J’ai contacté Christiane après avoir fait de nombreuses recherches sur la communication animale. J’étais auparavant quelqu’un d’extrêmement rationnel et je ne croyais pas du tout aux, comment pourrais-je les définir…, aux phénomènes paranormaux ?

Ce fut le cas pendant 31 ans mais j’ai vécu plusieurs expériences étranges lors de mon avant dernier emploi (agent d’accueil dans un collège – travail de nuit par moments). Depuis, le doute s’est installé en moi et j’ai commencé à m’intéresser à la communication animale. Je n’ai jamais eu l’arrogance de penser que les animaux étaient dénués de sentiments ou/et d’intellect mais j’étais loin d’imaginer à quel point ils étaient capables de lire en nous.

Je n’avais pas parlé des prémices de souci de santé que rencontrait mon chien à Christiane. Je ne lui avais pas non plus dit qu’il était en surpoids ni décrit son caractère. Lorsqu’elle m’a appelé, j’étais encore sceptique. Honnêtement, j’avais peur de m’être trompée de personne ou de m’être « fait avoir ». Notre échange par mail fut d’ailleurs assez froid au début car je manque cruellement de confiance envers autrui. Mais Christiane a balayé toutes mes craintes et mes préjugés dès les premières minutes.

Elle m’a d’abord dit que Gajeel souffrait d’embonpoint. Il faut savoir que je l’avais emmené chez le véto pour sa seconde visite annuelle et qu’il avait pris 6 kg de 28 kg poids de forme, il en faisait 34…). Sa ration de nourriture était trop élevée (je venais de le passer au Barf et je ne maîtrisais pas encore la bonne quantité). J’ai vu qu’il avait grossi mais pas à ce point-là, les poils cachaient un peu la misère…

Ensuite, Christiane me dit que mon chien a mal à l’arrière train, aux articulations et qu’il manque de tonus. Je suis de nouveau sous le choc : Gajeel commence à boiter après l’effort depuis quelques mois. Je ne comprends pas, il est encore jeune, c’est un Berger Belge. Ils sont généralement vieux assez tard. Retour chez le véto qui lui, ne voit rien. Grâce à Christiane, je peux cibler sa douleur et lui faire suivre des séances d’ostéopathie.

Et enfin, lorsque Christiane m’a fait parvenir les messages de Gajeel, j’ai reconnu son caractère. C’était vraiment lui qui parlait, Christiane ne pouvait pas savoir que mon chien était l’assurance, la maturité et la douceur incarnées. Mais ses mots m’ont parfaitement traduit son caractère. Avec sa communication avec Chipie, la chatte de ma mère, ce fut la même chose. Caractère de coquine, elle porte bien son nom.

Je remercie Christiane de m’avoir ouvert les yeux et je referai appel à elle, c’est certain.

Céline