La connexion avec BALOO s’est faite au paradis des animaux. Il était couché sur son ventre et admirait les papillons blancs et orange qui volaient autour de lui. Il y avait aussi beaucoup d’anges, des anges blancs, des anges dorés. Il était entouré d’autres chiens et ils semblaient tous s’entendre à merveille. Ils étaient heureux dans ce lieu magique où ne règnent que paix et harmonie.

A mon approche, il s’est levé pour m’accueillir et je lui ai expliqué que son gardien m’envoyait de nouveau vers lui.

Je sais, il m’arrive de lui faire des petits signes, je l’aime et je reste relié à lui. Même si je ne peux pas le retrouver parce qu’avec son handicap il ne peut reprendre un chien, je suis et je resterai fidèlement son compagnon jusqu’à la fin de sa vie. C’est vrai que la présence physique manque, mais de là-haut je peux lui envoyer de bonnes énergies et je peux l’aider dans sa vie au quotidien.

J’ai eu beaucoup de chance de vivre avec un homme droit et honnête. Il y a toujours eu un grand respect entre nous et je me considérais comme son fils. J’étais un membre de la famille et j’étais heureux de vivre avec lui et de l’accompagner dans ses sorties. J’étais un beau chien et il me le disait souvent. J’étais fier, il me regardait avec admiration et je me sentais être le roi.

Dis-lui qu’ici je suis heureux aussi et que la vie avec mes congénères et animaux de toutes races est harmonisée et pacifiée. Ici chacun est différent mais nous sommes tous un. Pistache était avec moi très peu de temps, et a préféré redescendre très vite pour lui tenir compagnie et lui apporter de l’amour et de la tendresse.

C’est sûr que c’était plus simple pour lui de reprendre un chat, et bien entendu Pistache. Pour moi ce serait plus compliqué et je suis bien ici. Je me suis habitué à cette existence et je peux me promener à ma guise et sans aucune douleur.

La lumière là-haut est omniprésente, il ne fait jamais gris ni froid, le soleil brille jour et nuit, et tout est très beau. Il y a des fleurs de toutes les couleurs, des étoiles et surtout il y a des anges. Ils sont autour et auprès de nous en permanence, et on se sent tellement bien. Lorsque j’ai envie de me promener, je fais un tour dans ce havre de paix et j’observe, j’admire tous ces animaux qui viennent pour se reposer et se ressourcer, et lorsqu’ils sont prêts, tout comme Pistache, se décident à vous revenir sur le plan terrestre avec une nouvelle mission de vie.

La mienne consiste à présent à veiller sur toi et te protéger. Je me souviens des merveilleux moments que nous avons passés ensemble et des compétitions que tu as pu faire. Je me rappelle aussi de certains de tes copains et leurs compagnons. Il m’est arrivé d’en attendre (animaux + humains) de l’autre côté du pont des fleurs et de les guider, de les accompagner dans leur transition.

J’aime bien accueillir les nouveaux compagnons qui viennent de faire le passage. Cela les rassure et les réconforte et ce n’est que du bonheur pour moi.

Pistache me manque, même si nous continuons à communiquer ensemble et je suis heureux qu’elle te soit revenue. Elle a la mission de t’aider à apprendre le détachement affectif. Son rôle consiste à t’aider à lâcher prise avec le passé et regarder devant et non derrière toi. Je sais que tu souffres encore de mon départ et des méchancetés qu’ils t’ont fait subir, mais n’y pense plus et demande pardon à ton petit enfant intérieur d’en souffrir. Tu te connais et tu sais que tu es un homme bon et rempli de compassion, et leurs humiliations ne doivent plus t’atteindre. Ce ne sont, pour ma part, que des prétextes pour se justifier et se déculpabiliser. Tu ne dois pas rester et continuer à vire avec ces frustrations, tourne la page et ferme le livre de cette relation qui te rend encore dépendant de la situation.

Pistache t’apportera son soutien pour y arriver. Et puis je t’aime moi, ne l’oublie jamais et je sais que tu es un homme de foi. Alors ne te laisse plus détruire et ouvre une nouvelle page, un nouveau livre et ne laisse y entrer que ceux qui le méritent. Demande la protection à l’Archange Mickaël et confie tes ressentiments et souffrances à l’univers. Qu’il se charge de les envoyer là où ils doivent aller, ou de les renvoyer de là d’où ils viennent.

Merci de m’avoir écouté et de suivre mes conseils. Je t’aime.