width=Bouchon, ta gardienne me demande de te transmettre des messages et te poser quelques questions, acceptes-tu d’y répondre ?

Le message c’est déjà d’arrêter d’embêter systématiquement Luna, elle la suit partout, la provoque, lui empêche l’accès pour monter et descendre les escaliers etc…nous avons même interrompue une grosse bagarre l’autre nuit….la 1ere depuis aout 2018 ou Bouchon est chez nous, ce message il faut lui dire que nous l’aimons beaucoup, mais c’est normal que Luna reste la reine ici, en plus elle est malade et assez faible, c’est logique que je privilégie ma relation avec Luna, elle est fragile, a besoin de notre défense et était là bien avant elle, bien que nous passons notre temps a cajoler Bouchon également, mais si cela ne se calme pas, nous la confinerons en notre absence et les nuits dans la chaufferie de la maison…je donnerai toujours la priorité a Luna qui est ma vie, vous le savez.

 Les questions, si elle est heureuse, pourquoi tant ce besoin de nos bras et de câlins, c’est si nouveau pour nous? que lui est-il arrivé bébé pour se retrouver dans cet endroit totalement inadapté pour un chaton, et d’être dans cet état? Je lui ai donné ce prénom parce que je pensais que c’était un male jusqu’à sa visite chez le vétérinaire, et ce prénom elle y répond si bien. Bouchon est de plus en plus craintive au bruit de papiers, des voitures, moteur etc……elle l’était déjà mais c’est pire en grandissant, elle craint les personnes qu’elle ne connait pas et quand on va chez sa vétérinaire, c’est des tremblements de panique de la tête aux pieds, même pour une simple consultation, elle craint également les enfants, que pourrais-je faire pour la rassurer et lui faire comprendre que jamais rien ne lui arrivera chez nous, si ce n’est se faire gronder parce qu’elle embête Luna. Par contre envers nous c’est un véritable scotch, elle ne nous quitte pas d’une seconde à la maison, elle n’a jamais craché, jamais griffé intentionnellement. Voilà, elle respire souvent comme un petit cochon ça aussi j’aimerais savoir si cela la gêne ou non, elle se porte à merveille si ce n’est cette respiration parfois très bruyante et inquiétante. Voilà un peu tout sur notre Bouchon, dite lui que Luna est importante pour moi, et pour que je puisse l’aimer encore bien longtemps il faut qu’elle se tempère avec Luna, et que nous l’aimons tout autant elle, nous ne voudrions pas avoir à la mettre dans la chaufferie en notre absence ou la nuit, donc calme maintenant.

Je vais bien entendu lui répondre, et déjà lui dire merci de me donner la parole et aussi et surtout de m’avoir ramenée de cet endroit sale et sinistre. J’étais malade, dans un piteux état et ils auraient très bien pu continuer leur chemin, mais ils se sont arrêtés, elle m’a prise dans ses bras et là je savais tout de suite que c’était gagné, j’étais adoptée, j’avais trouvé ma maman et mon papa.

Et puis, dès mon arrivée à la maison, j’ai tout de suite reconnu le lieu, surtout le garage, j’étais déjà avec eux et j’occupais le garage lorsque j’ai eu cet accident stupide qui l’a beaucoup traumatisée (m’a montré la porte de garage) et m’a obligé de faire un passage au jardin des animaux avant de redescendre dans le corps physique de ce petit chaton qui a été emmené dans cette décharge par sa maman.

Oui je suis née dans cet endroit, où ma maman essayait de me cacher, mais elle avait elle-même très peur des humains et était souvent absente. Elle partait très longtemps, peut-être pour se nourrir et au bout de quelques jours n’est jamais revenue. J’étais seule, abandonnée et j’ai eu très peur. Puis vous êtes arrivés, je t’ai reconnue et je suis venu très vite vers toi. Même si tu pensais me trouver une famille pour m’accueillir, moi je savais que je resterais, que vous alliez me garder.

De là-haut j’ai beaucoup veillé sur toi et sur vous et je t’ai envoyé de bonnes énergies pour faire un travail de reconstruction sur toi et sur vous. Maintenant que je suis de retour, je suis chargée de vous apprendre le détachement affectif à tous les deux, mais essentiellement à toi, ma petite maman à qui je suis reliée.

Je suis là pour vous nettoyer énergétiquement, Luna n’en a plus trop la force, mais aussi pour vous aider à vivre votre relation en toute fluidité, sans dépendance, ni co-dépendance et de vivre dans la confiance du lien qui vous unit.

Je suis désolée si mon arrivée et mon comportement vis-à-vis de Luna vous posent problème. Je sais que je suis parfois un peu agressive avec elle et je le regrette, pardonnez-moi, c’est vraiment de l’ingratitude de ma part, mais je n’ai pas été sociabilisée par ma maman, elle n’a pas pu ni eu le temps de me rassurer et me protéger. Parfois j’ai peur, surtout lorsque j’entends du bruit ou lorsque tu veux m’emmener en voiture, qu’on vienne me chercher pour me faire du mal, ou que tu m’emmènes ailleurs loin de chez vous. Je sais que c’est stupide, j’en ai conscience, mais de voir Luna tellement bien dans sa peau, malgré sa maladie me rend parfois un peu jalouse et envieuse.

Elle est ta princesse, elle me le fait bien sentir et cela m’énerve un peu. Désolée, moi ce que je voudrais et que j’aurais besoin, c’est de pouvoir jouer avec elle. Mais dès que je m’approche, elle me fait comprendre « touche pas, n’approche pas plus » et cela m’énerve. Alors pour la narguer et lui montrer que je n’ai pas peur d’elle, je l’agresse un peu.

Mea culpa, celle petite poupée en porcelaine est pourtant beaucoup plus rassurée que moi et ne connaît pas le sentiment s’insécurité que je peux parfois ressentir avec toutes les peurs et les angoisses qu’elles génèrent.

Plus je grandis, plus je suis sur le qui-vive et en pleine conscience des dangers qui m’entourent, même si je suis sous votre protection, mais rassurez-vous, je vais essayer de faire un effort.

Moi aussi je vous aime et je ne veux pas dormir à la chaufferie.