La connexion avec Chips s’est faite dans cette magnifique clairière qui se trouve après le pont des fleurs et juste avant l’entrée du paradis des animaux. Il était assis dans les herbes d’un vert extraordinairement fluo, et s’amusait à regarder les papillons blancs, orange et jaunes virevolter d’une fleur à l’autre. Il y avait des arbres à papillons blancs, mauves et des fleurs de toutes les couleurs. Lorsqu’il m’a aperçue il s’est avancé de quelques pas vers moi,  je me suis approchée pour me présenter et lui expliquer que sa gardienne m’avait envoyée à lui pour lui donner des messages et lui poser quelques questions :

Messages : 

Pour commencer tu le sais déjà mais je t’aime de tout mon cœur.. Depuis la seconde où j’ai croisé ton regard parmi tous ces autres chats je t’ai aimé, puis je t’ai instinctivement parlé et tu m’as répondu en miaulant et ça a continué jusqu’à tes derniers instants.. Je pense que tu es mon âme sœur, que nos âmes sont liées et ton départ m’a vraiment brisée le coeur.. et me le brise encore.. Si brutalement.. Je n’étais pas prête.. Je voulais que tu connaisses mon futur fils, je ne voyais pas ça autrement… 

J’espère que c’était le bon moment pour toi de partir, je pense que oui puisque c’est mon intuition qui m’a dit que tu étais mourant et le vétérinaire par ses examens n’a pu que le constater et je ne pouvais pas te laisser souffrir plus.. J’ai été là jusqu’au bout et j’y tenais absolument aussi dur que cela puisse être, tu es parti sur mes genoux ta petite tête dans ma main…

Malgré ce chagrin incommensurable, la seule chose que je veux t’envoyer c’est tout mon amour et j’espère que tu es passé de l’autre côté ou que cette communication va t’y aider..

Tu as été un compagnon merveilleux, ces presque 8 années ont étés magiques à tes côtés, malgré ta santé fragile.. Je suis désolé si je n’ai pas été à la hauteur en tant que « maman » car je te voyais comme mon bébé tu le sais..

Je suis désolé de ne pas avoir su soigner assez bien ton diabète afin que tu puisses entrer en rémission et passer encore au moins 10 ans avec nous.. Merci pour tous ces moments passés auprès de moi.. Tu me manques terriblement.. J’ai l’impression qu’un bout de moi est parti avec toi ce jour-là.. 

Me dire que je ne t’aurais plus jamais auprès de moi sur ce plan et impossible pour moi.. Nous devons nous retrouver.. Si tu le veux aussi évidement.. Le moment venu.. Retiens juste que je t’aime pour toujours..

 

Questions :

Depuis quelques mois je te surprenais à mainte reprise me fixant de manière très insistante. Pourquoi faisais tu ça ? Essayais-tu de me prévenir ? De me dire quelque chose ?

 

Depuis ton décès je rêve souvent de toi et dans ses rêves je te sauve de la mort.. Est-ce que je dois y comprendre un message de ta part ? Ou c’est juste une forme de culpabilité exprimée par mon inconscient de ne pas avoir su/pu le faire sur ce plan? 

 

Quelle était ta mission avec moi ?

Pourquoi être parti si tôt et avant que mon enfant ne naisse et puisse te rencontrer ?

Nos âmes sont-elles liées et à quel niveau ?( qui sommes-nous l’un pour l’autre au niveau des âmes)

Vas-tu revenir ? Sous une forme animale ou une autre? Si tu reviens est ce que tu seras à nouveau mon animal de compagnie, mon compagnon de chaque instant ? 

Est-ce que ce sera bientôt ou alors plus tard ? 

Me garderas-tu toujours une place dans « ton cœur »?

Que dois-je apprendre et tirer de positif de ton départ ?

As-tu d’autre choses ou messages à me faire passer ? 

 

Je savais que tu viendrais me voir, je savais qu’elle avait besoin d’avoir des réponses et je suis si heureux de pouvoir le faire grâce à toi, merci. Sa grande souffrance, sa grande détresse aurait pu me retenir dans le bas-astral et m’empêcher de faire le passage. Il n’en est rien, tout comme moi elle vibre sur un plan supérieur, et même si ma présence physique lui manque, même si elle est triste et me pleure, même si elle a l’impression aujourd’hui d’être mutilée, même si elle se sent vide à l’intérieur d’elle, qu’elle a l’impression qu’il lui manque  une partie d’elle, elle sent au plus profond d’elle que je suis toujours encore là, que mon âme est toujours encore reliée à la sienne et surtout, surtout, elle a compris que nous nous connaissons depuis bien longtemps, que nous étions déjà ensemble il y a bien longtemps dans une autre vie et que nous étions des âmes jumelles.

Oui nous étions tous les deux des humains et si nous nous sommes rencontrés dans cette incarnation physique et moi sous la forme d’un chat, c’est bien parce que nos âmes sont reliées et le resteront pour toujours et où que je sois.

Dis-lui tout d’abord merci pour son merveilleux message d’amour. Moi aussi je l’aime et je me suis, pendant toutes ces années, senti aimé, respecté et choyé comme un être humain. J’étais son bébé, c’etait ma maman et j’adorais me blottir dans ses bras et sur ses genoux. Nous étions très liés, très fusionnels et nous nous comprenions rien qu’en nous regardant. C’était magique ce qui se passait entre nous, lorsque nos regards se croisaient. Il émergeait souvent des souvenirs pour toi et pour moi, beaucoup plus conscients pour moi, mais malgré tout certaine pour toi que nous étions déjà ensemble dans une autre vie.

Tu es jeune, dans la fleur de l’âge, mais spirituellement tu vibres sur un autre plan tout comme moi. Cela te donne beaucoup de force et de courage, et j’étais là, ma mission principale consistait à te reconnecter à ton petit enfant intérieur et d’en prendre conscience. Tu as su à travers moi remonter le temps, et tu sais aujourd’hui qu’il y a une vie après la mort. Après la mort il y a la renaissance, la mort est un nouveau soleil et ce n’est aucune espèce de culpabilité que la conscience ressent dans tes rêves, au contraire, tu m’as grâce à ton amour, à ta lumière laisser partir comme il se doit. Tu m’as accompagné dans la lumière, et cela m’a déjà sauvé de la mort puisque mon âme a bien fait le passage et qu’elle a traversé joyeusement le pont des fleurs pour se retrouver dans ce haut-lieu magique où tout est en paix et en harmonie. Malgré ta douleur, ton âme a eu la force de me guider vers cet endroit paradisiaque, et je te remercie, je te suis si reconnaissant d’avoir cette foi et cette grandeur d’esprit.

J’étais là pour t’aider à te reconnecter à ta source, à ton être profond, à ton âme et j’ai bien rempli mon rôle, il m’était possible de remonter pour me ressourcer. Tu ne t’es pas toujours autorisée à vivre des douceurs, à profiter de ce que la vie te donne et je suis si heureux de savoir que le ciel t’envoie un cadeau et que tu vas être maman. Tu vas avoir la possibilité de materner, de donner de la tendresse, et par la même l’occasion de nourrir de tendresse ton petit enfant intérieur.

J’étais sur mon chemin, je préparais mon départ, et lorsque je te regardais avec insistance c’était pour te faire comprendre que la mort ne nous séparerait jamais. J’essayais de te dire je t’aime et je te reviendrais. N’aie pas peur, après la mort la renaissance, et mon départ, grâce à cet échange aujourd’hui te permet de connaître la profondeur du lien qui nous unit depuis bien longtemps. Et si je suis parti avant la naissance, c’est parce que ce petit représente une partie de toi et qu’une petite partie de moi reviendra dans son enveloppe corporelle. Un petit peu, car bien entendu tu as aussi besoin de moi sur un plan terrestre.

Lorsque tu seras prête à me retrouver, je me mettrai sur ton chemin. Lorsque tu rêves que tu me sauves de la mort, c’est bien parce que ton âme a besoin de moi sur un plan terrestre et que tu as besoin de me retrouver pour t’aider à avancer sur ton chemin. Ce ne sera pas long, je te reviendrai dans le corps physique d’un chat, et après notre discussion avec Christiane, je pousserai la porte du paradis des animaux pour rejoindre mes congénères et préparer mon retour ; Cela peut être très rapide, il ne tient qu’à toi de te mettre très vite à ma recherche.

Je t’aime et je veille sur toi, sur vous, mais ma place est à tes côtés pour te sentir pleine et être en paix et en harmonie avec toi-même. Je représente une partie de toi et tu as besoin de retrouver cette partie pour veiller sur ton bébé, le chérir et le pouponner. Retiens que mon départ nous permettra de nous retrouver, à la fois sous la forme d’un chat et que tu as besoin des énergies d’un chat timbre-poste pour t’apprendre à aimer le bébé en toute fluidité sans dépendance ni co-dépendance. Que je serai là pour te donner cette force et t’enlever toutes les peurs qu’une jeune maman peut connaître.

Et puis n’oublie pas, une petite once de moi reviendra dans l’âme du petit ; Tu auras la chance de me retrouver pour très longtemps et sur bien d’autres plans encore, mais chaque chose en son temps ; Je t’aime, fais-moi confiance et soie gaie et heureuse de ce que la vie nous donne, ce sont des cadeaux d’une valeur incommensurable. A bientôt ma tendre maman, ma moitié.