width=Ma rencontre avec Charly s’est faite dans cette belle prairie qui se trouve juste après le pont des fleurs et juste avant le paradis des animaux. C’est un endroit extrêmement agréable avec des herbes vert fluo et des petites fleurs de toutes les couleurs. Il était debout sur ses 4 pattes et se promenait un peu par ci un peu par là d’un air nonchalant et heureux. Ses yeux pétillaient et lorsque je me suis présentée et que je lui expliqué que sa gardienne m’envoyait vers lui, il m’a répondu :

Je m’en doutais, je savais qu’elle se manifesterait d’une manière ou d’une autre, et j’attendais ce moment avec impatience.

Tu veux donc bien répondre à quelques-unes de ses questions Charly ?

Charly as-tu été heureux près de moi et de mes petites chéries ?

&nbsp,

– Depuis plus d’un an, tu déclinais (aveugle, sourd, cœur fatigué…), mais j’avais l’impression que tu étais heureux malgré tout. Tu me montrais ta joie quand je rentrais du travail, nous partagions de grands moments de câlins. J’ai tout fait pour te rendre la vie agréable et facile… enfin, je crois. Ai-je bien agi en faisant tout pour te garder près de moi le plus longtemps possible ?

&nbsp,

– Tu es parti à la maison et malgré ma douleur, j’ai l’impression que tu es parti sereinement.  Est-ce que c’est le cas ? Tu étais si calme, si tendre pendant cette dernière heure. J’ai l’impression que tu m’as fait un merveilleux cadeau juste avant de partir en m’offrant ce moment de tendresse incroyable. As-tu été accueilli à ton arrivé par des êtres aimés ? Ils sont nombreux, humains et animaux, à t’avoir aimé et à être partis avant toi.

&nbsp,

Enfin, si tu le peux ou si tu le veux, s’il te plait, envoie moi un signe (dans un rêve ou autre).

Bien sûr que je vais y répondre, je sais combien mes réponses sont importantes pour elle. C’est ma gardienne d’amour et ma mission comme celle de la précédente était de l’aider à se reconnecter à sa source, à son petit enfant intérieur pour l’aider à avancer sur son chemin et surtout l’aider à prendre confiance en elle.

Elle sait au plus profond d’elle que j’ai été très heureux avec elle et dans sa demeure. Et elle a malgré tout besoin que je la rassure, que je le lui confirme et j’en profite pour lui dire que je n’ai pas terminé ma mission et que je lui reviendrai pour la continuer et la guider, plus sur un autre plan spirituel.

Avant de lui répondre, je dois lui dire que j’étais déjà chez elle, même si elle ne peut le croire, elle a quand même du comprendre que Wasp c’était moi. Elle m’a adopté et se turlupinait l’esprit car elle n’arrêtait pas de penser à son croisé labrador et lévrier et les doutes l’ont envahie, elle s’est demandé si elle a bien fait, si elle arriverait à m’aimer. Pourtant dès le premier regard nos âmes étaient en connexion et je croyais qu’elle avait compris que même si je n’avais plus la même enveloppe physique, mon âme était reliée à elle et de retour chez elle.

Pour moi, tout est très rapidement revenu comme avant et j’étais heureux de retrouver ma maman d’amour. Elle me l’a bien rendu, la relation a vite repris un sens un peu plus fusionnel et j’étais comblé.

Elle aussi, je le sais, tant de fois nous nous sommes câlinés et elle a retrouvé son double, son enfant intérieur en moi. Quelle quiétude de pouvoir s’ouvrir à tant d’amour, ce qui rend mon départ d’autant plus difficile pour elle. Les moments de tendresse que nous passions ensemble dépassaient toute forme ou autre nature.

J’étais sur mon chemin, c’est exact et cela depuis plus d’un an. J’avais en effet des problèmes de santé, j’étais aveugle et sourd et le cœur fatigué, mais malgré cela, toujours heureux d’être à tes côtés et surtout j’avais le souhait de faire la transition à mon rythme à la maison et de t’accompagner le plus longtemps possible. Cette joie m’a été donnée, tu l’avais compris, tous les deux nous avions besoin de temps et surtout nous souhaitions un départ dans la lumière avec beaucoup d’amour et de tendresse.

J’étais prêt et j’ai eu de l’aide. Oui les êtres de la Nature étaient là, nombreux à me tendre la patte, des humains aimés et adorés et d’autres animaux aussi. Je n’avais pas peur, j’étais en totale confiance et surtout je me sentais serein et apaisé et j’ai passé cette dernière heure avec toi dans l’amour et la compréhension mutuelle. Plus d’un de mes congénères aimerait vivre un tel départ. J’ai été accompagné dans la lumière et il me suffit à présent de pousser la porte du paradis pour me reposer et me ressourcer. Ce ne sera pas long car toutes les conditions étaient réunies pour que je parte et accède très vite à ce haut lieu magique où ne règne que paix et harmonie.

Oui je peux t’envoyer des signes, je t’en ai déjà envoyés, comme l’autre jour lorsque tu as eu l’impression de me sentir, oui c’était ma présence que tu percevais et il y en aura d’autres. Mais n’oublie pas que nous sommes reliés et que je veux te revenir. Dès que tu te mettras à ma recherche, je serai comme par le passé, fidèle au rendez-vous. Même si cela ne fait pas partie de tes croyances, la réincarnation existe et je suis pressé de te retrouver.

Je t’aime, tu es ma maman d’amour.