Chère Christiane,

Tout d’abord, je tiens à vous remercier du fond du coeur d’avoir établi ce lien avec ma Reine Caïpi, car c’est ainsi que nous l’appelions tant elle était altière avec ce caractère bien trempé ! 

Je vous remercie pour votre travail,  et vos paroles qui m’ont procuré beaucoup d’apaisement et de sérénité. 

Savoir que Caipi n’avait pas souffert et qu’elle était en paix était de la plus haute importance pour moi.

Je suis apaisée.

Dans cette communication, j’ai retrouvé l’incroyable complicité qui nous liait elle et moi, ce flot d’amour inconditionnel mais aussi les grandes lignes de son incroyable personnalité, et de l’existence qu’elle avait mené à mes côtés. 

Un simple exemple, lors de nos câlins, je l’appelais « Ma douce amie » ou « Ma douce » et c’est ainsi, comme un clin d’oeil, que se termine son message ! 

Alors un simple mot doux pour ma Reine: « ma douce, mon âme sœur, je ne sais sous quelle forme tu me reviendras mais je saurai te  reconnaitre. Je l’attends »

Pascale