Tes gardiens t’aiment très fort et souhaiteraient savoir ce qu’ils peuvent changer ou améliorer pour toi Flint, acceptes-tu de répondre à leurs questions ?

Est-ce qu’ils ont une douleur ou une gêne physique que nous n’aurions pas détectée? Comment se sentent-ils vis-à-vis de nous et des autres animaux de la maison? Ont-ils quelque chose à nous transmette ou nous faire savoir?

 

Pour Flint plus particulièrement, l’arrivée de Mouillette a déclenché quelques changements de comportement. Même si ils semblent plutôt bien s’entendre, nous souhaiterions nous assurer que l’introduction s’est bien faite. De plus, depuis quelques semaine, Flint a pris l’habitude de faire ses crottes en dehors de la litière et malgré tous nos essais (changement de place d’une des deux litières, nettoyage des litières tous les jours, huiles essentielles aux endroits « marqués »…), cette manie ne semble pas cesser durablement. Si quelque chose peut l’aider à se sentir mieux, nous sommes tout disposés à arranger cela. 

 

Flint m’a regardée d’un œil noir avant de me dire :

Si je suis honnête avec toi et avec mon papa et ma maman je te réponds rien, tout va bien pour moi dans le meilleur des mondes. C’est à la fois si vrai et en même temps il y a un petit, mais tout petit mais… Dis-leur merci de s’inquiéter pour moi et dis-leur que bien entendu je les aime aussi.

J’étais le premier bébé pendant longtemps jusqu’à l’arrivée de Nana, et même si cela n’a pas vraiment changé leur comportement, leurs attentions vis-à-vis de moi, il a fallu composer et l’arrivée de Mouillette m’a tout de même un peu perturbé. Il faut partager le territoire et tous les deux nous avons un rôle de nettoyeur, nous sommes complémentaires et prenons en charge à tour de rôle ce travail au quotidien très au sérieux, et ne nous marchons pas trop sur les pattes.

Cela va à peu près bien,  sauf ces dernières semaines où les énergies négatives circulent un peu plus et que j’en porte souvent qui ne m’appartiennent pas. Cela me contrarie et se traduit par des malpropretés. Mea culpa, ne le prenez pas pour de l’ingratitude de ma pat, c’est surtout un mal-être par rapport à cette petite chipie qui se dandine et occupe de plus en plus le territoire, mais sans pour autant me soulager plus de mon travail. Elle se considère sous ses airs un peu espiègle comme une petite princesse, et cela m’exaspère et me crée du stress et des angoisses.

Nous avons tous les 3 notre place dans le foyer et dans votre cœur, mais j’étais habitué à être le seul, l’unique, et si déjà je dois partager, il faut que ce soit le bon mais aussi le moins bon. Je me sens peut-être en ce moment un peu plus fragile, un peu plus vulnérable et fatigué, mais je n’ai pas de douleurs, c’est plus un état d’être, rassurez-vous. Quant à Nana tout va bien, la cohabitation ne pose aucun problème.

De type nettoyeur je sais aussi être câlin lorsqu’il le faut et je suis relié à ma petite maman. Je suis son grand et beau garçon et si fier de l’être. Dis-lui que je l’aime plus que tout et que je veille à la protéger contre tout parasite indésirable. Elle a un cœur énorme rempli d’amour et de compassion, papa aussi d’ailleurs, et cela leur attire bien évidemment des âmes errantes qui ont besoin de lumière pour faire le passage. Le tout est de rester au-dessus de tout ça pour ne pas en être impacté.