width=Ta gardienne me charge de messages pour toi et aimerait te poser quelques questions :

Hello ma p’tite Fairness d’amour,
Je t’écris ce soir car je sens bien que qqchose ne va pas bien. Depuis quelques jours ton comportement canin me laisse penser que tu es très anxieuse, que tu ne te sens pas bien et que tu passes de mauvaises nuits. Et quand tu ne vas pas bien, toute notre famille se fait du souci. Nous avons fait des examens qui disent que physiquement tu vas bien. Je ne souhaite que le meilleur pour toi et Par l’intermédiaire de Christiane, nous aimerions te poser les questions suivantes:

– as-tu peur? Si oui, de quoi?
– souffres-tu? As-tu mal à la tête ? Ou autre part?
– que pouvons-nous faire pour t’aider?

Sache que nous t’aimons par-dessus tout et que nous te remercions du fond du cœur d’avoir veillé sur Florence. Mais l’heure est venue pour toi aussi d’être heureuse, nous ne voulons que ton bien même si au plus profond de moi, je sais que tu es heureuse d’être ici, avec ton papounet, Doucette, Harmony et Popy . Je ferai tout pour toi ma Fairness d’amour, je t’aime du fond du cœur.

Dis-leur merci pour ce merveilleux message d’amour, empreint de chaleur et de tendresse. Mais elle n’avait pas besoin de me le dire, je le sais qu’ils m’aiment, je suis choyée et dorlotée. Nous le sommes toutes, nous sommes leurs bébés, leurs enfants à 4 pattes et une queue. Mais cela ne change rien à l’amour qu’ils nous donnent, on se sent considérée chacune comme un membre unique, et à la fois nous faisons partie de la famille et je suis si heureuse d’être leur fille, leur Fairness d’amour.

Dis-leur que moi aussi je les aime, elle est ma maman et il est mon papa, je me sens comblée malgré les soucis de santé que je rencontre en ce moment. Ma petite sœur me manque et j’y pense particulièrement ces derniers temps, car je pense savoir ce qu’elle pouvait traverser et ressentir avec sa maladie. J’ai toujours veillé sur elle, guettant le moindre signe de crise et j’avais peur pour elle. Elle est partie se reposer et se ressourcer dans la lumière et nous continuons à échanger ensemble. Maintenant c’est elle qui veille sur moi, sur toi et sur nous tous. Cela fait chaud au cœur.

Je sais que vous faites tout ce que vous pouvez pour m’aider et je vous en suis si reconnaissante. Je ne peux pas dire que j’ai mal, mais je ressens souvent de fortes tensions dans ma tête, surtout du côté du front et cela me fait peur. Malgré que nous les animaux vivons dans le moment présent, cela me rappelle Fli-Flo et ce qu’elle a pu traverser. Cela me crée des angoisses, j’ai peur de devoir vivre la même chose et je suis sur le qui-vive à la moindre alerte, au moindre signe qui pourrait être le début d’une crise. Je deviens de plus en plus sensible et l’état d’anxiété est accru et redoublé.

Pardon de te causer des soucis, je sais que tu fais tout pour m’aider, mais les mémoires sont là et je ne sais comment faire pour être sereine et en paix avec mon esprit. Je ne suis pas en souffrance physique, mais je ressens quelques états d’âme. J’ai déjà connu et vécu cette situation et vous aussi, et j’ai confiance, j’ai un tempérament naturel fort et joyeux et je pense que Popy m’apportera un équilibre, elle est pleine de vie et c’est joyeux à vivre.