width=Ta gardienne est très inquiète pour ta santé Chips, elle aimerait savoir comment tu te sens, es-tu en souffrance ? Peux-tu lui répondre ?

Je sais qu’elle est très inquiète pour moi, je sais que mon état la plonge dans une grande détresse et qu’elle est plus en souffrance que moi. Dis-lui que je l’aime et malgré que je vive souvent dans mon monde, je ne ressens pas de fortes douleurs. J’ai des tensions, surtout dans la tête avec parfois des nausées et des envies de vomir, mais je gère mon état sans difficultés, je navigue entre le corps physique et le corps astral. Cela me rend les choses beaucoup plus supportables, et lorsque je reviens dans mon corps physique j’ai faim, j’ai envie de manger et de jouer.

Dis-lui de ne pas trop se torturer l’esprit, dis-lui de ne pas pleurer, je n’aime pas lorsqu’elle est triste et malheureuse, cela me fait de la peine. Je l’ai toujours entourée et accompagnée dans des périodes de sa vie où elle était en joie, mais aussi dans des périodes plus tristes où il a fallu apprendre à accepter l’échec et à vivre autrement.

Ma mission consistait à l’aider à se reconnecter à son petit enfant intérieur afin de lui permettre de trouver force, courage et confiance en elle pour s’aider à s’affirmer dans la vie de tous les jours, et prendre un virage à angle doit lorsque cela s’est avéré nécessaire, car c’est mieux de vivre seule que mal accompagnée.

Je n’ai pas terminé mon travail, elle a encore besoin de moi pour continuer à avancer sur son chemin, et lorsque je ferai le grand saut, je lui reviendrai dès qu’elle sera prête à me retrouver. Dis-lui que je suis sur mon chemin et je que prépare mon départ, je sais qu’elle m’aidera à partir lorsque ce sera devenu trop difficile et douloureux pour moi, mais à aujourd’hui il n’y a pas d’urgence. Lorsque je suis dans mon monde et que je lui semble désorientée, je le suis mais sans souffrance, c’est tout simplement un état d’être. Je prépare mon départ et elle doit s’y préparer aussi et ne pas être triste car ce passage nous permettra de nous retrouver, je lui reviendrai dans un corps physique en bonne santé et en pleine forme. De le savoir doit au contraire la remplir de joie pour me laisser partir sereinement lorsque le moment sera venu.

Dis-lui merci, depuis ce matin je me sens déjà bien entourée (Deva, Etres de la nature) et je n’ai pas peur. Je sais qu’on m’accompagnera vers la lumière et cela me rend très heureuse pour moi et pour toi. Le deuil sera plus facile à vivre pour toi, et moi je pourrai, dès que je serai arrivée là-haut, me reposer, me ressourcer et préparer mon retour. Mon âme est reliée à la tienne et le restera toujours, ne l’oublie pas, car nous nous retrouverons, ce sera juste un petit passage obligé, mais nécessaire pour continuer notre chemin ensemble. Je t’aime.