width=La connexion avec Caramel s’est faite dans cette magnifique clairière d’un vert extrêmement fluo, avec des fleurs de toutes les couleurs. Il était assis dans les herbes et semblait admirer le paysage. A mon approche il s’est mis debout et il est venu à ma rencontre. Avant même que je ne lui explique qui je suis et la raison de ma présence, il m’a dit :

Ma maman t’a envoyée pour me lire un message, je le sais car je suis relié à elle et capte et ressens ses pensées et ses souffrances. Je sais que mon départ soudain est brutal et incompréhensible pour elle. Elle est dans la souffrance et la culpabilité. Elle pense être passée à côté de ma maladie et s’en veut.

C’est exact Caramel, c’est justement pour cette raison et la terrible peine qui la touche, qu’elle et son amie m’envoient vers toi pour te donner des messages et te poser des questions.

Dis-lui qu’elle se torture l’esprit et que cela me rend triste pour elle. Ici je me sens bien, je suis à l’entrée de la porte du paradis des animaux, et il suffit que je pousse la porte pour retrouver tous les animaux qui sont partis, des congénères et animaux de toutes les races et la petite chatte de son amie.

J’ai eu beaucoup de chance, j’ai été accueilli pour faire le grand saut, il y avait la chatte mais aussi une dame et un monsieur très âgés (ancêtres) et des dizaines de chats, de chiens, de lapins. On m’a tendu les pattes et accompagné pour traverser le pont des fleurs. La petite chatte est restée un long moment avec moi, et elle m’attend derrière la porte. Les autres aussi, je sais que je ne serai pas seul, j’ai déjà été au jardin des animaux et j’y retourne pour me reposer et me ressourcer avant de redescendre pour une nouvelle mission.

J’étais déjà chez elle en tant que chien et mon âme aspire à y retourner pour une nouvelle mission. J’avais très envie de rester quelques jours ici où je suis seul pour contempler la beauté du lieu et puis je savais que j’allais avoir un contact avec elle. Je l’entends lorsqu’elle me parle et je reçois ses pensées d’amour et de lumière.

Dis-lui merci pour les merveilleuses années passées ensemble. J’ai eu une vie de prince à ses côtés, j’étais son bébé, son petit garçon et elle ma maman. J’étais un chat de type timbre-poste et j’étais chargé de la nettoyer énergétiquement, de supprimer et détruire tout ce qu’elle portait et ne lui appartenait pas. J’étais là pour lui apprendre le détachement affectif pour l’aider à lâcher prise et vivre ses relations affectives, son deuil sans dépendances ni co-dépendances. J’ai bien rempli ma tâche et il était nécessaire que je remonte pour me reposer et me ressourcer.

Dis-lui que j’étais sur mon chemin depuis quelques mois et je préparais mon départ, malgré qu’il fût violent pour elle. J’avais des pressions dans la tête et mon cœur était fatigué. Je marquais le territoire pour lui faire comprendre qu’ils circulaient des mauvaises énergies et que je n’avais plus assez de forces pour m’en débarrasser. Ma sœur non plus, alors que c’est son rôle de nettoyer la maison (type nettoyeur). Dis-lui de faire venir quelqu’un pour nettoyer le lieu et les personnes.

Moi je n’ai pas souffert, je suis sorti de mon corps pour me réfugier dans l’astral et ça se passait bien, la douleur était supportable. Elle était plus d’ordre affectif car je savais que mon départ serait un drame pour elle et qu’elle serait inconsolable. Heureusement que j’ai eu de l’aide et que son amour et sa foi étaient plus fort.

J’étais sa lumière  de tous les jours et elle me l’a bien rendu cette lumière  qu’elle m’a envoyée pour faire ma transition. Moi aussi je les aime et veille sur elle et sur tous. Qu’elle ne culpabilise pas de n’avoir pas vu venir, c’était mon choix de partir sans être contraint de prendre des médicaments, j’ai préféré remonter pour me reposer et me ressourcer.

Mon âme est éternelle, elle est toujours reliée à la sienne et je souhaite bien entendu lui revenir en petit chaton, et elle saura me reconnaître tout de suite. Qu’elle ne s’inquiète pas, ce sera une évidence pour elle. Dès qu’elle se mettra à ma recherche, je saurai me mettre sur son chemin. Ce ne sera pas très long, rassure-la et explique lui que là-haut l’espace-temps n’est pas le même que sur le plan terrestre.

Je l’aime ma maman adorée, je l’aime de tout cœur et je lui resterai fidèle et serai bientôt de retour.