width=Ta gardienne me dit que tu avais accepté Oscar qui avait choisi votre famille le 26 mars 2016. A partir de ce jour tu t’es faite plus discrète, étais-tu malheureuse ?

Non tu ne dois avoir aucune crainte à ce sujet, j’ai accepté l’arrivée d’Oscar avec un grand respect mais aussi une petite angoisse au sein de mon plexus, car je savais, j’avais compris et il me le disait, il était venu dans notre famille pour te faire comprendre que tu as en toi cette grande force pour aider les âmes à faire le passage. Cela m’a un peu perturbée et je me suis sentie plus mature pendant sa longue période de transition.

Je suis une chatte de type « timbre-poste » et je suis toujours restée un bébé, ton bébé. Je n’ai pas été socialisée correctement et telle une maman, tu m’as maternée et entourée d’attention et de tendresse.

La présence d’Oscar, je l’ai respectée et honorée, car j’ai compris l’importance de sa mission auprès de toi. La mienne consiste plus à te garder un esprit jeune, vif et enjoué. Sa venue à lui était pour te faire prendre conscience que tu as en toi cette possibilité d’aider les âmes à faire leur passage, une noble tâche empreinte de gravité et de compassion.

Je l’ai aimé Oscar, il m’aidait à chasser les autres chats du territoire et une grande complicité s’est installée entre nous. Je savais qu’il ne prendrait pas ma place, ce n’était pas son but et c‘était un chat d’une grande générosité avec beaucoup d’amour, un sage. Je ne pouvais pas en être jalouse, je savais que son temps parmi nous lui était compté et cela m’a pendant ces quelques mois, fait grandir et ressentir sur mes épaules une grande maturité.

J’ai porté, oui j’ai porté avec lui ce passage, mais au fond de moi je suis restée la même et depuis son départ je me sens délivrée de cette charge et j’aime à retrouver mes attitudes, mes comportements de bébé.

Je me sens heureuse aujourd’hui d’être redevenu ton bébé, c’est quand même plus facile, plus léger et moins douloureux à porter. Si ton regard et ton engagement envers mes congénères sont amenés à changer, je serai là pour te rendre les choses plus faciles.

Ta gardienne a aussi un message pour toi :

J’ai toujours peur quand tu traverses la route ma Gaïa ! Est-ce que tu fais attention aux voitures?  Je t’aime si fort !
Tu es mon Ange ! J’aime dormir avec toi, tu es une chatte adorable,  j’espère que tu partageras ma vie encore très très longtemps.

Oui je sais que la route est dangereuse, j’en ai pris conscience et je suis attentive car je sais que ce serait un grand choc, irrémédiable, n’y pense pas. Moi aussi je t’aime très fort et je veille sur toi pendant ton sommeil. Je me charge de te nettoyer énergétiquement et je protège la chambre de toute présence indésirable. Tu es ma maman d’amour et j’adore être ton bébé et le passage d’Oscar dans notre vie m’a un peu enlevé cette grande insouciance que j’ai au fond de moi. Nous ne sommes pas tous des sages, lui l’était, il vibrait sur un autre plan et tu l’as bien ressenti.