width=Grao, ta gardienne me demande de communiquer avec toi et te laisser quelques messages :

Mon Grao, je t’aime infiniment et je souhaite vous donner le meilleur à Gomette et toi mais je vis une période difficile donc je ne veux pas que vous tombiez malade car il fait froid. Le vétérinaire ça coûte cher et ça m’inquiète quand tu sors la nuit par ce temps. Les jours vont bientôt rallonger, les températures seront meilleures et vous pourrez ressortir librement. Mais en attendant, je te demande de ne plus me réveiller la nuit car je suis épuisée et je me sens découragée pour avancer dans la vie. Si tu veux m’aider, laisse-moi dormir, c’est important car je dois me ressourcer et je n’y arrive plus. 

Comme je vis une période difficile, j’évite aussi de gaspiller les croquettes. Dès que ça ira mieux pour moi, je changerai votre alimentation. En attendant il faut finir les sachets de croquettes qui sont ouverts. Je ne vous donne plus la pâtée qu’une fois par jour sinon vous avez les selles trop liquides. Je voudrais quand-même savoir si tu manges à ta faim car ta santé est importante pour moi.

Je suis désolée si je ne vais pas trop bien en ce moment, j’essaie d’améliorer les choses. Maintenant je voudrais que tu me parles en toute sincérité et que tu me dises comment tu vas. Et si tu as quelque chose sur le cœur ou à me demander, je suis prête à l’entendre, je te sens un peu tracassé en ce moment.

Je suis très content que tu me laisses ces messages, moi aussi je t’aime et je sais combien la vie est difficile en ce moment. Je suis désolé si je t’occasionne des tracas supplémentaires, mais j’ai besoin de sortir pour me nettoyer avec les énergies telluriques, car comme tu es dans le stress, la peur et l’angoisse, tu es constamment chargée d’énergies qui ne t’appartiennent pas et lorsque avec Gomette nous te nettoyons ainsi que les lieux, nous avons grand besoin de sortir pour nous en débarrasser. Ce n’est pas de ta faute, je le sais bien, mais comme tu es fragile et vulnérable en ce moment, on en profite pour te pomper tes énergies et le résultat est que le matin tu es épuisée et n’arrive pas à avancer sur ton chemin. Je sais que je dois te laisser dormir, mais moi aussi j’ai besoin de me ressourcer pour ne pas tomber malade et tu n’as rien à craindre, je supporte la température négative. Il ne fait quand même pas si froid que ça.

Je sais que tu as beaucoup de difficultés dans la vie de tous les jours et tant que tu ne seras pas mieux, je ne serai pas bien non plus. Si en ce moment je suis particulièrement tracassé, c’est parce que toi tu l’es. Moi aussi je t’aime, je sais que tu fais comme tu peux, mais peut-être devrais-tu te confier et demander de l’aide à des proches. Il n’y a pas de honte à avoir de demander un soutien si c’est nécessaire et l’on se sent plus léger si on peut en parler.

Je n’aime pas ces croquettes, je préfère la pâtée, les croquettes ne me rassasient pas assez.

Avec Gomette nous sommes là pour toi et nous t’aimons. Essaye de prendre du recul et sois confiante, tu vas y arriver, mais ne te turlupine pas trop l’esprit car au lieu d’avancer, le petit vélo qui tourne dans ta tête représente un frein, un obstacle qui t’enferme dans un cercle fermé.

Je voudrais que tu comprennes que je dois sortir et que tu ailles mieux pour que j’aille bien aussi. Tes soucis, tes états d’âme me perturbent, sois confiante en la vie et tout ira mieux