La connexion avec Fendi s’est faite dans cette grande et belle clairière qui se trouve juste avant l’entrée du paradis des animaux. Il était couché sur son ventre comme une grenouille, les pattes avant et arrière complètement allongées, je me suis approchée doucement de lui. Il a levé la tête et m’a dit :

Viens, approche, ne crains pas de me déranger, j’attends depuis quelques jours ta visite. Mon papa, triste et malheureux m’a demandé de lui envoyer un signe et je lui ai envoyé la photo du nuage, il a compris tout de suite que ce n’était pas un hasard et qu’il allait y avoir un moyen de communiquer avec moi autrement que sur ma sépulture.

Le petit cercueil qu’il m’a fabriqué avec tant de souffrance et la tombe sur laquelle ils viennent se recueillir me plaisent beaucoup, mais il n’y repose que mon enveloppe terrestre, mon âme, elle, est montée grâce à leur amour, à leur foi d’espérer le meilleur pour moi maintenant. Dis-leur merci pour ce grand bonheur que j’ai vécu avec eux. Dis-leur que ces années ont été des années merveilleuses et que j’ai eu la chance de vivre dans une famille qui m’a aimé, choyé et câliné.

J’étais leur compagnon, mais surtout son garçon, ils étaient mon papa et ma maman, je les aime et je leur reviendrai.

Je lui ai dit qu’ils m’avaient chargée de lui dire qu’ils l’aiment et l’aimeront toujours, de lui demander s’il a quelque chose de personnel à leur dire et à sa petite sœur canine Joy, s’il se reverront un jour, s’il va rester proche d’eux avant qu’ils ne passent la porte de l’au-delà ?

Je sais que je leur manque à tous les 3, qu’ils m’aiment et ne m’oublieront pas. Mais comment le pourraient-ils ? Mon âme est reliée à celle de mon papa et elle le restera toujours. Le signe qu’il a eu lui montre qu’il y a quelque chose après et que la vie existe après la mort. L’âme est éternelle et la mienne aspire à leur revenir très vite. Dis-leur que nous nous reverrons, mais j’espère sur un plan terrestre.

Mon petit cœur était fatigué, usé et j’ai besoin de me reposer et me ressourcer, mais ce ne sera pas très long et je pourrai les retrouver très vite, car nous avons encore tous les 3 tant de choses à vivre ensemble. Depuis mon départ, malgré la présence de Joy, la maison et leurs cœurs leurs semblent bien vides et mon papa a beaucoup de mal à vivre mon absence et faire son deuil.

Dis-lui que j’étais sur mon chemin depuis le début du printemps, je préparais mon départ et je savais que lorsque je ferai le grand saut, ce serait violent et brutal pour lui. J’ai ressenti une grande douleur, une immense oppression dans ma poitrine et je suis aussitôt sorti de mon corps, je savais que c’était fini, qu’il me serait impossible d’y retourner. Je n’avais pas peur, je savais qu’un passage au jardin des animaux était nécessaire pour me permettre de leur revenir dans un corps physique en bonne santé, pour pouvoir à nouveau jouer, courir et m’amuser avec Joy qui s’est sentie bien seule et délaissée depuis quelque temps.

Ma transition, grâce à leur grande compassion et foi, s’est déroulée dans de bonnes conditions et on m’attendait de l’autre côté du pont. Il y avait son papa et d’autres ancêtres, il y avait aussi des animaux, chiens et chats, ils étaient tous là pour me guider et m’accompagner dans cet endroit où tout est beau, où les couleurs sont vives et chatoyantes. Ici règnent paix et harmonie et après notre échange, je pousserai la porte du paradis des animaux pour préparer doucement mon retour.

J’attendrai le temps qu’il faudra pour qu’ils soient prêts, et lorsqu’ils auront admis que me place est auprès d’eux, à côté d’eux, sur terre dans leur vie terrestre, je me mettrai sur leur chemin lorsqu’ils se mettront à ma recherche.

Dis à mon papa que c’est important de toujours oser exprimer les choses que l’on vit à l’intérieur de soi. Ma mission consistait à l’aider à réguler les tensions qu’il pouvait vivre à l’intérieur de lui, en développant sa capacité à laisser la vie circuler et s’exprimer librement en lui, à travers ses ressentis ou ses actes.

J’avais terminé cette mission, lorsque je lui reviendrai ce sera pour l’aider à se reconnecter à son petit enfant intérieur et l’aider à avancer sur son chemin.

Dis-leur que je les aime tous les deux et qu’ils me manquent aussi. Joy est reliée à ma maman et je sais qu’elle vous aide beaucoup dans votre deuil. Tous les deux nous communiquons ensemble et je viens vous faire des petits coucous. Elle a la chance de pouvoir me voir, mais attend aussi mon retour pour pouvoir de nouveau jouer avec moi.

Faites-moi confiance et faites confiance qu’il existe une vie après la mort et qu’après la mort il y a la renaissance. Mon retour vous permettra de vous le montrer et t’aidera toi, mon tendre et doux papa à te reconnecter à la source pour enfin faire le deuil de toutes les souffrances du passé. Ton papa est toujours là et veille sur toi et te protège, c’est lui qui m’a déjà guidé vers toi vous avez un lien très fort tous les deux.

Ne fermez pas votre cœur, mais ouvrez-le et laisser le soleil y entrer, et vous sentirez qu’à l’intérieur de vous il existe une grande force qui vaut tous les trésors du monde.

A bientôt et merci de m’avoir donné les moyens de vous transmettre ces messages, merci, merci à votre amie, qui elle aussi renaît de ses cendres après la perte de son fidèle compagnon, de vous avoir donné le précieux conseil de communiquer avec moi.

Merci à vous tous.