La connexion avec Calinou s’est faite au paradis des animaux. Lorsque je suis arrivée dans ce havre de paix, il était assis dans un magnifique pré et s’amusait à regarder les abeilles virevolter d’une fleur à l’autre. Il y avait aussi beaucoup de papillons blancs et dorés, des anges tout blancs et tout orange.

Je me suis approchée doucement, et lorsqu’il m’a aperçue il s’est levé et s’est approché de moi, le regard anxieux. Ses yeux exprimaient de la curiosité ou plutôt je pouvais ressentir qu’il s’interrogeait et se demandait pourquoi je venais le voir, ou si c’est bien lui que je venais voir. Je me suis aussitôt présentée et lui ai expliqué que j’étais envoyée par sa gardienne et que j’avais des messages à lui transmettre et des questions à lui poser :

Mon petit Calinou. Quand tu es parti je n’arrivais pas à l’accepter. Tu es parti si vite. Quand ta maladie a été détectée c’était trop tard. J’ai essayé de te garder mais tu allais trop mal. Est-ce que tu souffrais ? J’ai dû t’amener chez le veto pour t’aider à partir mais c’était très dur. Quand j’ai pris ma décision je t’ai encore garde une nuit près de moi…je t’ai pris dans mes bras et je t’ai fait pleins de caresses pour te dire combien je t’aimais.et pour te dire au revoir. Tu avais pris une grande place dans ma vie. Tu as été tout de suite adopté par ton copain Rouky (chien).tous les deux vous étiez toujours ensemble à jouer ou à vous reposer sur le canapé .toujours collés l’un à l’autre. Tu lui léchouillais toujours les oreilles. Tu as du lui manquer aussi. As-tu été heureux avec nous? Pourquoi cette maladie? Quelle mission avais tu pour moi ? je t’envoie tout mon amour. es-tu au paradis?es-tu heureux? As-tu pu te ressourcer et passer le pont des fleurs? Tu as retrouve la santé? Veux-tu me dire quelque chose ? Je voudrais savoir ce que tu ressens As-tu retrouve Rouky et es-tu venu le chercher quand il est parti? Es-tu avec lui en ce moment? J’ai tellement hâte d’avoir de tes nouvelles.je t’aime mon Calinou .reviendras-tu sur mon chemin? Un autre petit chat? Rouky et toi vous êtes et vous resterez toujours dans mon cœur. Ta maitresse qui ne t oublieras jamais.

Que je suis heureux de te voir, que je suis heureux de pouvoir te donner des messages pour elle, je sais qui tu es, je t’ai souvent vue et sentie auprès de Roucky pendant sa transition et puis j’étais là tout à l’heure lorsque tu es venue lui parler. J’étais très heureux pour lui et surtout très heureux que notre maman puisse avoir de nos nouvelles, et quelle joie de te revoir et de recevoir tous ses messages qui me vont droit au cœur et me remplissent de bonheur.

Dis-lui que je l’aime, j’étais son bébé, son petit et dernier garçon, j’ai vécu une vie terrestre certes très courte, mais très intense auprès d’elle. J’étais là pour lui apprendre le détachement affectif, pour l’aider à ne pas souffrir de dépendance ou co-dépendance et lui apprendre à aimer d’une manière légère, fluide, sans peur de se tromper.

Et puis j’étais surtout là pour la protéger contre les énergies négatives et veiller sur sa santé. J’étais un chat guérisseur et c’était plus simple pour moi de transmuter les énergies et l’en débarrasser en faisant un petit passage au jardin des animaux.

Dis-lui de ne pas s’inquiéter, je n’ai pas trop souffert, je me réfugiais dans mon corps astral et tout devenait plus supportable. Je ne voulais pas lui montrer la maladie ni sa gravité. Elle ne doit pas culpabiliser, elle ne pouvait pas s’en apercevoir plus tôt parce que je ne voulais pas qu’elle le voit, c’était plus bénéfique de partir me ressourcer dans ce haut lieu magique.

Sa souffrance m’a longtemps empêché de faire le passage et je ne suis pas monté depuis si longtemps. Je n’avais pas le courage de la laisser, c’est seulement début de cette année que j’ai eu la force, aidé par sa mère, de traverser le pont des fleurs afin de pouvoir être présent et aider et accompagner mon tendre et fidèle compagnon Roucky qui était sur son chemin aussi. C’est lui qui m’a donné la force de le faire et j’ai eu le soutien de ses ancêtres.

Maintenant nous sommes à nouveau ensemble et profitons de nous reposer et nous ressourcer, mais aussi de jouer et se donner beaucoup d’amour et de tendresse.

Dis-lui que je l’aime, que je l’aime d’amour profond et de la voir si triste et nostalgique me fait beaucoup de peine. Mon âme, tout comme celle de Roucky est reliée à la sienne et tous les deux nous souhaitons la retrouver très vite. Dis-lui que nous ne voulons plus être séparés et que nous aspirons tous les deux à la revoir et le plus vite sera le mieux, pour elle et pour nous. Tant que je n’étais pas monté ce n’était pas possible, mais maintenant ça l’est et ce serait cruel pour nous si l’un de nous redescendait sans l’autre.

Je n’ai pas terminé ma mission auprès d’elle et mon grand frère en a une autre auprès d’elle, c’est pourquoi nous lui demandons de très vite se mettre à notre recherche. Je serai de nouveau un chat et Rouky un chien et notre présence lui est nécessaire pour retrouver joie, paix et harmonie dans son corps, son cœur et son esprit.

Dis à notre maman que nous l’aimons, qu’elle est une belle personne empreinte d’amour et d’empathie et que notre présence l’aidera à avancer sur son chemin en toute confiance et quiétude.