width=Ta gardienne me charge de te donner des messages et a aussi beaucoup de questions à  te poser Chaky. J’espère que tu auras la patience de lui répondre.

Quelle belle déclaration d’amour. Dis-lui que moi aussi je l’aime, que je suis heureux avec elle et que je suis là pour elle. Les soins m’ont fait du bien, je me suis de nouveau mieux senti dans mon corps. Je me sentais centré, plus dans le ici et maintenant. Je sais qu’elle ne veut pas que je récupère ses énergies mais explique-lui que c’est mon travail à temps plein.

Ma mission auprès d’elle consiste à l’aider, à la nettoyer énergétiquement et aussi à la soigner du mieux que je peux. C’est mon travail et même si elle ne le souhaite pas, je ne peux pas y déroger je me dois de remplir ce rôle. Je sors et je peux me nettoyer avec les énergies telluriques et  lorsque je n’y arrive plus, c’est bien qu’elle fasse appel à toi pour m’aider à me débarrasser des mauvaises énergies.

Si tu me poses la question, oui je vais te répondre, que j’aimerais bien du thon, des sardines et du poulet et du poisson aussi. Si je ne mangeais pas c’est parce que ça ne passait pas trop bien au niveau de mon tube digestif. Je n’avais pas de brûlures mais plutôt des spasmes, des petites coliques et dans ce cas, il vaut mieux ne pas charger son estomac et attendre que ça passe. Ce qui explique aussi pourquoi je mange de l’herbe, cela me permet de me purger. Je sais que je dois reprendre des forces, je sais aussi que tu vas à nouveau m’emmener chez le véto pour me faire piquer et je n’aime pas. Cela me crée du stress et me traumatise et si je me défends, si je bouge beaucoup c’est parce que j’ai peur, j’ai des angoisses et je n’arrive pas à gérer.

Le produit pour les puces ne m’a pas fait de bien. L’appareil digestif et surtout le foie et la vésicule ont été perturbés. Dis-lui de trouver quelque chose de plus naturel, de moins néfaste pour l’organisme (extraits de margousiers Béaphar).

Si je me lèche les pattes c’est effectivement l’angoisse qui me fait agir. Pourquoi ? Je te renvoie en quelque sorte ton image. Qui de nous deux est le plus angoissé ? Qui de nous deux n’arrive pas à gérer ses peurs, son stress et son angoisse ? Je te renvoie un peu ton image, désolé mais toi aussi tu dois faire un travail sur toi pour être plus dans le présent, plus dans le ici et maintenant. Toi aussi tu anticipes et projettes les émotions négatives, tu te fais beaucoup de bile et ce n’est pas bon pour la santé.
Je chasse le chat blanc parce que j’ai peur qu’il prenne ma place. Pas au sens propre du terme, il s’agit d’un chat guérisseur et sentinelle. Il a pour mission de s’occuper de l’énergie et de la santé de toutes les personnes du quartier.
Je sais que je n’ai pas besoin d’avoir peur, qu’elle ne l’adoptera pas, d’ailleurs il ne resterait pas, mais j’ai peur de ne plus remplir ma mission, de ne plus assurer mon rôle auprès d’elle. Je suis désolé si les chattes de la maison le vivent si mal, c’est vrai qu’il est assez teigneux avec les autres chats et qu’en tant que maître des lieux on le craint.

Je suis heureux avec toi, n’aie aucun doute. Mes problèmes de santé sont là et tu en connais la raison. Ne culpabilise pas, je suis là pour toi, je suis en service et je suis chargé de veiller sur toi et t’aider à guérir, ce  qu’il est important de comprendre, car la culpabilité est un obstacle et t’empêche d’avancer. Tu tournes en rond avec les problèmes et moi aussi. Ne te préoccupe pas autant de moi. Lâche un peu prise avec ton mental. Sois un peu plus zen et les choses iront mieux pour toi et pour moi.

Ce que tu dois comprendre à travers moi et ma/ta maladie, c’est que l’on peut vivre avec et en guérir si on l’accepte en pleine conscience. Pour cela il faut déjà se positionner par l’expression de soi par rapport au monde extérieur. Avoir peur que personne ne peut nous comprendre, ce que nous croyons, avoir peur de la non-acceptation par l’autre, de ce que nous voudrions dire. Avoir peur de la force ou de la violence de ce qui pourrait s’exprimer.

Je comprends ton mal-être lorsque je te ramène des cadeaux, mais ce sont des offrandes et tu dois les accepter. Je suis désolé si cela te peine, mais c’est la nature qui est ainsi faite. Nous les félins sommes des chasseurs et pour nous c’est naturel. Je ne veux pas les faire souffrir, je suis  mon instinct et c’est difficile à contrôler.

Oui j’aime bien manger en ta présence, cela me rappelle le lien profond que nous avions ensemble dans une autre vie où j’étais ton compagnon et nous aimions partager nos repas.

Non l’animal (chien) décédé ne vient plus, il est parti maintenant au jardin des animaux et son âme n’est plus errante.

Aucune espèce d’importance chez qui j’étais avant, je n’y étais pas à ma place (couple et enfants) et j’ai préféré partir. C’est chez toi que je voulais venir, c’est toi ma gardienne de cœur et nous sommes reliés depuis fort longtemps.