La rencontre avec Ganesch s’est faite sur un chemin de terre très triste sans lumière. Je lui ai expliqué que j’étais venue pour l’aider à faire le passage et l’aider à monter au jardin des animaux, que sa gardienne l’aimait et qu’elle souhaitait qu’il puisse se reposer et se ressourcer.

Dis-lui que moi aussi je l’aime et je suis désolé de lui avoir causé cette souffrance. Je sais que mon départ les perturbe tous et que tant que je reste là, ils ne pourront pas faire leur deuil.

Puis il est venu à côté de moi et ensemble nous avons emprunté ce chemin de terre qui s’est ouvert en un beau et magnifique chemin de lumière avec des petites fleurs de toutes les couleurs. Lorsque je me suis arrêtée devant le pont des fleurs, il m’a dit :

Merci, merci pour elle, pour mes compagnons, pour moi et il l’a traversé pour se noyer dans la belle lumière de l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir Ganesch, paix à ton âme.