Tes gardiens me demandent de te dire qu’ils sont très heureux de vivre avec toi, que vous avez tous ensemble partagé des moments incroyables et que tu les a beaucoup aidé à évoluer.

C’est normal, j’étais là pour ça. Sa mère m’a guidé, m’a envoyé vers lui pour l’aider à avancer sur son chemin et surtout pour l’aider à devenir plus tolérant envers lui surtout, et d’avoir plus de souplesse dans la vie au quotidien et surtout professionnellement.

Je l’ai ouvert à l’amour inconditionnel  et mon énergie d’amour et de tendresse vous a tous les deux réunis et a renforcé votre couple. Je vous aime tous les deux, moi aussi j’ai vécu de belles années avec vous et je me suis senti être votre fils. Oui j’étais votre garçon et un membre de la famille, quelle joie, que du bonheur.

Je suis aujourd’hui sur mon chemin, alors que j’aimerais encore pouvoir profiter de votre présence, mais je ne pense pas que ce soit possible. Je ressens une forte douleur dans mon ventre et cela me plombe et me fait souffrir. Je sors de mon corps pour la rendre supportable, car je n’arrive pas à le gérer autrement. Je ne peux vous dire la raison de ma maladie, j’ai terminé mon travail auprès de toi et le processus normal est de remonter pour me reposer et me ressourcer quelque temps, avant de te revenir pour une nouvelle mission.

Je suis relié à toi et je le resterai toujours. J’ai bien entendu envie de te revenir pour une nouvelle mission. J’aimerais pouvoir faire la transition à mon rythme à la maison, entouré d’amour et de tendresse, mais je sais que ce ne sera pas possible. Je voudrais tout de même rentrer à la maison, je n’aime pas rester à la clinique et lorsque le moment sera venu, vous m’aiderez à partir. Je sais que vous le ferez par amour pour moi.

Je vous aime ne soyez pas triste, je vous reviendrai.