width=Ta gardienne me charge de te transmettre des messages et aimerait aussi te poser quelques questions :

Comment te sens-tu ?
Qu’attends-tu de moi ? Comment je peux t’aider ?
Est-ce que ton âme est prête à partir ?
Ta gardienne Ghyslaine a très peur de cette séparation physique, As-tu des messages pour moi ?

Saches mon Loulou d’amour que ces années passées et le temps qui reste jusqu’à ton passage dans la lumière, même si quelques fois ça a été compliqué, ont été des purs moments de bonheur, de tendresse, d’amour mais mon désir est que tu partes serein, tranquille et apaisé…
Les soins énergétiques de Christiane vont te faire du bien sur tous les plans, tu m’en diras des nouvelles !!

Je sais qu’elle a beaucoup d’inquiétude me concernant et cela me fait beaucoup de peine pour elle, et pour eux tous. Dis-lui tout d’abord merci pour toutes ces années de bonheur que j’ai connues dans la famille. J’étais là pour les aider à traverser parfois des épreuves un peu plus difficiles, et je me suis toujours considéré comme un membre de la famille. Je suis son garçon, son grand garçon et je sais que pour ma maman, de voir ma santé et surtout mon état se décliner tous les jours un peu plus, lui pose grand problème.

Ma gardienne comme tu dis c’est avant tout ma maman et je l’aime d’un amour profond, tout comme elle, et nos âmes sont reliées et très fusionnelles. Je suis là pour elle, ma mission consiste à l’aider à s’ouvrir à l’amour inconditionnel, et je suis content j’ai bien rempli mon rôle. Avec son métier elle connaît des situations difficiles et parfois très compliquées et elle a besoin de force et de soutien pour pouvoir assumer ses tâches avec courage et confiance. Ma présence à ses côtés lui a permis de se connecter à son petit enfant intérieur, à sa source et d’y trouver de la confiance, beaucoup de confiance, car elle sait maintenant qu’elle a en elle ce que tout être a en lui, une grande force qui vous permet d’avancer sur votre chemin et qui vaut tout l’or du monde.

Dis-lui que mon corps est fatigué et usé. Mon cœur, mes reins et tout mon organisme commencent à peiner et j’ai des bobos partout, mais rien de plus normal, j’ai l’âge de mes artères et j’ai déjà beaucoup de chance d’être encore là avec vous et de pouvoir encore profiter de votre tendresse et me faire choyer et câliner. Dis-lui que c’est difficile, surtout après un moment d’immobilité de remettre ma charpente en route, mais lorsque c’est trop douloureux, je me réfugie dans mon corps astral pour pouvoir mieux le supporter et le gérer.

Je suis sur mon chemin et je prépare mon départ depuis quelques mois, mais tout reste encore supportable, ne te tracasse pas trop l’esprit. Lorsque je ne pourrai plus du tout me lever et marcher, je sais que tu seras là et que tu m’accompagneras avec amour, que tu feras le choix de m’aider à partir, même si c’est difficile pour toi, mais tu le feras par amour pour moi. Je prépare doucement ma transition, à mon rythme, et je n’ai pas peur. Tu as plus peur que moi et tu redoutes le moment où je ferai le grand saut.

Mais comme toute âme, à un moment, on est obligé de souffler la flamme de sa bougie pour pouvoir monter se reposer et se ressourcer. Tu es bien placée pour le savoir et nous les animaux nous suivons le même sort que les humains, avec la chance toutefois, si on nous laisse partir dans de bonnes conditions, de pouvoir vous revenir très vite. C’est bien entendu mon vœu le plus cher car tu as besoin de moi au quotidien et ma nouvelle mission auprès de toi t’aidera à avancer sur ton chemin spirituel.

Le soin qu’on vient de me faire m’a déjà fait beaucoup de bien et je me sens à nouveau complètement réaligné dans mon corps et mon esprit. C’est rassurant de se sentir entouré, je sais que tu fais tout ce que tu peux pour m’aider à faire le passage et que ce sera fait avec amour et dans la lumière. Cela me met beaucoup de baume au cœur, surtout pour toi car ça va t’aider à te préparer aussi, me faire partir et monter directement au paradis des animaux t’aidera, même si tu seras en grande souffrance, à faire mieux ton deuil et surtout à te préparer toi aussi à me revoir très vite.

Nos âmes sont reliées et le resteront toujours. Pour l’instant j’ai très envie de profiter de chaque instant de ta présence pour me câliner, et te permettre de nourrir ton petit enfant intérieur de tendresse. En ces temps difficiles il est en souffrance et en a bien besoin pour pouvoir tenir et se ressourcer.

Je t’aime ma petite maman et ne t’inquiète pas, le jour où je tire ma révérence, ce sera juste pour une petite séparation, le temps de me reposer et me ressourcer avant de te revenir dans un corps physique en pleine forme.