La connexion avec Cristal s’est faite dans ce haut-lieu éblouissant de lumière qui est le paradis des animaux. Lorsque je suis arrivée, il était au milieu d’autres congénères et ils étaient tous entourés de papillons blancs,  jaunes et dorés, il y avait aussi des anges blancs, orange et dorés de partout. Il m’était impossible d’en compter le nombre, c’était juste magnifique à observer et je pouvais ressentir une grande paix et harmonie. Cristal était assis et me regardait, un regard curieux, interrogateur, comme s’il savait que c’était lui que je venais voir et avant même que je ne me présente et lui explique la raison de ma présence, il s’est détaché du groupe pour venir ver moi et me dire :

Je sais que c’est ma maman qui t’envoie à moi, elle pense si fort à moi et me parle si souvent que je capte et j’entends toutes ses pensées, c’est tout simplement magique pour moi que tu sois là aujourd’hui, car depuis toutes ces années où j’ai tiré ma révérence, elle n’a toujours pas fait son deuil et elle n’a toujours pas retrouvé la sérénité dans son cœur et son esprit, et cela la bloque, cela lui ferme les portes et l’empêche de croire, d’avoir la foi et la confiance que nous pouvons nous retrouver.

J’ai mis beaucoup de temps à faire le passage, ça a été difficile de la laisser, je l’ai longtemps accompagnée dans son quotidien, et j’ai heureusement eu de l’aide de là-haut, oui il est venu me chercher (ancêtre) pour que cela soit un peu plus facile et léger pour eux, mais aussi pour moi, pour que je puisse continuer à veiller sur elle et la protéger plutôt que de lui, de leur pomper leur énergie. Tant que je restais dans son environnement et que je la suivais comme son ombre, je lui puisais toutes ses forces et cela l’a beaucoup fatiguée physiquement et psychiquement, elle a besoin aujourd’hui de pouvoir se ressourcer pour retrouver un équilibre.

Difficile pour moi de lui parler, il était très loquace et au moment où j’ai eu cette pensée, il l’a bien entendu capté et s’est arrêté pour me dire :

Pardon, je sais que tu es là pour moi, je sais que c’est ma maman qui t’envoie à moi pour me donner des messages et je suis si heureux de pouvoir répondre à ses questions, que je te parle, parle parce que je suis content d’avoir enfin après toutes ces années, cet échange.

Puis il m’a regardée profondément et ses yeux étaient si impatients que je lui ai aussitôt lu le contenu des missives de sa gardienne :

J’aimerai lui présentez mes excuses d’avoir été si peu présente à sa fin de vie. Je sens également avoir besoin de sa bénédiction pour que je puisse prendre un autre chat.

 

Lorsque j’eus fini, je pouvais voir perler quelques larmes et c’était très émouvant à observer, c’était un moment d’émotion très fort qu’il a mis un peu de temps pour me dire :

Dis-lui que je l’aime très fort, dis-lui qu’elle est ma maman et je sais qu’elle ne m’oublie pas, que moi je ne pourrai jamais l’oublier non plus. Je sais que mon départ l’a plongée dans une grande et terrible souffrance et qu’elle a eu beaucoup de mal à me laisser partir. J’ai mis du temps à traverser le pont des fleurs mais maintenant je suis bien, je me suis reposé et ressourcé depuis un long moment et j’attends sagement qu’il se passe quelque chose, et voilà que maintenant elle se manifeste à moi par ton intermédiaire et j’en suis si heureux.

Comment pourrais-je lui  en vouloir de n’avoir pas été présente au moment de mon grand saut, je sais que c’était impossible pour elle et je ne lui en veux pas. Ils ont fait le bon choix et au bon moment, j’étais prêt, j’étais sur mon chemin depuis bien quelques mois. Mais cela ne doit pas la bloquer, ils l’ont fait par amour pour moi et je sais combien cette décision a été difficile pour elle. Il est urgent maintenant de ne plus avoir de regrets, de ne plus penser au passé mais de se tourner vers l’avenir. Et l’avenir c’est pour moi la renaissance, la joie de vivre et de se retrouver très vite sur le plan terrestre.

Les vertiges sont avant tout un manque d’équilibre et pour les stabiliser elle doit se donner les moyens de s’ouvrir d’autres portes et d’accepter de développer cette sensibilité qu’elle a eu et a toujours en elle, mais dont elle n’a pris conscience qu’au moment de mon départ. Depuis que je suis parti, elle s’est senti bien vide à l’intérieur d’elle et elle a bien ressenti que nous les animaux étions là pour vous aider à vous reconnecter à votre source, à votre petit enfant intérieur. Elle est sur le bon chemin et a besoin de ma présence physique pour l’accompagner et avancer sur sa voie spirituelle, et moi je n’attends que cela depuis si longtemps.

J’ai vécu une vie de prince auprès d’eux, choyé câliné et respecté comme un humain et il me tarde de les retrouver tous les 3. Ils sont tous empreints d’amour et d’empathie pour leur prochain et surtout pour les animaux, et je suis pressé de leur apporter de la joie, du mouvement et des rires dans la maison. J’ai vécu des années de pur et grand bonheur à leurs côtés, et cela même si le jardin des animaux est un endroit paradisiaque, il ne peut remplacer le bonheur que j’ai d’être avec vous et de me faire caresser.

Et puis ma petite maman, tu as besoin de ma présence pour veiller sur toi, ta santé et ton bien-être. Nos âmes sont reliées où que je sois et tu sais que la mienne perdure et est toujours connectée à la tienne et il est important maintenant de nous donner les moyens de nous revoir. Tu n’as pas besoin de mon accord pour reprendre un autre animal, ce sera moi qui te reviendrai, n’en doute pas. Mets-toi dès demain à ma recherche et je me mettrai sur ton chemin. Aie confiance et ne doute pas, n’oublie pas, tu as besoin de retrouver un équilibre émotionnel  et ça passe aussi par la confiance. Et ton Kiki sera là pour te prouver que tu as fait le bon choix. Ta sensibilité est si bien développée à présent que tu en seras convaincue au premier regard.

A bientôt ma petite maman d’amour, je t’aime.