width=Ta gardienne me charge de te dire qu’ils t’aiment de tout leur cœur, tu fais partie intégrante de la famille et qu’ils ne t’abandonneront jamais. Tu n’es pas en manque d’amour et tu finiras la vie avec eux.

Oui c’est vrai que je ne suis pas en manque d’amour avec eux. C’est vrai que je ne manque de rien, que je suis heureux avec eux bien que l’absence de mon gardien me rappelle toujours et encore de mauvais souvenirs. Ses absences sont longues et j’ai parfois peur qu’il ne rentre plus. Cela réveille des mémoires que j’ai du mal à évacuer.

Tu n’as plus rien à craindre avec eux Eliot, ils t’aiment de toutes leurs forces et ils feront tout pour toi, pour te rendre heureux et épanoui.

Dis-leur merci pour tout cet amour qu’ils me donnent, dis-leur merci pour tout ce qu’ils font pour moi. Dis-leur que je les aime aussi. C’est depuis qu’ils m’ont adopté que je sais ce que c’est que d’avoir un foyer et une famille qui m’aime. Dis-leur de ne pas m’en vouloir et de ne surtout pas croire que mon comportement est de l’ingratitude, j’en suis désolé, ce n’est pas de ma faute, je n’ai tout simplement pas l’habitude de côtoyer des congénères.

Les promenades que je connaissais avant n’étaient qu’une sortie « pipis/cacas » et je n’avais pas l’occasion de croiser et de fréquenter d’autres chiens. La seule chose qu’on m’a apprise c’est d’obéir à la maison. Mais les stimuli à l’extérieur étaient quasi inexistants.

Les chiens de la rue me posent problème et la vie au dehors en général. J’ai des peurs, du stress, des angoisses et j’agresse pour me et vous protéger.

Je suis désolé si cela vous crée des soucis, ce n’est pas volontaire, c’est de la peur, beaucoup de peurs et je n’arrive plus à me contrôler, je ne maitrise plus la situation.

Mes bobos sont des bobos dû à l’âge et mon corps est fatigué, mes problèmes de respiration et de peau sont en relation avec les difficultés que j’ai rencontrées pendant toutes ces années à cause des peurs, difficultés à nous défendre à nous protéger face au monde extérieur, face aux agressions éventuelles. Cela me fragilise et me rend vulnérable.