Merci Christiane. Grâce à vous Dickin a changé de lieu de vie calmement .
Voyage tranquillement allongé puis exploration prudente de son nouveau territoire.
La maison à l’air de lui convenir, surtout ses grandes ouvertures sur l’extérieur. Mais ça je n’en doutais pas.
Il a enfin retrouvé ma fille, sa gardienne. Il recherche ses caresses et ne vomit plus.
Il me tarde de déménager moi aussi, la maison est bien vide sans lui.
Mais nous serons bientôt tous réunis.

Dominique