width=La rencontre avec ATHOS s’est faite sur un chemin bordé d’herbe et de fleurs de toutes les couleurs. Il m’a regardée lorsque je me suis approchée de lui et s’est levé pour venir à ma rencontre. Il m’a parlé en premier et m’a dit :

Quel plaisir de te voir, j’allais tout doucement me mettre en route pour rejoindre le pont des fleurs, mais si tu m’y accompagnes ce sera bien plus simple et plus rapide. Depuis 2/3 jours, ce chemin très austère s’est mis à fleurir, il y a des petites fleurs rouges et blanches qui sont apparues et depuis hier il y a aussi beaucoup de jaunes de tous les tons qui sortent de terre, mais sont aussi projetées de là-haut pour illuminer ma route qui me guidera au jardin des animaux.

Cela a mis un peu de temps, ils savent qu’ils ont pris la bonne décision, mais les regrets et la culpabilité subsistant, je suis resté encore un peu auprès d’eux et je les ai accompagnés dans leur quotidien à chaque instant de leur vie.

Mais ici ce n’est plus ma place et j’aspire à rejoindre le jardin des animaux. Depuis 2/3 jours elle va mieux, je sais que c’est le moment pour moi de partir et je suis très heureux et soulagé de savoir que tu m’aideras à faire le passage. Dis-leur qu’ils ont pris la bonne décision, je n’étais souvent déjà plus dans mon corps et me réfugiais dans l’astral pour mieux gérer mes douleurs et je les remercie d’avoir eu le courage de m’aider à partir. Je sais combien ce choix a été cruel et difficile pour eux, mais c’était le bon.

Depuis mon départ, je ne ressens plus aucune souffrance, je me sens bien et je sais qu’après un passage au jardin des animaux, où je pourrai me reposer et me ressourcer, je pourrai aussi leur revenir.

Je lui transmettrai tes messages ATHOS, mais tu sais que tu es très entreprenant depuis mon arrivée, tu me parles et je n’ai même pas pu te dire que c’est ta gardienne qui m’envoie vers toi pour te transmettre des messages et te poser des questions :

Les questions que j’avais à lui poser sont:

 Nous en veut-il de l’avoir fait piquer ? 

Est-il heureux là où il se trouve actuellement ? 

A-t-il était heureux pendant ses 13 années passé avec nous ? 

 Les messages que je vous voudrais qu’il reçoive sont: 

 Qu’on l’aime très fort et pour toujours et qu’on ne l’oubliera jamais.

Qu’il nous a rendu heureux et qu’on le remercie pour tout le bonheur et l’amour qu’il nous a procuré 

Qu’on est désolé d’avoir pris la décision de mettre fin à ses jours mais qu’on ne voulait plus qu’il souffre et que cette décision a été très dure pour nous 

Et qu’il aura été le meilleur compagnon qu’on  puisse avoir.

Oh pardon, c’est vrai que j’ai toujours été un compagnon plein de vie et en demande d’attentions. J’avais besoin d’affection et de câlins et je la suivais au pas. Cela doit bien leur manquer depuis que mon corps commençait à être fatigué et usé, j’ai dû lâcher et me calmer un peu. Mais au fond de moi je suis resté le même et je leur reviendrai avec la même énergie, avec la même fougue dans le corps d’un jeune chien en pleine forme.

Dis-leur que je les aime très fort aussi et ils me manquent. Même si je peux les voir, les entendre, ne plus pouvoir se câliner me coûte autant qu’à eux. J’ai vécu une vie de roi auprès d’eux. J’étais le pacha pour elle et je l’ai accompagnée sur son chemin tant que j’ai pu. J’étais son bébé, son petit garçon et ma vie terrestre a été merveilleuse. Que du bonheur et même si au paradis des animaux c’est le paradis, moi j’ai très envie de leur revenir pour continuer notre belle histoire ensemble.

Je ne suis pas malheureux, loin de là, mais ma vie est avec elle et auprès d’eux. Là-haut ne règnent que l’amour, la paix en toute harmonie. Mais ici-bas je retrouve la même chose, les mêmes joies avec le plaisir de se faire dorloter et chouchouter en plus. Quoi de plus normal d’être pressé de les retrouver ?

Dis-leur que je les aime et que ce ne sera pas très long.

 Puis il s’est frotté à mes jambes pour avoir quelques caresses et j’ai vu son regard s’illuminer, ses yeux brillaient de petites étoiles scintillantes.

Oui je suis un toutou espiègle et je suis ravi de l’être et de savoir qu’un passage dans l’au-delà me permettra de leur revenir. Cela me remplit de joie et de bonne humeur. Dis- leur merci de m’avoir tellement choyé, ce n’est que du bonheur (miroir).

Puis nous nous sommes avancés sur ce chemin qui est devenu, au fil de nos pas, de plus en plus lumineux, et lorsque je me suis arrêtée devant le pont des fleurs, il m’a regardée d’un air tendre, un regard qui m’a enveloppée de chaleur dans tout mon corps.

Merci d’être toujours là pour nous, je ne t’oublierai jamais, tu es une fée.

Puis il a traversé le pont des fleurs et s’est noyé dans la belle lumière de l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir ATHOS, repose et ressource toi très vite !