La connexion avec Bohdi s’est faite dans ce haut-lieu magique qui est le paradis des animaux. A mon arrivée il était assis et dégageait beaucoup de puissance. Son aura entourait tous les congénères assis autour de lui, et cette belle, éblouissante et vive lumière irradiait sur tout cet oasis de paix. Je me suis timidement approchée de Bohdi, je savais que j’avais affaire à un chat pas comme les autres, et c’est lui qui a pris la parole pour me dire :

Approche, je t’attends depuis belle lurette, il était vraiment temps que je puisse te donner des messages pour elle et répondre à ses questions. Tu l’as bien compris, je suis un être qui vibre sur un autre plan et si je suis encore resté ici avec mes congénères et tous les autres animaux c’est bien parce que j’attends cet échange et ce n’est pas un hasard non plus. Elle a mis beaucoup, beaucoup trop de temps à commencer son travail de deuil, et elle est maintenant prête à entendre ce que je vais lui dire. Un peu plus tôt l’aurait- encore empêché de continuer son chemin, trop de culpabilité et c’est le bon moment pour elle de comprendre que j’étais là pour une mission bien précise, envoyé par ses guides, son papa, et que j’étais un sage.

De type guérisseur, j’étais là pour l’accompagner dans ses maladies, dans ses problèmes de santé et j’ai toujours veillé du mieux que j’ai pu à la soulager de ses douleurs. Comme nous étions très liés, très complices et fusionnels, elle a aussi veillé sur mon bien-être en m’apportant les meilleurs soins pour soulager mes douleurs. C’était top, c’était réussi, ça atténuait ms douleurs dus à l’âge et je me sentais après chaque séance, même si l’eau n’était pas ma tasse de thé, je me sentais de nouveau tout léger, et plus de souffrance. Dis-lui merci pour tout ce qu’elle a fait pour moi, je  lui en suis si reconnaissant. Merci aussi d’avoir abrégé mes souffrances  en m’aidant à partir, c’était le bon choix et le bon moment, qu’elle n’en doute pas, j’étais prêt depuis fort longtemps.

Elle dit que je suis un chat spécial, tu vois mon âme qui est éternelle, qui perdure est toujours relié à la sienne et je sais tout ce que tu vas me dire, mais je vais maintenant te laisser la parole et je te répondrai après.

Ayant déjà eu affaire à des animaux vibrant sur un autre plan je n’étais pas surprise du discours de Bohdi, je savais que c’est lui qui prendrait l’initiative de la parole et de quand je pouvais la prendre, et sans hésiter je me suis présentée et lui ai lu le contenu des missives de sa gardienne :

1) Est-ce qu’il a ressenti ma peine et a compris ce dernier jour avec moi ?

 

J’ai eu 15 chats, Bodhi est un chat spécial.

2) Est-ce qu’il est le même, pouvez-vous me décrire qui il était ?

 

Il y a 3 chats qui sont passés dans ma vie avec Bodhi : Dalaï, Guépard et Hasard. 

3) Est-ce qu’il peut me donner une anecdote avec l’un d’eux ?

 

Un jour, il est rentré au bout de 4 jours, l’arrière train avait du mal à le porter : il était plombé de 67 minuscules plombs.

4) Que s’est-il passé ?

 

Je l’ai perdu 2 ans, puis retrouvé grâce à la puce électronique, et bien sur le coup de pouce du destin. Je le remercierai jamais assez.

5) Qu’est-ce qu’il a fait partir si longtemps ?

 

6) J’ai perdu d’autres chats, jamais retrouvés, pourquoi me l’a-t-on remis sur mon chemin ?

 

7) Qu’a-t-il vécu ?

 

8) Est-ce qu’il m’a reconnu au bout de 2 ans lorsque je l’ai appelé par son prénom ?

 

9) Si oui, qu’a-t-il ressenti ?

 

Il avait bien souvent les mêmes symptômes que moi,  je vomissais il vomissait, j’avais un pb à l’œil, lui aussi… et puis j’ai eu de l’arthrose, lui aussi. J’avais expérimenté la balnéo qui me faisait le plus grand bien. J’ai donc pas hésité pour Bodhi : 5 séances de balnéo pour animaux. Il pouvait poser sa patte et remarcher. 

Avec recul, je ne ferai plus cela à un autre chat. Comme le raser aux plus fortes chaleurs.

10) ai-je bien fait de le soigner à ce point ? Je ne savais pas s’il préférait que je le laisse tranquille…

 

J’ai déménagé 7 fois pendant sa courte vie, il a beaucoup stressé au début. 

11) a-t-il un mauvais souvenir ou ressenti de toutes ces maisons ?

 

12) La plus importante question et l’avant dernière, est-ce qu’il a été heureux en ma compagnie ?

 

13) Est-ce qu’il peut me donner une anecdote avec moi ?

 

Voilà les questions, je ne dévoile pas grand-chose, toutes les images, ressentis, phrases et autres sensations, seront les bienvenus. 

 

Ce n’était pas la peine de te présenter, tu l’as fait avec beaucoup de respect et j’ai de la gratitude pour toi.  Les années passent et on se retrouve. Oui tu as déjà communiqué avec moi, j’étais un chat aussi, de type supérieur et j’avais la même mission auprès d’une autre dame. Et voilà qu’aujourd’hui on fait de nouveau appel à toi, et je suis ravi de te retrouver et surtout de constater que tu es restée la même, fidèle à toi-même, humble et généreuse. Et cela me va droit au cœur et aussi pour ma compagne terrestre qui a besoin de toi pour reprendre son chemin avec joie, force et courage.

Elle se pose beaucoup trop de questions, elle attend des réponses et je vais te les donner. Bien sûr que j’ai ressenti son immense détresse, et cela m’a fait beaucoup de peine pour elle, mais cette fois-ci on ne pouvait plus rien pour moi, je devais définitivement tirer ma révérence, ça faisait trop longtemps qu’on essayait de me rappeler là-haut pour me ressourcer et prendre une nouvelle mission auprès d’un autre humain, et elle peut être contente car nous avons eu beaucoup, beaucoup de chance. Nous sommes restés longtemps ensemble, nous nous sommes perdus de vue  puis retrouvés, et pendant ces 2 années j’étais tout simplement chargé d’une mission exceptionnelle auprès d’une vieille dame en grande détresse. J’ai fait mon travail et nous nous sommes retrouvés. J’ai aidé cette dame jusqu’à son départ vers l’au-delà et ma présence l’a aidé à partir dans les meilleures conditions vers la lumière.

Et si je suis revenu c’est tout simplement parce que j’avais  encore du taf avec elle et qu’il n’était pas question que nous soyons séparés plus longtemps. J’avais terminé mon travail et je savais qui elle était, je ne l’ai jamais oubliée et je ne l‘oublierai jamais où que je sois. Même si je  serai dans peu de temps appelé pour un nouveau rôle auprès de quelqu’un d’autre, nous les êtres de lumière restons toujours connectés à votre âme et  continuons à vous protéger où que nous soyons. C’est une aide divine et éternelle.

Tu penses bien qu’avec mon taux vibratoire élevé ce ne sont pas ces minuscules petits plombs qui auraient pu m’envoyer dans l’au-delà, c’était des gamins qui s’amusaient à me tirer dessus, pas par méchanceté, plutôt par bêtise pour jouer, pour s’amuser et ils étaient plutôt surpris de la résistance que je leur montrais. C’était un moment de stress tout de même car plus je leur résistais et plus ils avaient envie de me tirer dessus. Cela m’a laissé quelques séquelles avec des bobos dus à l’âge bien avant l’âge.

J’étais un chat guérisseur mais aussi un chat de type timbre-poste, très câlin à ses moments, et chargé de lui apprendre le détachement affectif. Lui apprendre à vivre sans dépendance ni co-dépendance et avec Dalaï, Guépard et Hasard nous avions tous le même rôle. Ce n’est pas sans dire que l’on se marchait parfois sur les pattes, mais ils m’ont toujours tous les 3 considéré comme leur supérieur, leur chef et m’ont respecté par-dessus-tout, même lorsque Guépard me crachait dessus.

Dis à ma mie que je l’aime d’un amour pur, profond et inconditionnel. Même si je n’aimais pas changer de lieu, aucun chat n’aime changer de territoire, certains endroits il fallait les fuir, néfastes avec beaucoup d’énergies négatives qui y circulaient. Des souvenirs j’en ai plein, un endroit était tout particulièrement chargé avec des manifestations paranormales. Je ne peux pas parler de mauvais souvenirs, nous les animaux vivons le moment présent, et d’avoir quitté cette maison a mis fin à toute manifestations.

J’ai vécu des années extraordinaires avec toi. Des années de pur et grand bonheur, et s’il m’était possible de revenir, je te reviendrais dès ce moment, mais mon rôle c’est d’aider d’autres humains comme je l’ai fait avec beaucoup de chance très longtemps pour toi, et nos merveilleux moments de câlins, enroulé autour de ta tête, sont des moments à nous, rien qu’à nous et le resteront pour l’éternité.

Ne sois pas triste, ne me pleure pas, tu as connu et vécu et tu es toujours guidée et protégée par un être de lumière.