite savoir ce qu’elle peut faire pour toi pour que tu te sentes parfaitement bien ?

Mais elle fait déjà tout pour moi. Elle est à mes petits soins et je ne manque de rien. Je suis âgé et sur mon chemin depuis quelque temps. Mon corps est usé et fatigué, j’ai des bobos partout mais tant que ça reste supportable, je veux faire la transition à mon rythme. Dis-lui que je les aime et j’ai une belle vie de chien. Que ma charpente et mes articulations me fassent mal, c’est normal. J’ai beaucoup de chance de pouvoir partager tout ce bonheur depuis toutes ces années avec elle et je suis heureux.

Aimerais-tu manger quelque chose en particulier ?

J’aime la nourriture qu’elle me donne, j’aimerais aussi plus de protéines, mais difficile de les mastiquer.

Que veux-tu lui dire lorsque tu aboies ?

Que je manque un peu de patience et je me manifeste pour le lui dire. Parfois j’aimerais lui dire dépêche-toi de prendre conscience que je suis encore là et profite de ces moments sans trop te poser de questions. Je prépare mon départ en douceur, elle doit l’accepter et laisser les choses se faire naturellement, et le jour où j’aurai besoin d’aide pour partir, je sais qu’elle saura prendre la bonne décision, qu’elle le fera par amour pour moi et sans culpabilité. J’ai confiance, je voudrais juste qu’elle le vive le mieux possible sans trop se poser de questions.

Reviendras-tu chez elle après ton départ ? Doit-elle chercher un chiot les jours qui suivent ton départ ou non ?

Oui je reviendrai chez elle, mais pas dans les jours qui suivent mon départ. Qu’elle me laisse me reposer et me ressourcer quelques semaines afin de revenir en pleine forme. Ce ne sera pas long, qu’elle ne s’inquiète pas.

Elle te remercie d’être le plus merveilleux, le plus aimant des chiens. Elle souhaite te donner le meilleur d’elle-même, sachant que tu peux les quitter d’un jour à l’autre vu ton âge, bien que tu ne sois pas malade.

Merci, merci à elle, c’est une gardienne merveilleuse et je suis beaucoup choyé et câliné. Elle sait que je suis sur mon chemin et le plus beau des cadeaux qu’elle puisse me faire c’est de m’accompagner sans trop d’appréhension et de tristesse. Mon corps physique est fatigué, mais mon âme est éternelle et nous resterons toujours reliés tous les deux. Qu’elle ne s’inquiète pas, tout se passera bien pour moi.

C’est juste Roby, les médecins du ciel seront à vos côtés pour vous accompagner dans la transition toi et ta gardienne.

shiggyShiggy, ta gardienne et O……….. me charge de te transmettre un message :

« Shiggy, O………. et moi, nous voulions te remercier de nous avoir choisi comme famille
d’accueil.  Saches que pour nous, tu es un Petit Ange descendu du ciel. Merci à toi d’exister, tu n’es qu’amour et on t’aime.
Tu as un petit caractère rebelle et bien trempé, tu sais ce que tu veux et t’affirmer, mais à la fois  tu sais être si doux.
Lorsque tu désires quelque chose, à manger ou des caresses, tu nous le fais comprendre d’un petit coup de pattes. Tu aimes tant être papouillé. Tu es tellement expressif avec ton regard empli d’amour lorsque tu nous regardes.
Quelle fierté pour nous de t’avoir pour compagnon de route depuis 15 ans, dans le quartier tu es la petite star.
Tout le monde te connaît et t’apprécie, tant pour ta beauté, que pour ta personnalité et ton allure aristocratique et les gens ne cessent de faire des éloges à ton sujet.
Pour ma part, je suis également très admirative de ta force de caractère. Malgré ta maladie, la souffrance qu’engendre celle-ci, tu fais preuve de courage et de vitalité.
Bien souvent, les gens te prennent pour un chiot et ont du mal à croire que tu souffres d’une malformation cardiaque.
Tu es vraiment une très belle Âme, bien supérieure à celle des humains.
O……..et moi t’aimons bien plus que nous saurions l’exprimer.
LOVE, pour l’éternité notre amour de Petit Chien, notre Petit Ange.
 »

Je suis très ému, ce message me touche profondément. Moi aussi je les aime et j’ai beaucoup de chance de vivre avec eux, ce n’est que du bonheur.

Acceptes-tu Shiggy de répondre à quelques-unes de ces questions ?

« Pourquoi ne veux-tu plus aller sur le lit, de quoi as-tu peur ?

Je me sens beaucoup plus fragile dans mes pattes, et je crains de me faire mal lorsque je saute. Et puis j’ai des problèmes d’incontinence, parfois je m’oublie et je ne veux pas lui salir ou mouiller le lit.

M…….t’aime à sa façon, au début que tu es arrivé dans notre vie, il a été jaloux de mon amour pour toi. Comment te sens-tu vis à vis de lui maintenant ?

Ça va, ce n’est pas le grand amour, mais on commence à s’apprécier. Il a compris que j’étais ton petit bébé et qu’on s’aimait beaucoup.

Tu perds la vue de plus en plus, dois-je arrêter le sitalan (uniquement à base de plantes) que j’ai pris l’initiative de te donner pour freiner celle-ci? Es-tu las de prendre ton traitement médical? Je m’excuse de t’y obliger, mais c’est uniquement pour soulager tes douleurs et te permettre de continuer d’être parmi nous.

Oui je sais que le traitement qu’elle me donne est aussi une contrainte pour elle, mais même si je commence à préparer tout doucement mon départ, je ne souhaite pas encore partir, et poursuivre le traitement.

Tu fais de plus en plus souvent tes besoins et pipi dans l’appartement, est-ce uniquement dû à ta maladie ou également un peu par caprices?

Non, ce sont des oublis, je n’y peux rien et j’en suis désolé.

Tu deviens de plus en plus difficile est-ce par manque d’appétit, ça fait mal de te voir rester sans manger? Que veux-tu manger?

J’aimerais pouvoir croquer, manger de la viande, mais c’est difficile si je ne peux pas mâcher. Je sais que mon appétit est capricieux mais c’est aussi dû à l’âge, j’ai de moins en moins faim.

Pourquoi aboies-tu de plus en plus souvent, sans raison apparente? Communiques-tu avec des âmes?

Pour me décharger d’énergies qui ne m’appartiennent pas. Oui des âmes circulent autour de nous.

Ophélie et moi, voudrions savoir si tu es heureux avec nous, si tu manques d’amour, de caresses ou de confort matériel? On t’aime tellement.

C’est une question surprenante alors qu’elles font tout ce qu’elles peuvent pour me câliner et me rendre la vie confortable. Je suis très heureux et je ne manque de rien.

Nous voudrions savoir si tu souffres beaucoup par rapport à tes problèmes de santé? Que pouvons-nous faire pour apaiser tes douleurs?

Elles font déjà tout ce qu’elles peuvent, qu’elles ne se torturent pas l’esprit, je sais gérer mes douleurs.

As-tu souffert lorsque la vétérinaire a arraché tes dents? Était-ce nécessaire?

J’ai moins souffert lorsqu’il m’a arraché les dents qu’avant lorsqu’elles bougeaient et que la mastication était douloureuse. Si c’était nécessaire ? Oui sans doute puisque depuis je me sens mieux.

Pourquoi as-tu failli mourir à plusieurs reprises, la première fois tu n’avais que 7 mois?

Parce que je suis là pour les protéger et que c’est à moi de transmuter des énergies négatives, quitte à remonter s’il n’y a pas d’autre solution.

Bientôt, je vais retravailler, cela te pose un problème? Avec mes horaires, je vais être obligée soit de t’envoyer en garderie chez une dame (elle adore les animaux), soit tu préfères qu’elle passe à l’appartement pour te sortir, uniquement le temps que je suis au boulot?

Je n’aime pas rester seul, j’ai besoin de compagnie et de plus en plus j’avance sur mon chemin, de plus en plus j’ai besoin d’une présence. Oui je préfère aller chez la dame même si la voiture me pose problème.

Tu viens de moins en moins dans la voiture et j’ai remarqué que tu le supportes de moins en moins? Préfères-tu continuer à y venir?

La vitesse me rend nauséeux, je ne m’y sens pas très bien.

Parfois nous sommes obligées de te laisser seul à la maison, il y a des endroits interdits aux animaux, mais en aucun cas nous ne t’abandonnons. As-tu peur de la solitude ou de l’abandon?

De la solitude, oui, j’ai besoin d’être entouré, mais je ne le ressens pas comme un abandon. Je sais qu’elles m’aiment et j’ai une totale confiance en elles. Nous sommes très complices et je me sens comme le petit garçon, le petit frère. Je sais qu’elles ne m’abandonneront jamais.

Pourquoi souffres-tu de la même malformation cardiaque qu’O…….? T’es-tu sacrifié pour que pour elle, ce soit moins grave?

Cette question est bien inutile. Elles connaissent la réponse et doivent accepter les faits tels qu’ils sont et sans culpabilité. Ce n’est pas un sacrifice, loin de là, c’est ma mission de les protéger.

Parfois, lorsque nous partions en vacances nous te confions à papy et mamy, en as-tu souffert et appréciais-tu tes séjours?

J’aurais évidemment préféré partir en vacances avec eux, mais j’étais bien accueilli chez Papy et Mamy et hormis que le temps à attendre était très long, je n’étais pas malheureux.

Si ta maladie s’aggrave, nous voulions que tu saches, même si ça va être très difficile, que nous sommes prêtes à te laisser rejoindre le Jardin des Chiens. Voudrais-tu qu’on t’aide à partir le moment venu?
Nous te remercions du fond du cœur pour tout le bonheur que tu nous as donné pendant ces 15 merveilleuses années.
Pour nous, il est important que lorsque ton heure sera venue, tu partes paisiblement et sereinement au Paradis des Chiens. O……… souhaiterait être présente.

Je sais que mon départ leur sera très difficile et si c’est possible je voudrais partir à mon rythme tant que les douleurs sont supportables. Lorsqu’elles ne le seront plus, elles vont le comprendre et de m’aider à partir, m’aidera et elles aussi. Je sais qu’elles m’accompagneront avec amour et que la transition se fera correctement. J’ai confiance en elles et cela me rassure beaucoup.

Pourquoi as-tu peur des petits enfants?

Je crains leur réaction parfois vive et je préfère les éviter. Mieux vaut prévenir que guérir, mais c’est normal, ce sont des enfants et tous les enfants sont actifs et turbulents.

Lorsqu’on te porte, te faisons-nous mal?

Un peu, mais Dieu sait combien j’aime être dans leurs bras, combien j’aime être porté.

Merci mon Petit Ange, mon amour, pour tes réponses.
LOVE, LOVE, LOVE pour l’éternité, Petite merveille
. »

harwenTa gardienne souhaite tout d’abord te remercier pour ce que tu es, ton amour, ton dévouement et ta fidélité.

Merci à elle, ce n’est rien d’exceptionnel pour moi, dis-lui que c’est naturel pour nous les chiens d’être dévoués et fidèles. Notre mission doit vous aider à vous reconnecter à votre source et à vous ouvrir à votre amour inconditionnel, ce qui n’est pas toujours chose facile pour vous. Notre présence, lorsque nous sommes à vos côtés ou à vos pieds vous aide à vous connecter à votre âme et à l’amour que vous avez en vous.

Ta gardienne aimerait savoir ce qu’elle peut faire pour toi et si tu peux encore faire des promenades en montagne.

Je sais qu’elle fait tout ce qu’elle peut pour m’aider et me soulager, mais le mal dont je souffre est un mal incurable. Il s’agit d’une dégénérescence du système nerveux (moelle épinière ?) et les promenades vont devenir de plus en plus difficiles. Tant que j’y arrive, oui je souhaite continuer à faire des promenades, mais je sais que la situation va s’empirer très vite.

Es-tu en souffrance ?

C’est supportable.

Si une opération est possible, la souhaites-tu ?

Oui bien sûr, j’aimerais rester avec eux le plus longtemps possible, mais lorsque je souffrirai de trop, je préfère qu’ils m’aident à partir.

Eux aussi souhaitent que tu restes encore longtemps avec eux et sans douleurs.

Oui, je sais que je peux leur faire confiance et qu’ils sauront prendre la décision de m’aider à partir lorsqu’il n’y aura plus d’alternative.

Est-ce que les croquettes te conviennent ou aimerais-tu changer de nourriture ?

Si j’ai le choix, je préfèrerai manger comme eux et beaucoup de protéines.

As-tu un message pour eux ?

Oui, je les aime et je ne suis pas avec eux par hasard. Ma maladie n’est pas un hasard non plus. J’étais déjà avec eux en tant que chien. Si je leur suis revenu avec cette maladie, c’est pour lui faire prendre conscience qu’est touché ce qu’il y a de plus profond en elle, subtil et secret. C’est pour cette raison que la vie l’a « cachée » à l’intérieur (os). Toute la structure vibratoire cellulaire est perturbée, parasitée, bouleversée et déstructurée par une vibration phénoménale. Un vécu conscient ou non ou une accumulation de vécus a bouleversé ses codes intérieurs les plus profonds et secrets. Les croyances ou repères fondamentaux sont perdus et le désastre est installé dans l’âme et le corps. Il est important pour elle de réagir pour ne pas se sentir perdue, égarée et en plus trouver de sens aux axes majeurs de la vie. Dis-lui de ne pas culpabiliser et de m’accompagner en toute confiance lorsque le moment sera venu.

Ne t’inquiète pas Harwen, tu pourras lui faire entière confiance. Elle a encore une question, est-ce que le chat de l’ancien locataire qui est enterré près de l’entrée est encore là ?

Oui il erre dans les parages et nous pompe à tous notre énergie. Il n’est pas parti dans de bonnes conditions et n’arrive pas à rejoindre le jardin des animaux. Ce serait bien de le libérer afin qu’il puisse partir vers la lumière pour se reposer et se ressourcer. Ici ce n’est plus sa place.

Je vais voir ce que je peux faire pour lui Harwen. Cela te soulagera aussi car tu as besoin de toute ton énergie pour te battre contre la maladie.

cocoCoco es-tu toujours en vie ? Sur cette terre ici et maintenant ?

Oui

Où es-tu ? Peux-tu me décrire l’endroit où tu te trouves ? Montre-moi.

Coco est assis sur un câble électrique en plein milieu d’un champ. Je lui explique que ses gardiens sont à sa recherche et qu’il doit me donner un maximum d’informations sur l’endroit où il se trouve afin que je puisse l’aider à retrouver le chemin de la maison. Il m’a regardé et m’a répondu :

Je suis bien ici, je me sens totalement libre et c’est dans la nature que je veux rester. Je vais, je viens, je bouge beaucoup et cela me plaît.

Ne crains tu pas les prédateurs Coco ?

Si un peu mais dans la vie il faut savoir pendre des risques si on veut rester libre.

Ne te plaisais-tu pas chez tes gardiens ?

Si, mais ce n’est pas ma vraie place. Ma vraie vie est de vivre des expériences de pigeon avec tout ce que cela implique. J’ai eu peur lorsque la buse a voulu m’attaquer, j’étais très perturbé et j’ai préféré me cacher quelque temps. Maintenant j’ai pris l’habitude, tantôt je voyage, tantôt je me planque et me repose. C’est majestueux de se sentir en totale liberté, de faire ce qu’on a envie de faire au moment où on a envie de le faire. Dis-leur de ne pas m’en vouloir, je les aime et cela n’a rien à voir avec eux. C’est juste que le naturel a repris le dessus.

Avais-tu une mission chez eux, auprès l’un d’eux ?

Oui, lui montrer qu’on peut être pigeon et s’arrêter de voyager quelque temps. Mais quoi qu’on fasse on ne peut effacer et supprimer ses tendances, et tout  naturellement la vie reprend son cours normal. Le tout est de vivre dans l’acceptation de ce qu’on est et de ne pas donner une image contraire. Si l’on est en paix avec soi-même, on est en harmonie avec son cœur et son esprit. On peut de temps à autre faire de petits écarts, mais après on doit reprendre le bon chemin et suivre le cours de son existence. C’est ce que je fais, même si je crains qu’avec l’hiver arrivant, ce sera difficile, mais on verra. Dis-leur merci pour ces quelques mois de bonheur et de quiétude dans leur maison et en leur compagnie, mais j’ai repris ma place de pigeon dans la nature et je reste confiant quant à mon avenir. Qu’ils ne soient pas tristes, mais heureux de me savoir en vie et en bonne santé. Ce n’est pas de l’ingratitude de ma part, au contraire, ils ont toute ma gratitude pour tous les moments passés chez eux, avec eux.

coco-perroquetCoco, tu pinces l’ami de ton gardien lorsqu’il te porte et pourtant tu le suis partout et réclame des câlins. Alors pourquoi ces pincements ?

Parce-que je souhaiterais l’exclusivité de ses câlins et aussi parce qu’il n’a pas confiance. Il n’a pas confiance en lui et a du mal à faire confiance (miroir). Je sens sa peur, ses craintes et cela crée des tensions et un mal-être que j’exprime en pinçant.

Cela ne peut pas durer Coco, il va falloir que tu fasses un réel effort afin de cesser ce comportement qui n’est pas acceptable pour ton gardien et encore moins pour son ami. Es-tu heureuse avec eux ?

Oui je les aime tous les deux, même si je fais la cour à son ami. Après tout il l’aime aussi…

perla-1Perla très curieuse de me voir est venue à ma rencontre.

Elle t’a trouvée toi maintenant pour communiquer avec moi ?

Est-ce que cela te contrarie ?

Non, cela m’amuse, car après tout le travail qu’elle a fait sur elle, elle n’a toujours pas confiance en elle et a toujours besoin qu’on lui confirme, qu’on lui valide les infos qu’elle reçoit. Dis-lui d’écouter sa petite voix intérieure plutôt que de se laisser envahir par des doutes et des pensées poubelles. Elle est tout à fait capable de communiquer avec moi, elle doit juste se faire confiance et être un peu plus zen. Ne pas vouloir aller plus vite que le temps, être un peu patiente et laisser les choses se mettre en place toutes seules.

Si tu me charges de ce message Perla, tu acceptes aussi de répondre à mes questions ?

Allons-y puisque tu es là pour ça. (Je comprends que Perla est une chienne au caractère affirmé, mais semble un peu lasse de ces communications). Elle tourne en rond et se pose toujours encore les mêmes questions, et cela devient usant.

Es-tu heureuse dans ta vie actuelle avec ta gardienne ?

La réponse fuse : si je ne l’étais pas, je prendrais la poudre d’escampette et ne resterais pas avec elle. Bien sûr que je suis heureuse, c’est une bonne gardienne, et je sais qu’elle m’aime.

Comment te sens-tu physiquement ? As-tu mal quelque part ?

Je ne me plains de rien, parfois quelques états d’âme, mais il faut bien l’aider et la soulager.

Est-ce que quelque chose te fait peur ou te dérange dans ton environnement ?

Oui je n’aime pas le chien des voisins parce qu’il est dominant et surtout qu’il porte des énergies qui ne lui appartiennent pas, et cela est perturbant et très inquiétant.

Que changerais-tu en mieux dans ta vie actuelle si tu le pouvais ?

Que Milka nous revienne très vite. A son départ c’était très difficile car elle n’est pas partie tout de suite. Elle est restée de longues semaines avant d’arriver au jardin des animaux, et cela était très inconfortable pour les deux. Maintenant qu’elle est dans la lumière, la communication est plus sereine et facile, mais elle me manque physiquement, j’ai envie qu’elle revienne pour pouvoir jouer et m’amuser avec elle.

Et elle, qu’est-ce qu’elle te dit à ce sujet ?

Elle aussi il lui tarde de revenir chez nous.

Et pourtant à la dernière communication elle semblait dire le contraire.

Oui parce-que ma gardienne n’était pas prête. C’est ma gardienne qui se met des bâtons dans les roues avec ses croyances.

Quelles croyances ?

Elle s’imagine qu’elle doit d’abord faire un travail pour guérir une ancienne blessure, et inconsciemment cela crée l’obligation d’un sacrifice. Si elle conscientise et comprend que ce travail elle peut le faire, alors que Milka est de retour, et qu’au contraire elle sera là pour l’aider dans cette mission, le retour de cette dernière se fera tout naturellement.

Tu ne voudrais donc pas que ta gardienne accueille un autre chien que Milka avec qui tu pourrais jouer et être amie ?

J’attends le retour de Milka et je lui fais confiance. Lorsqu’elle aura compris qu’il ne tient qu’à elle pour qu’elle nous revienne, Milka saura dans quel chien se réincarner pour être adoptée dans notre foyer.

Tartine-flashTon comportement ces derniers jours est très bizarre Tartine. Peux-tu m’expliquer ?

Il n’y a rien à expliquer, je fais mon travail et la mission qui m’est confiée n’est pas une tâche facile. Il s’agit de véhiculer toutes sortes d’énergies et la transmutation n’est pas des moindres. Même si je vibre sur un autre plan, je peux moi aussi, rencontrer quelques difficultés à m’en débarrasser. C’est très perturbant car je ne dois surtout pas les laisser là où je vis, c’est à l’extérieur, dans les environs que je les attrape et où je dois aussi m’en défaire. Mais maintenant je me sens mieux et je vais pouvoir continuer mon travail d’une manière plus zen et plus harmonieuse.

Est-ce que ton travail est en relation avec ce qui se passe dans le monde actuellement ?

Plus que jamais, et j’ai la chance d’être entourée de lumière, mes gardiens me donnent la facilité d’aider, de contribuer et d’apporter un peu de sérénité et des pensées positives, afin de rehausser le taux vibratoire de la planète. Qu’ils ne s’inquiètent pas, tout est dans l’ordre normal des choses et de l’univers.

TARATara, tu ne veux plus monter dans aucune des voitures et cela est embêtant pour tes gardiens car impossible de t’emmener en promenade. Que se passe-t-il ? As-tu peur de monter en voiture ?

Oui je ne veux plus être emmenée et laissée chez le véto. On m’y a emmené de force et elle m’a laissé là-bas (cage).

C’était obligé Tara car il a fallu te stériliser pour que tu n’aies pas de bébés.

Mais moi j’en voulais des bébés, on ne m’a pas demandé mon avis.

Tu sais, ce n’est pas toujours possible, et pour ta gardienne c’était sans doute impossible de te faire faire des petits, d’où la précaution de te faire stériliser afin que tu ne ressentes pas d’inconfort pendant tes chaleurs. Mais cela ne doit pas te perturber plus que ça, et tu dois à présent, même si tu l’as ressenti comme une maltraitance, remonter dans les coffres des voitures afin que vous puissiez profiter de belles promenades en forêt et que tes gardiens puissent t’emmener partout avec eux.

Bonjour Tigri, tes gardiens me demandent de communiquer avec toi, acceptes-tu de répondre à quelques-unes de leurs questions ?

Avec grand plaisir, et je ne vais pas me priver pour une foi qu’on me donne la parole, car d’habitude on me demande plutôt de me taire.

C’est exact Tigri, ta gardienne me dit que tu es un chat très attachant, adorable, voir même un peu collant et surtout très bavard, à tel point qu’avec son mari ils sont obligés de te demander de te taire un peu. Ils aimeraient aussi te dire qu’ils t’aiment beaucoup, que ce n’est que du bonheur de vivre avec toi. Tu es arrivé chez eux par hasard, tu avais à peu près 3 mois et ils voudraient savoir pourquoi tu les as choisis ? Qu’attends-tu d’eux ? Et que veux-tu leur dire par tes discours fréquents et souvent dérangeants par leur tonalité ?

C’est fini ? Tu me permets de m’exprimer enfin ?

Oui Tigri tu peux à présent me dire tout ce que tu as sur le cœur et répondre à leurs questions.

Merci (il m’a regardé d’une manière espiègle et sa babine droite se retroussait un peu, il semblait me sourire)

Tout d’abord je ne suis pas venu chez eux par hasard, je les ai choisis en âme et conscience et j’avais très envie de revenir chez eux, parce-que j’étais déjà chez eux en tant que chat. Je suis revenu pour remplir une mission auprès d’eux et surtout auprès d’elle car c’est à elle que je suis relié. Je n’attends rien de leur part si ce n’est d’accepter le fait que j’étais déjà chez eux, de le reconnaître sans se poser des questions et de surtout reconnaître que c’est l’inverse, que c’est eux qui ont besoin de mon énergie et ce au quotidien.

Je suis collant ? Je cause de trop ? Je suis avant tout un chat de type « timbre-poste » et je suis chargé de les nettoyer énergétiquement tous les deux et ce sur tous les plans (physique et émotionnel) et lorsque je leur parle, je le fais pour leur faire comprendre qu’il y a du taf. Nous sommes souvent très nombreux, il y a beaucoup de passages ici et c’est très prenant et parfois perturbant  et inconfortable pour moi. Dis-leur de songer rapidement à faire nettoyer les lieux et les objets. Même si c’est un endroit de passage, on laisse toujours des énergies qui ne nous appartiennent pas. Moi aussi je les aime et ne souhaite que leur bien-être, je ne suis pas là pour leur casser les oreilles. Je me sens être son petit garçon et en même temps c’est à moi qu’incombe la lourde mission de les protéger et de leur faire comprendre qu’il y a un problème et qu’il serait temps de le solutionner, car cela génère du stress et des angoisses. Je suis très content d’avoir enfin, grâce à leur demande de communication pu leur dire toutes ces choses et je sais que ce sont des êtres responsables qui sauront ce qu’il convient de faire. Le tout était de leur permettre de s’ouvrir à cette conscience. Paix et harmonie s’en suivront, et pardon si parfois j’y mets beaucoup, peut-être un peu trop de volonté.

Communication du 13/02/2017 :

Pourquoi miaules tu aussi fort et d’une manière très désagréable le matin juste avant d’aller te coucher dans la chambre du fond ?

Pour lui faire comprendre que cette chambre n’est pas nickel, malgré tous les nettoyages qu’elle fait dans la maison. Dans cette chambre, il faut faire un travail beaucoup plus poussé, je fais ce que je peux mais c’est très fatigant, heureusement que je peux sortir pour me décharger un peu de ces énergies.

Et pourquoi est-elle obligée de te sortir lorsqu’elle nettoie/purifie la maison car tes miaulements sont insupportables, et même dehors tu continues de râler ? Et quand c’est terminé tu pars te coucher sans rien dire et le lendemain matin tu recommences ?

Déjà lorsqu’elle purifie la maison c’est très désagréable pour moi, il y a l’odeur et ça arrive (entités) de partout. Cela les attire plus qu’elle ne croit et elle n’a malheureusement pas tous les outils pour les faire partir. Il s’agit de faire un nettoyage énergétique sur tous les plans et cela elle ne sait pas le faire. Le sel n’est pas d’une grande utilité. Dis-lui comment faire ou demande lui de faire appel à un professionnel. Moi je fais ce que je peux mais je commence à fatiguer et c’est difficile et perturbant pour moi.

Je les aime et souhaite pouvoir vivre encore des moments très zen et rassurants avec eux.

LUISAAcceptes-tu de communiquer avec moi ?

C’est exceptionnel qu’on me pose cette question, d’habitude les humains ne prennent pas d’égards pour nous.

Pas tous les humains Luisa, peut-être ton galguero, mais S…….. et R……….. qui t’ont adoptée vont te soigner et t’aimer. Tu n’auras plus jamais besoin d’avoir peur.

Oui je le sais, j’étais déjà chez eux et je sais combien leur cœur est tendre et aimant envers nous, mais j’ai besoin d’un tout petit peu de temps pour oublier mon passé, et j’espère y arriver, car je sais que c’est bon de vivre entourée d’amour et choyée, câlinée par eux.

Peux-tu me dire si tu étais Nala ? Ou Freya ?

Oui Nala, pas Freya.

Luisa, de parler de ton passé, pourrait peut-être t’aider à éliminer certaines émotions, certaines peurs et anxiétés. Veux-tu m’en parler ?

La vie qu’on nous fait mener là-bas n’est pas très réjouissante, c’est de la maltraitance au quotidien, et lorsqu’on n’est pas performant, les punitions sont terribles.

Allais-tu à la chasse ?

Oui et je n’ai pas aimé du tout, je ne pouvais pas traquer et chasser, je suis une chienne avec une personnalité très sensible, et j’ai besoin qu’on s’occupe de moi, pas qu’on m’envoie faire la guerre. J’ai très souvent failli à ma mission, et pour me punir, je restais enfermée des jours entiers dans une cage tellement exiguë que je ne pouvais rester que debout. Impossible de m’assoir ou de me coucher, c’était très fatigant, épuisant et je vivais dans mes excréments. Les coups étaient réguliers aussi et je me suis forgée une vraie carapace pour tenir, car je savais que je ne resterais pas. Je savais que j’aurais la chance de retrouver mes gardiens. Parfois on est obligé de faire un détour et de vivre des choses difficiles pour pouvoir à nouveau retrouver ceux qu’on aime. Aujourd’hui je suis là et je ne regrette pas ce passage, puisqu’il m’a permis de les retrouver.

Et le refuge ? Comment as-tu trouvé le refuge ?

On s’est bien occupé de moi, il n’y a rien à redire, ils s’occupent du mieux qu’ils peuvent de notre cas.

Et le trajet ? Tu étais hyper stressée ?

Non je me sentais en confiance, je savais que je retrouverai ma gardienne, je la sentais déjà reliée à moi, mais je n’ai pas aimée être enfermée, cela me rappelait trop mes conditions de vie, lorsqu’on voulait me faire du mal.

Comment va ta santé ? As-tu des douleurs ?

Je ne peux pas dire que je me sens légère, je dirai que je sens les membres de mon corps, à force de rester debout pendant des jours entiers on développe des tensions qui traversent tout le corps. C’est peut-être nerveux. Mais ça reste supportable, ce ne sont pas des douleurs vives.

On me dit que tu urines peu, as-tu des difficultés ou est-ce que ça te fait mal ?

Lorsqu’on est enfermé et obligé de vivre dans ses excréments, on prend soin de se retenir le plus souvent et longtemps possible. Je ne suis pas encore habituée à faire selon mes envies.

Il va falloir, Luisa, maintenant tu es une chienne libre qui a retrouvé un foyer et des gardiens qui vont t’aimer et te dorloter. Il va aussi, avec un peu d’aide de notre part, faire un effort pour te réadapter à une vie normale, où l’on te respecte et te permet de vivre sans peurs et sans stress.

Je le sais, j’ai entière confiance en eux.

OBAMAEtais-tu Louguia, es-tu sa réincarnation ?

Oui, et il était urgent que je lui revienne pour continuer ma mission auprès d’elle.

Laquelle ?

Lui apprendre le détachement, aimer sans avoir peur de perdre ceux qu’elle aime, les aimer en toute confiance, en la vie et en l’avenir.

Elle aimerait savoir comment tu vis, si ça te plaît chez eux ?

Oui beaucoup, je me sens chez moi et je suis très heureux d’être avec elle.

Elle s’est déjà beaucoup attaché à toi mais par peur d’un accident, ne peut pas te laisser sortir dans le jardin sans harnais. Ils ont grillagé le balcon avec un filet spécial, elle t’y installera aussi un bac de terre et de plantes. Acceptes-tu de vivre comme ça ou doit-elle te chercher une famille qui te laisse sortir ?

Mais c’est cruel, c’est inhumain cette question. Comment me cantonner à ce petit balcon, moi qui ai erré de longues semaines dehors ! Je suis habitué à vivre dehors, même si ici je me sens chez moi et que j’apprécie le confort d’avoir un foyer à moi. Mais j’ai aussi besoin de sortir, de chasser er de m’occuper des énergies du lieu.

L’accès au jardin sans harnais est impossible Obama, que préfères-tu, rester chez eux ou accéder ou jardin sans surveillance ?

J’aimerais me sentir libre de sortir, d’aller et de venir comme je veux, mais ai-je le choix ?

Oui elle ne veut que ton bonheur et ne veux pas te priver de liberté si tu le vis mal. Que choisis-tu ?

Vivre avec elle.

Ils envisagent d’accueillir un autre chat ou chien, quelle compagnie préfèrerais-tu ?

Pour avoir côtoyé beaucoup de chats dans la rue, je sais que ce n’est pas facile de s’adapter à tous types de chats, et j’avais aussi l’habitude d’être le seul. C’est vrai que j’ai un tempérament un peu exclusif et à choisir je préfèrerai la compagnie d’un chien, mais qui tolère les chats.

Elle aimerait aussi savoir ce qui t’es arrivé lorsque tu as vécu dans la rue ? As-tu été abandonné ?

Ils sont partis et ne m’ont pas emmené. Ils ont fait leurs bagages, mais je ne faisais pas parti du voyage. Mais c’est mieux ainsi, le transfert d’âme a pu se faire tout naturellement.

L'MISA2Je suis bien Mirza, et ce n’est pas moi qui l’ai retrouvée, c’est elle qui est venue me chercher. Certes ce n’est pas un hasard, Princesse commençait à être très fatiguée, et si je me suis trouvée dans cet élevage, c’est parce que je savais que ce « costume » (type de chien) lui plairait et que ce serait l’occasion pour elle de renouer avec ce passé qui lui génère toujours encore des regrets. Je ne suis pas née pour remplacer Princesse, elle a beaucoup compté pour elle et elle est irremplaçable pour elle, je le sais et il faudra faire avec lorsqu’elle sera de retour. Le tout étant que d’ici là j’aurai trouvé ma place, et je sais que Princesse est prête et souhaite revenir.

Je ne suis pas fâchée d’avoir été donnée aux fermiers lorsque j’étais Mirza. C’est vrai que j’en ai souffert, et que je l’ai vécu comme un abandon, mais je n’ai aucune rancune, au contraire c’est l’occasion pour elle de me montrer qu’elle m’aime et qu’elle saura me rendre heureuse. Ce sera donc l’occasion pour elle de revivre cette histoire de son passé en pleine conscience, d’accepter ce qui a été, de reconnaître ses regrets afin de ne pas répéter le scénario.

Je ne suis pas non plus fâchée lorsque j’étais souvent seule avec Mamie, au contraire je l’aimais beaucoup et c’était partagé. Elle m’avait ouvert en grand la porte de son cœur et j’étais très triste lorsqu’elle s’est retrouvée à l’hôpital. Elle avait cette bonté et cette sagesse en elle que n’ont que les bonnes âmes.

Je ne suis pas non plus fâchée lorsqu’elle me laisse seule quelques heures pour aller en stage, mais je n’aime pas rester seule.

Si j’aime être habillée ? Non à moins d’une exception, je crois qu’aucun chien n’aime l’être. C’est vrai que ça tient chaud et sec mais notre costume à nous les chiens, c’est notre fourrure, nos poils.

Si je suis contente d’être avec elle ? Oui je suis contente de l’avoir retrouvée, même si je n’ai pas encore complètement trouvé ma place. Elle est constamment dans le passé ou déjà dans le futur. C’est bien d’avoir des projets, mais en attendant elle oublie l’essentiel. Elle oublie de vivre dans le ici et maintenant et passe à côté de beaucoup de choses. Dis-lui qu’il est temps qu’elle songe à faire un travail sur elle, un travail qui lui permette de comprendre que de vivre dans le passé ou de créer des châteaux en Espagne, ne l’aideront pas pour avancer dans cette vie-là. Au lieu de chercher des conseils et avis partout, qu’elle prenne conscience qu’elle est maître de sa vie, qu’elle a en elle tout ce qu’il faut pour avancer sur son chemin. C’était un peu ma mission en tant que chat avant, je suis un peu destinée à lui apprendre le détachement, le détachement de toute forme de pensée négative et de relation de dépendance. Et pour commencer, se donner les moyens de déménager, et pas seulement le penser ou le dire, mais le faire !

Si on doit partir de Bailleul ? Oui trop de souvenirs tristes et négatifs.

Est-ce que ça ira lorsqu’elle va retravailler et qu’elle s’arrange pour prendre régulièrement une demi-heure pour vous voir toi et Princesse ?

Si elle est bien dans sa tête, ça ira pour nous aussi.

Aimes-tu te promener en laisse comme elle le fait de temps en temps ou préfères-tu courir dans le jardin ?

Les deux, j’ai envie d’une ou 2 promenades par jour, c’est nécessaire pour ma santé physique de flairer les odeurs de mes congénères, mais j’aime aussi courir dans le jardin.

Ta gardienne doit encore partir en formation quelques jours à Paris. Ça ira avec J  M  et C……l et Tisch le York qui ne veut pas jouer avec toi et leurs 2 chats ?

Est-ce que j’ai le choix ?

L’Misa voudrais-tu qu’elle adopte un chien Silky en plus de Princesse ou non ?

Par pitié, elle a du mal avec moi, le retour de Princesse, le déménagement, la reprise d’activité, mais qu’elle arrête avec cette boulimie de vouloir plusieurs chiens. Cela ne changera rien à son état d’être et ne remplacera pas un enfant.

Aimerais-tu faire du spectacle comme Misa Minnie, cela plairait à ta gardienne.

Je ne suis pas une chienne de cirque, d’ailleurs même si cela fait plaisir aux spectateurs, les conditions de ces animaux sont souvent très difficiles ? Non je ne suis pas sa petite fille qu’elle emmène à la danse et à qui elle apprend plein de choses. Je suis là pour une mission bien précise, qu’elle le veuille ou non.

L’Misa, ta gardienne me dit aussi que tu n’es pas propre et que tu fais tes besoins même sur le lit, ou sur elle, ou dans son panier ou en voiture. Cela ne la dérange pas, mais elle aurait aimé que tu sois propre.

On ne m’a pas appris et Mamie était trop âgée et alitée.

Si tu trouves maintenant enfin ta place auprès d’elle, pourras-tu faire un effort ?

Il faut m’y aider.

Pourquoi ne te laisses-tu pas coiffer ?

Je n’aime pas.

Que penses-tu de J  M ?

Je ne l’aime pas trop, d’ailleurs lui non plus. Il n’aime pas trop les animaux et préfère se passer de leur présence.

C’est pour ça que tu as fait caca dans sa maison ?

Par contrariété, je ne sais pas. Je ne l’aime pas, c’est réciproque et j’ai peur.

Que penses-tu de L……… ?

Sans plus, elle s’acharne à s’entourer de gens pas toujours très sereins et positifs. D’où la nécessité de changer de fréquence et reconnaître qu’à travers nous les animaux, mais aussi et surtout une réelle prise de conscience de sa part, elle a toutes les cartes en mains pour rompre avec toutes les habitudes du passé.

P1010618Cooky, ta gardienne me dit que tu ne vas pas bien depuis que tu es arrivé en pension en Isère, et elle est très inquiète car tu ne manges pas et a vraiment beaucoup maigri.

Oui c’est vrai, j’ai du stress et beaucoup d’angoisses. Je ne me plais pas ici, j’ai du mal à m’adapter et elle me manque. J’ai besoin d’être avec elle pour être heureux, de pouvoir la sentir, la voir et depuis que nous sommes arrivés ici j’ai peur et je me sens abandonné.

Mais elle vient te voir 2 fois par jour et elle reste longtemps avec vous, tu n’as pas besoin de t’inquiéter, elle ne t’abandonne pas et dès qu’elle aura trouvé une maison avec un terrain, tu seras de nouveau avec elle. En attendant il faut un peu de patience et surtout que tu manges, sinon tu vas tomber malade.

Merci je me sens un peu mieux ce matin, dis-lui que l’aime et j’espère qu’on sera très vite à nouveau ensemble.

Elle t’aime aussi Cooky et espère trouver très rapidement une solution.

 

TOOMUCH1Toomuch, ta gardienne me demande de communiquer avec toi, car depuis 10 jours où elle t’a emmené faire un petit spectacle, tu as énormément changé, et ton comportement est très bizarre. Tu as refusé de remonter dans le van pour le retour et vous avez été obligés de faire 35 km à pied. D’autre part tu t’en es pris à ta copine jeudi et depuis ce week-end tu n’es plus le même, tu n’as plus le même comportement. Que se passe-t-il et que peut faire ta gardienne pour te venir en aide ou améliorer quelque chose pour toi ?

Je suis navré, je me rends compte que je lui crée des soucis, mais c’est plus fort que moi. Désabusé par le comportement des humains, j’ai eu la chance d’être adopté par elle, et je commençais à lui faire confiance, à me sentir en confiance et recommencer surtout à me faire à nouveau confiance.

Peux-tu m’expliquer pourquoi Toomuch ?

J’ai des capacités certes, et j’aurais peut-être pu être un bon cheval de compétition, mais j’ai aussi une très forte personnalité, et lorsque j’ai compris que je ne devais servir qu’à ça, je me suis senti utilisé et cela a bloqué tous mes moyens. Très vite les motivations n’étaient plus les mêmes et plus je m’acharnais à vouloir être un bon cheval, plus mes résultats étaient moyens et la relation entre nous s’est détériorée jusqu’à ce que je n’en fasse qu’à ma tête. J’ai perdu confiance, confiance en elle, en moi et je redoutais l’échec. Je savais qu’elle allait me vendre et j’ai eu beaucoup de chance de retrouver un être sensible avec une grande ouverture d’esprit. Tout s’est bien passé, même si elle a pu ressentir certaines réticences, une certaine réserve de ma part et je commençais à retrouver confiance en moi, en l’humain jusqu’à ce fameux spectacle.

C’est ce qui t’as perturbé ?

Je suis avant tout un solitaire. Je n’aime pas les bains de foule, les cris et les applaudissements. Je suis un équidé et comme tous les chevaux, j’ai besoin de ressentir une coopération, une fusion totale avec ma gardienne, et pour cela nul besoin de se donner en spectacle.

Elle me dit qu’il lui semble que tu avais pris plaisir aux exercices d’entraînement ?

Oui, mais c’était pour le plaisir, nul besoin de prouver à une foule de personnes que j’en étais capable.

C’est cela qui t’as bloqué ?

Oui, j’ai eu peur,  des angoisses sont revenues  et je n’arrivais plus à les contrôler.

Quel est le message que ta gardienne doit comprendre ? Elle a beaucoup d’amour pour toi et une réelle envie de te prouver que tu peux lui faire confiance. Que vous évoluerez tous les deux, qu’elle travaille aussi sur elle afin de s’apaiser et d’être sereine lorsqu’elle passe du temps avec toi.

Dis-lui merci, dis-lui que je regrette ce qui s’est passé, je ne voulais pas la peiner. Ma mission auprès d’elle n’est pas d’être un cheval de course ni de compétition ou de spectacle. Ma mission est bien plus noble et consiste à l’aider à s’ouvrir à l’amour inconditionnel, à se reconnecter à sa source afin de lui faire comprendre le vrai sens de son existence, et c’est un travail que nous avons à faire ensemble tous les deux, et lorsque tous les deux nous aurons assez de confiance en nous, nous pourrons partager avec les autres et pourquoi pas nous offrir et leur offrir un petit spectacle.

Et peux-tu me dire ce qui t’as pris de ne plus vouloir remonter dans le van ?

De l’entêtement, de la rancune aussi, il fallait bien lui faire comprendre.

Et la jument ?

Un mal-être, une colère, des années de remise en confiance gâchées, et un retour à la case départ, et surtout de la gêne, de la honte vis-à-vis d’elle.

Je vais lui transmettre tous les messages Toomuch et ne t’inquiète pas, ensemble vous retrouverez le chemin de la confiance et cette fusion qui vous appartient.

 

photoTes gardiens me disent que tu es peureux, angoissé et  aussi agressif avec les autres mâles. Ils aimeraient savoir d’où viennent ces peurs et ces angoisses ?

Je sais, cela parait très surprenant vu ma taille, mais je suis malgré mon gabarit, d’une nature très anxieuse et j’ai peur de tout.

Sais-tu pourquoi et te sens-tu en danger ?

Je ne sais pas, c’est comme ça, je ne peux pas expliquer.

Te sens-tu en danger ?

Pas vraiment, mais je défends mes gardiens.

C’est à cause d’eux que tu attaques les autres chiens, alors qu’ils aimeraient que tu joues avec eux ?

Je me dois de les protéger, je suis un protecteur et je veille.

Mais tes gardiens ne sont pas en danger, ils ne craignent pas les autres chiens et ne veulent surtout pas que tu sois agressif et les attaque. Ils ne comprennent pas pourquoi tu veux leur montrer ta force alors qu’ils ont souvent peur rien qu’à te voir.

J’ai de la chance de par ma taille, j’impose et les fais fuir.

Tes gardiens aimeraient que tu sois rassuré, que tu saches qu’ils sont là et ne t’imposeront jamais une situation dangereuse pour toi. Ils seront toujours là pour toi, pour te protéger et tu peux arrêter d’avoir peur.

C’est plus fort que moi, je ne réfléchis pas, ce sont des pulsions dès qu’un autre chien s’approche, je suis sur la défensive et prêt à bondir. Je panique, je stresse et je sors de mon corps. Il ne faut pas qu’ils s’approchent, je protège le périmètre.

Il va falloir faire un gros effort Walt, c’est très inquiétant pour tes gardiens et aussi dangereux pour toi, pour eux et les autres chiens. S’il y a des morsures graves, un jour, ils risquent de devoir te faire passer des tests pour déterminer ton degré d’agressivité, et si cela se passe mal, ils risquent aussi de devoir se séparer de toi. Tu comprends que la situation peut être grave et que tu dois absolument canaliser cette agressivité, ces peurs pour avoir un comportement normal ?

J’entends ce que tu me dis, mais comment faire ? C’est un tel automatisme, tout se déclenche très vite et je ne suis pas maître de moi.

Tes gardiens vont t’y aider, tu dois leur faire confiance, tu dois être un chien de compagnie et les relations avec tes congénères doivent être harmonisées et pacifiées.

 

V__8D65Ta nouvelle gardienne me charge de te dire qu’elle regrette de ne pas avoir été plus à l’écoute de tes besoins, qu’il n’a jamais été question de t’abandonner et que tout a été mis en œuvre pour te retrouver. Elle te remercie aussi de l’effort que tu as fait pour revenir et les attendre chez sa sœur. Elle est aussi très heureuse que vos regards se soient croisés. 

Oui j’ai eu très peur, j’étais à sa recherche et lorsqu’elle m’a vu, elle a compris tout de suite que c’est pour elle que j’étais venu. Même si elle peut encore avoir des doutes, inconsciemment elle a senti que nous nous connaissions déjà lorsque nos regards se sont accrochés. Et j’ai eu très peur lorsqu’elle m’a emmené aussi loin, qu’elle me laisse à nouveau. Malgré que sa sœur a énormément besoin d’aide, je ne voulais pas rester là-bas. L’endroit est énergétiquement pas bon et j’ai eu peur de tout, beaucoup de passages, de la colère et lui je ne l’aime pas, personne ne l’aime.

Mais tu es resté dans les environs et tu es revenu ?

Oui je ne voulais pas la perdre à nouveau, je sais qu’elle a tout mis en œuvre pour me retrouver, et j’ai senti qu’elle était tout le temps avec moi. J’ai senti sa présence très fort et ça m’a rassuré. J’ai compris que je devais rester sur place, ne pas paniquer, car en la cherchant, je tournais en rond et me retrouvais toujours au même endroit. Les êtres de la nature étaient présents et m’ont toujours guidé pour revenir au point de départ.

Es-tu toujours d’accord pour être adopté par M…… ou M…..-R….. ?

La question ne se pose pas, mais c’est M…… ma gardienne, c’est à elle que je suis relié.

Tu pourras donc comprendre qu’elle t’emmènera chez le véto pour te faire pucer ?

Me faire pucer ? Mais pas besoin de m’emmener pour ça, des puces il y en a partout dans la nature.

C’est vrai, mais te faire pucer signifie en fait te mettre un petit grain de riz dans ton cou qui permettra à n’importe quel vétérinaire de t’identifier, et si jamais tu te perds à nouveau, ta gardienne pourra plus facilement te retrouver. Elle aimerait aussi savoir si tu préfères vivre avec elle dans l’appartement à Strasbourg et revenir à la campagne tous les week-ends ou préfères-tu rester à la campagne ?

J’ai besoin d’une vie stable et équilibrée, tout comme elle d’ailleurs. Alors pourquoi ne pas rester tous les deux à la campagne ? Là-bas je m’y plais mieux et je peux sortir. Je n’ai pas l’habitude d’être cloîtré et j’ai besoin de sortir. C’est perturbant pour moi de changer aussi souvent de territoire.

Oui je comprends, mais ta gardienne travaille et habite à Strasbourg la semaine et ne peux venir à Ottrott que le week-end et elle te laisse libre de choisir.

Je veux rester avec elle, quitte à rester enfermé toute la semaine.

Et lorsqu’elle t’emmène et te laisse sortir à Ottrott, resteras-tu dans les environs et reviendras-tu à la maison ?

Oui

As-tu quelque chose à leur dire ? Ou à M…… ? Ou à M…..-R….. ?

La vie est simple si on accepte de se la simplifier. Fuir les contraintes et les complications, ce n’est pas se déresponsabiliser. C’est tout simplement accepter les choses en âme et conscience et se fixer des limites dans ce qui est acceptable et bon pour nous. Dis à M………. que la colère n’est pas de bon conseil, elle cristallise nos énergies positives et nous rend malade. Je suis là pour l’aider à apprendre le détachement, se reconnecter à sa source et s’ouvrir à l’amour inconditionnel. Elle a trouvé la bonne partenaire pour avancer sur son chemin mais doit garder son identité à part entière. Elle a des responsabilités familiales et toutes les deux avec beaucoup d’amour et d’intelligence vont pouvoir évoluer ensemble. Moi je suis là pour transmuter différentes énergies et continuer ma mission auprès d’elle. Je veillerai sur les deux.

Elle aimerait savoir si plus tard tu préfères voyager avec elles ou être gardé par une nounou ?

Tu sais bien que je vis dans le présent, dans le ici et maintenant et que plus tard ne veut rien dire pour moi. Aujourd’hui j’ai très envie et surtout besoin de trouver un équilibre et de m’adapter là où je suis.

Que peux-tu leur dire sur ton passé ?

Là où j’étais, je n’étais pas bien, de la colère, beaucoup de colère, j’ai eu souvent très peur. (Conflits, disputes, cris). Je suis parti, ce n’était pas ma place, c’est elle que je devais retrouver, ce n’est pas le hasard et pour me comprendre, il suffit de me permettre de vivre dans une ambiance sereine sans tensions et surtout stable. Ce n’est pas bien compliqué, même si ça en a l’air.

CAM018831Lonyx, ton gardien me charge de te dire qu’il t’aime et que tous les 3 ils aimeraient que tu trouves ta place au sein de la famille car tu en fais partie.

Oui je sais, même si parfois j’ai encore un peu de mal à trouver ma place, car quand je suis arrivé ce n’était pas facile pour moi. J’ai manqué de sécurité pendant les premières semaines de mon incarnation, ma maman, bien que je n’ai manqué de rien, n’a pas su me transmettre cette protection qui nous procure un sentiment de bien-être et nous permet de nous socialiser sans craintes et sans angoisses.  Lorsque je suis  arrivé chez mon gardien, j’ai tout de suite senti qu’il n’avait pas encore fait le deuil de son compagnon, qu’il était encore très présent dans ses pensées et son cœur, et j’ai eu peur de ne pas trouver ma place. C’était une adaptation difficile et je me suis aussi retrouvé avec ce sentiment d’insécurité. Je sais que ce n’était pas voulu de sa part, que c’était difficile pour lui aussi car je lui rappelais beaucoup son tendre ami, mais la peur de me sentir comparé à un autre congénère, alors que j’avais tout à apprendre, m’a beaucoup perturbé et j’ai compris que je devais me battre.

C’est la raison de ton agressivité ? C’est pourquoi tu mords tous les jours, que ce soient les objets et aussi tes gardiens (jambes, bras, mains et parfois le visage) ?

Je suis désolé, je ne me rends pas bien compte. Je n’ai pas l’impression d’être agressif, mais lorsque je ressens une frustration, un mal-être ou même lorsque je joue, je manifeste peut-être trop mon caractère. J’ai compris que dans la vie il fallait se battre si on veut exister et se faire accepter.

Comme tu le dis Lonyx, tu es encore jeune et tu as encore tout à apprendre, mais un chien est un animal de compagnie qui se doit de respecter ses gardiens tout comme eux te respectent. Or lorsque tu les mords, tu leur fait mal et ton gardien aimerait que tu te calme. Tu es son copain, il t’aime, mais s’il te plait calme toi. Excuses le aussi de parfois perdre patience mais ils voudraient pouvoir te faire confiance à 100 % sans crainte d’une nouvelle morsure sur les enfants ou sur eux.

Je me sens vraiment coupable et je regrette d’avoir un caractère aussi agressif et impulsif, peut-il m’aider à me calmer ? Peut-il m’aider à canaliser ce trop-plein d’énergies négatives ? Peut-il m’aider à avoir un comportement normal et naturel ? Moi aussi je les aime et je ne souhaite pas leur compliquer la vie.

C’est le but de la communication Lonyx, comprendre le pourquoi des choses et t’aider à trouver un équilibre afin de te sentir bien dans ta tête et dans la famille.

chipie-chatte-vero3Ta gardienne me demande communiquer avec toi. Est-ce à elle que tu es reliée ?

Bien sûr, quelle question. Elle ne sent pas que je suis là pour elle ?

Si, si, elle se demande même si tu es la réincarnation d’un animal qu’elle a déjà eu. Etais-tu déjà chez elle, Chipie ?

Oui en tant que chien.

Elle aimerait savoir comment tu te sens émotionnellement ? Es-tu bien à la maison ? Es-tu heureuse ? De quoi as-tu besoin ?

Hou là, je la reconnais bien dans toutes ces questions, et je vais y répondre l’une après l’autre. D’abord je dois lui expliquer que j’ai une mission auprès d’elle, une mission de chat qui consiste à la nettoyer énergétiquement ainsi que les lieux, mais aussi lui apprendre le détachement et à canaliser ses énergies. Je me sens bien dans la maison, malgré que le travail de nettoyage ne soit pas facile, mais c’est chez moi, c’est mon territoire et je gère. Ensuite je suis heureuse lorsqu’elle l’est. Et je suis triste et anxieuse lorsqu’elle l’est aussi. Emotionnellement, affectivement, cela ne va pas bien pour elle en ce moment. Il y a beaucoup de « non-dits » et l’ambiance est plutôt plombée. Le lieu et les personnes aussi, cela me crée beaucoup de travail et me perturbe, car, pour la protéger, je porte des énergies qui ne m’appartiennent pas, et j’ai un petit peu de mal à m’en débarrasser. Je ne suis pas toujours maître de mes actes et quelquefois ça se traduit par des morsures. Je suis désolée de déployer autant d’agressivité envers elle, mais je n’arrive pas à gérer, c’est un mal-être qui me perturbe et je mords (n’étais-je pas un chien !). J’ai des angoisses et je me lèche et me gratte.

Voudrais-tu qu’elle t’emmène chez le vétérinaire ?

Mais quel animal répond oui à cette question ?

Dis-lui qu’il est important d’assainir la situation ici, qu’elle doit aussi faire un effort pour rendre l’ambiance et la relation plus légère. Ensuite elle doit apprendre à canaliser ses énergies dans le ici et maintenant, et faire chaque chose l’une après l’autre et pas laisser traîner… puis tout faire à la fois. Il s’agit pour elle de faire un travail de centrage où elle est reliée à la terre et après de se reconnecter à son petit enfant intérieur pour comprendre ce qui se passe, afin de s’en détacher. Je suis là pour ça et je l’aiderai, c’est ma mission auprès d’elle. Qu’elle ne s’inquiète pas, elle est sur le chemin et elle aura de l’aide et des outils pour y arriver sans trop de casse. Moi je l’aime et si elle se sent bien, je me sens bien aussi.

Ne te sens-tu pas trop seule lorsqu’elle part en stage ? As-tu assez à manger ? Est-ce que tu t’ennuies ? Voudrais-tu un compagnon ou une compagne car cela lui fait de la peine lorsque tu es seule.

Pour le travail qu’il y a à faire ici, ce ne serait pas un luxe d’être à deux, mais il vaut mieux être seule que mal accompagnée. A elle de voir. Je sais qu’elle ne peut pas m’emmener et surtout je ne le voudrais pas, pas question, si je suis revenue avec une mission de chat, je ne tiens pas à voyager, à me promener comme un chien. Si j’ai assez à manger lorsqu’elle me laisse ? Ma gamelle est souvent vide.

Tu es son rayon de soleil, elle t’adore et ne voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose.

Qu’elle prenne soin d’elle et tout ira bien pour moi. Je n’aime pas lorsqu’elle part et me laisse seule, mais je sais que c’est nécessaire, et si elle part sans culpabiliser, ce sera plus simple à gérer pour toutes les deux. Maintenant à deux, pourquoi pas ! Mon travail s’en trouverait allégé. Dis-lui que je l’aime et souhaite que son bonheur.

V__29ACComment te sens-tu Ckéops ?

Fatigué, las, pas envie de me dépenser physiquement. J’ai besoin de me reposer afin de me ressourcer.

As-tu mal quelque-part ?

Un peu partout dans tout mon corps, ici il fait toujours très humide et ma charpente le ressent.

Et tes coussinets ?

Ils me démangent et cela me perturbe beaucoup. J’ai envie de gratter et me mordre à sang.

Et comment te sens-tu dans la famille ? Es-tu heureux Ckéops ?

Je ne suis pas malheureux, je me sens juste fatigué.

Est-ce que l’absence de M….. te pèse ?

Oui quand même, elle nous manque à tous, ce n’est plus pareil depuis qu’elle n’est plus là tous les jours.

Cela t’attriste ?

Oui, mais je me sens beaucoup plus proche de C………. maintenant, elle a besoin de moi pour l’aider à continuer d’avancer sur son chemin et je dois veiller à me reposer afin de vite retrouver du tonus pour l’accompagner.

Peux-tu expliquer ce manque de vitalité, Ckéops ? Te sens-tu malade ?

Epuisé, dérangé par les brûlures, des bobos partout, les pattes, c’est ça être malade ? Vous quand vous êtes malades, vous vomissez, moi je mange et je digère.

As-tu un message pour l’une ou l’autre ?

Oui C………. doit, elle aussi veiller à se reposer et penser un peu à elle et M……….. ne doit pas culpabiliser et suivre sa route et revenir nous voir dès qu’elle le peut, cela nous remplit de joie.

Je dois te dire de la part de tes deux gardiennes qu’elles t’aiment très fort et ne souhaitent que le meilleur pour toi, et qu’elles feront tout afin que tu retrouves beaucoup plus de vitalité.

Moi aussi je les aime.

IMG_0646Ta gardienne me dit que depuis la mort de Djourou tu es très différente, que tu veux sortir tout le temps, que tu pars chez les voisins alors qu’avant tu ne sortais pas de la maison. Que t’arrives-t-il ?

Djourou me manque beaucoup, et depuis son départ les énergies ici sont très mauvaises, que ce soit dans la maison ou ma gardienne. Je n’arrive pas à y faire face, et c’est très stressant et inconfortable pour moi.

Mais Awa, tu vas sur la route, c’est dangereux, tu n’as pas l’habitude et tu risques de te faire écraser comme Djourou et Babou.

Oui je sais, mais elle est dans le passé, pas dans le présent, elle n’est pas dans le ici et maintenant et moi je fais partie de ce présent. Il faut bien que je le lui fasse comprendre. Elle a des principes et devrait les reconsidérer, car avec cette manière de penser, elle manque d’ouverture d’esprit et de souplesse. Elle se morfond, vit dans les regrets et tous ces états d’âme sont autant de brèches à des énergies de bas niveau vibratoire. Moi je n’arrive plus à gérer, j’ai besoin de sortir car j’étouffe ici. Dis-lui que je l’aime et souhaite qu’elle comprenne afin de réagir et de mettre toutes ces pensées négatives à la poubelle. Elle en est tout à fait capable, reste à le mettre en application sinon elle fera fuir tout le monde.

20160319_155255Ta gardienne souhaite te remercier d’être avec eux. Elle aimerait connaître ton rôle dans cette vie et savoir si tu es la réincarnation d’un chat que son compagnon a connu : Câline ? ou que Marine a connu : Kawa ?

Oui Kawa

Tu es donc revenue auprès de Marine et tu es toujours reliée à elle ?

Oui plus que jamais.

C’est auprès d’elle que tu as une mission ?

Oui, on m’a envoyée et guidée vers elle pour lui apprendre le détachement, pour l’aider à se préparer et laisser partir Palomée dans les conditions telles qu’elle les souhaitait, c’est-à-dire en douceur et à son rythme. Malgré ses douleurs, elle n’était pas en souffrance et sa transition s’est faite dans de bonnes conditions. Ma mission consiste à lui faire comprendre, prendre conscience qu’on peut aimer tout en douceur, que la relation soit fluide, sans dépendance aucune ni co-dépendance. Aimer d’un amour inconditionnel c’est aimer l’autre sans conditions, tout en le laissant libre, et ne pas se sentir frustrée, au contraire, sentir que la relation nous apporte beaucoup de bonheur, qu’on se sent rempli d’amour, en harmonie avec soi-même, ce qu’on pourrait définir par « se sentir plein » et qu’ à l’intérieur de son corps il n’y a plus de vide, plus de manque. C’est ce vers quoi je dois la guider.

Ta gardienne l’a déjà ressenti Sakura, elle dit que tu as beaucoup changé, que tu es devenue très douce de caractère, c’est précisément ce qui est le plus caractéristique, c’est cette douceur (le poil aussi) et que tu as la capacité de les rendre plus « doux » aussi. Ils me disent que tu es le chat parfait. Tu es équilibrée et indépendante.

Je suis heureuse de cette prise de conscience et ravie de leur renvoyer le miroir.

Elle aimerait savoir si tu es la réincarnation de Kawa, et de quoi tu es morte.

Peu importe, c’est le genre de questions que les animaux ne se posent pas. Lorsque c’est le moment pour nous, on part. On sait qu’on remonte pour se reposer et se ressourcer et vous revenir pour une nouvelle mission (Elle m’a tout de même montré des signes d’empoisonnement…)

Sakura aimerais-tu avoir un petit compagnon pour jouer ? Un petit chaton ?

Que j’aime ou pas, cela ne change rien, je sais que Hermès est prêt pour revenir et qu’il doit revenir et remplir la même mission auprès de lui que celle que j’ai auprès d’elle. Et j’attends son retour, j’espère juste qu’il saura canaliser ses énergies cette fois-ci.  Nous avons tous les deux notre rôle, ce sera un peu plus difficile pour lui, mais je serai là pour équilibrer. Ma gardienne a déjà beaucoup évolué ces derniers temps et le départ de Palomée lui a fait comprendre qu’elle était en train de changer de « plan » et je suis là pour la cadrer.

Elle me charge de te dire qu’ils sont inquiets lorsque tu suis Chico sur la route, ils craignent un accident de voiture comme pour Hermès. Ils aimeraient que tu restes dans le jardin, que tu ne t’éloignes pas et revienne lorsqu’ils t’appellent. Ils vont bientôt déménager et tu auras un très grand jardin pour t’amuser et il ne faudra pas trop t’éloigner non plus.

Je comprends leur peur et leur inquiétude mais j’aime être libre, libre de suivre Chico, c’est un chat exceptionnel et j’apprends tellement de choses avec lui. C’est un maître des lieux et ce sera difficile de le changer de territoire. Je me sens en sécurité à ses côtés, il dégage une énergie toute particulière même s’ils pensent que c’est un caractériel. Ce n’est pas son rôle de s’occuper des énergies des personnes ou de leur habitat, et ce changement va le perturber. Il faudra veiller sur lui, il est le protecteur de notre lieu.

Et toi, feras-tu l’effort d’être prudente ?

J’aime l’aventure, mais fidèle à mon image … en « douceur ».

ZAZA3Communication du 24/09/2015 :

Ta gardienne me dit que tu ne vas pas bien, que tu t’isole et évite les autres chiens. Comment te sens-tu Zaza ?

Je ne sais quoi te répondre, je ne me sens pas si mal que ça, quelques courbatures, mais rien de bien grave.

Et comment va le moral ?

Il va…

C’est tout ?

Je ne sais pas quoi te répondre (chienne lasse, désabusée, dépressive)

Mais encore ?

Je survis et pas si mal, je suis aimée et choyée, on s’occupe bien de moi et j’ai de la nourriture à satiété, je ne peux donc pas me plaindre. J’ai tout pour être heureuse.

L’es-tu ?

Oui je crois, mais je ne sais pas, c’est difficile à dire, je me sens depuis tellement de temps tellement mal que j’ai l’impression d’être « vide », oui je ressens un grand vide, je suis bien entourée et aimée depuis mon adoption et ma gardienne est un ange. Sans elle je n’existerai pas et en même temps je m’en veux de ne pas pouvoir plus lui montrer ma reconnaissance et mon bien-être lorsque nous sommes toutes les deux. C’est comme si ce n’était pas moi, car une partie de moi vit et sent quotidiennement les affres des souffrances que j’ai subies, c’est toujours très présent et je me sens vide et désabusée. Mais je l’aime et aimerais tant le lui montrer en lui manifestant ma joie mais je n’y arrive pas, je ne sais pas comment faire, je n’ai jamais été une chienne libre et joyeuse. Tout me fait peur, les humains qui sont méchants, cruels et très pervers. Mais aussi les autres animaux, les chiens qui ont vécu les mêmes souffrances que moi, et que pour survivre, il fallait craindre.

As-tu peur des autres compagnons de ta gardienne ?

Non mais je reste sur le qui-vive, je n’y peux rien, c’est ancré, c’est plus fort que moi. Je suis mieux lorsque je suis seule avec ma gardienne.

Tu aboies souvent, ta gardienne me dit que c’est pour libérer des tensions, c’est exact ?

Oui, mais aussi et surtout pour me permettre d’exprimer que j’existe, oui quand j’aboie, je sais que c’est moi, que je suis là et que j’existe. C’est sans doute le seul mode de communication que je connaisse. Je suis désolée si ça les dérange…

Zaza, ta gardienne me charge de te dire qu’ils t’aiment et qu’ils ne t’abandonneront plus. Ils vont faire tout ce qu’ils peuvent pour t’aider à aller mieux, tu dois reprendre confiance et leur faire confiance. Tu ne dois pas t’inquiéter si les aboiements te font du bien, continue d’aboyer et tu verras que lorsque tu iras mieux  tu cesseras toute seule. Zaza il faut aussi que tu  oublies maintenant ton passé et que tu regardes devant toi, on va t’aider à le faire. Il faut aussi que tu acceptes de faire confiance aux autres chiens et que tu te socialises un peu. Tu es une chienne qui a encore de la vigueur, n’as-tu pas envie de courir et  de jouer avec les autres ?

Si on m’apprend, j’aimerais bien être comme eux.

Veux-tu me dire autre chose ?

Je me sens un peu apaisée, soulagée. Tu reviendras me parler ?

Oui ne t’inquiète pas, tant que tu en auras besoin, je serai là.

 

Communication du 07/12/2015 :

ZAZA1Bonjour Zaza, comment te sens-tu depuis la dernière discussion que nous avons eu ensemble ?

Bien, oui je me sens plus dans mon corps, plus présente et j’ai moins peur de mes congénères, je sais qu’ils ont aussi vécu pour certains des traumatismes, et je suis moins sur mes réserves.

Ta gardienne me dit que tu as toujours peur des gens et notamment de sa fille V…….. Tu ne la tolères pas, il y a un rejet total et V……. en est très attristée car elle t’aime. Que se passe-t-il Zaza ? Pourquoi cette peur vis-à-vis de V…… ?

Elle est jeune et pas mature, et elle et ses copains me rappellent les enfants et amis de mon gardien. Ils n’étaient pas très indulgents avec moi, j’étais leur tête de turc. Ils me faisaient avaler de l’eau qui m’arrachait la gorge, ils la buvaient à la bouteille.

C’était de l’eau ou de l’alcool ?

De l’eau qui m’arrachait la gorge et ils rigolaient. Je ne pouvais pas leur en vouloir, comment pouvaient-ils me respecter ? Mon gardien n’avait aucun égard pour moi, me frappait et parfois me privait de nourriture. Ses enfants (fils et fille) me traitaient comme lui, et lorsqu’ils avaient vidé leur bouteille pour me punir, ils me faisaient même pipi dessus. Après j’avais droit au tuyau et à la douche froide.

Tu n’as jamais cherché à t’enfuir Zaza ?

A quoi bon. C’était ma destinée et je pensais que ça se terminerait lorsque je ne serais plus de ce monde.

Tu l’es toujours et on te traite maintenant avec respect et amour.

Oui c’est ce qui me désole le plus. Je me sens aimée et j’ai l’impression de vivre un rêve et en même temps je traîne encore toutes ces peurs. A chaque petit stimulus, j’ai l’impression de retourner à la case départ. Ça me rend malheureuse, aussi pour eux, pour elle, mon ange qui m’a délivrée de cette misère. Je demande pardon à V…….., mais elle me rappelle tellement sa fille, qui lorsqu’elle se déchaînait, était encore pire que lui (fils). Il fallait qu’elle se fasse remarquer et respecter des garçons, et elle pouvait être très violente dans ses actes.

Zaza, V…….. n’est pas comme cette personne, tu dois apprendre, tu dois te donner les moyens de mieux la connaître et tu verras que c’est une jeune fille gentille et pleine de compassion envers toi. Pour cela, il faut que tu lui fasses confiance.

Je ne voudrais que ça, j’aimerais tant tout oublier et renaître dans ma nouvelle vie. Dis-leur que je les aime, et qu’ils me pardonnent, je suis désolée.

GAMBASComment te sens-tu Gambas ?

Je vais bien, mais je sens qu’il se passe des choses.

Peux-tu me dire ce que tu ressens ?

Il se prépare un changement, je le sais, ça la stimule d’énergies positives, en même temps ça l’inquiète, je capte du stress et de l’angoisse. Des peurs, des doutes, beaucoup de questions et cela nous perturbe.

Qui ?

Ramsès et moi.

Pourtant vous ne semblez pas être des copains ?

On se tolère et nous communiquons ensemble.

Justement Gambas, ta gardienne aimerait que votre relation avec Ramsès s’améliore encore plus et que vous compreniez que vous pouvez cohabiter dans les mêmes lieux. Ils aimeraient tellement vous avoir tous les deux dans la même pièce lorsqu’ils sont devant la télé par exemple, et puis Ramsès est un maître en Feng Shui et il est important qu’il se sente libre de circuler et de passer du temps dans les espaces quand c’est nécessaire pour y nettoyer les énergies. Il ne s’agit pas seulement de le tolérer, il faut aussi l’accepter comme un membre à part entière de la famille et sa présence ne t’enlèvera en rien l’amour que te portent tes gardiens.

Oui je sais, mais j’ai toujours peur qu’il ne prenne plus de place. Ramsès était un chien, un chien qu’elle a déjà connu, et cela me crée des angoisses.

Tu ne dois pas t’inquiéter pour ça, s’il est revenu en chat c’est avec une mission de chat et il ne prendra jamais ta place, d’ailleurs il semblerait qu’il soit relié à ton gardien et non à Sylvaine. C’est bien elle, la personne dont tu te sens le plus proche ? C’est elle ta gardienne ?

Oui c’est ma maman et je l’aime et je regrette d’avoir parfois des doutes et des états d’âme.

Gambas, ta gardienne me charge aussi aujourd’hui de te dire qu’il arrivera une petite chienne d’ici quelques jours. Une petite chienne abandonnée dans un refuge en Espagne et qu’ils adoptent afin de lui donner de l’affection et une vie meilleure. Elle te demande d’accepter cette nouvelle chienne, et me charge de te garantir que tu garderas toujours la même place dans son cœur et que tu ne dois pas avoir peur.

C’est donc cela ses inquiétudes ? Mais elle est aussi inquiète que moi, ce n’est pas très rassurant.

Non elle n’est pas inquiète, elle voudrait juste que tout se passe bien pour vous trois, et anticipe l’arrivée de Maika qui sera sans doute aussi très craintive d’arriver dans un milieu inconnu, alors qu’elle a déjà un passé difficile. Gambas pourrais-tu encore améliorer ta relation avec Ramsès, et en tant qu’ainé et ancien de la maison, accueillir Maïka et la guider pour que son intégration et l’adaptation se fasse harmonieusement. Tu as, je crois, ton rôle à jouer, et sans aucune crainte que tu sois moins ou mal aimé. Il s’agit aussi d’être le lien entre elle et Ramsès et pour cela il est important maintenant que tu prennes ta place en toute confiance afin que les énergies entre vous trois soient harmonisées et pacifiées. Tu es relié à ta gardienne, tu es aimé dans la famille et tu dois te sentir en harmonie totale avec eux et tes compagnons, car ce sont des compagnons de route, vous avez tous votre mission dans cette vie-là et ce ne sont en aucun cas des remplaçants.

RAMSESRamsès, ta gardienne me charge de te préparer à un nouvel évènement, d’ici 1 dizaine de jours arrivera une petite chienne d’environ 5 mois qui est actuellement dans un refuge en Espagne et que tes gardiens ont décidé d’adopter. Ta gardienne te présentera tous les jours un petit moment à Maika pour que vous fassiez connaissance. Tu n’as rien à craindre, elle sera là pour te protéger et tu garderas ta place dans la maison. Tu seras toujours son amour.

Je sens bien que des changements se préparent, toute la maison respire déjà cette ambiance et je travaille déjà pour garder un équilibre dans les énergies. Je veillerai pour ma part à ce que tout se passe bien sur tous les plans. J’espère juste que ce ne sera pas une petite tornade, elle est jeune et a encore tout à apprendre, surtout si elle vient d’un refuge. Il y aura déjà des mémoires, elle aura  vécu des traumatismes. Au moins elle n’aura pas peur que je prenne sa place comme Gambas qui me surveille et craint que je n’entre dans son espace. Il est terrible, après toutes ces années je représente encore une menace pour lui et s’il le fallait, il n’hésiterait pas à m’agresser pour mieux se défendre. C’est un peu perturbant et je préfère rester discret et rester sur le qui-vive.

Justement, ta gardienne aimerait que votre relation s’améliore encore plus et que vous puissiez cohabiter dans les mêmes lieux.

Je ne demande pas mieux, ce serait beaucoup plus simple pour moi et pour tous, mais tant que je n’ai pas confiance en lui, je préfère rester vigilant.

Gambas me dit que tu as déjà vécu avec ta gardienne ?

Oui c’est juste et cela le traumatise un peu, mais il n’y a pas lieu, je suis revenu en tant que chat et j’ai une autre mission auprès d’eux maintenant. Je suis le maître des lieux et chargé de nettoyer les énergies.

Etais-tu un chien avant ?

Une chienne…

Et depuis que tu es venu chez eux, te sens-tu plus proche d’elle ? A qui es-tu relié Ramsès ?

Non, je suis à présent relié à François, et Gambas le sait, cela devrait pourtant le rassurer, mais les mémoires sont ancrées, et comme il ne se sent pas très sûr de lui, il a des peurs et des angoisses.