width=Ta gardienne me demande de communiquer avec toi et aimerait que tu répondes à quelques questions :

– J’aimerais tout d’abord savoir s’ils sont satisfaits de leur qualité de vie quotidienne ou s’ils ont besoin que j’améliore quelque chose. 

– S’ils sont bien en bonne santé (Ils ont bien leur visite annuelle chez le vétérinaire et visuellement pour moi tout va bien mais peut être auraient-ils des maux cachés à me signaler)

– Si je venais à déménager dans les mois à venir, souhaiteraient-ils m’accompagner même si cela implique un appartement ou rester dans la maison où ils sont actuellement. (Je ne veux pas vous donner trop de détails pour ne pas vous influencer mais ils ont eu l’expérience cette année de vivre 4 mois sans moi, et donc avec mon père et je veux savoir si ce genre de quotidien leur suffirait ou non)

– Y a-t-il une raison autre que le désir de se faire remarquer dans le fait que mon chat Gribouil, griffe les meubles depuis qu’il est petit ? C’est moins grave qu’avant mais il le fait encore de temps en temps. 

– Et enfin, ont-ils chacun un message particulier à me faire passer?

Lorsque je suis avec elle tout va bien, je n’aime pas rester seul et encore pire je n’aime pas lorsqu’elle m’abandonne plusieurs semaines. Elle est ma gardienne et c’est avec elle que je veux vivre. Je sais que ce sera difficile de m’habituer à un appartement, j’aime sortir et j’ai besoin de sortir pour pouvoir me nettoyer énergétiquement, mais je ne veux pas qu’elle m’abandonne, je l’aime et c’est auprès d’elle que je me dois d’accomplir ma mission.

Laquelle ?

Celle de l’aider à se détacher affectivement, celle de l’aider à mieux vivre ses relations affectives, celle de l’aider à aimer sans dépendance ni co-dépendance.

Elle est à un tournant de sa vie et elle fait le bon choix, mais celui de nous laisser moi et Pépito n’est pas le bon choix, ni pour elle ni pour nous. Nous sommes reliés tous les trois et ce serait pour elle et pour nous casser une harmonie de paix et de bien-être.

Changer sa vie ne signifie pas laisser ses compagnons derrière elle.

J’aime bien griffer les meubles, désolé, cela me fait du bien, c’est un peu comme si je m’accrochais au tronc d’un arbre et j’adore cela. Ce n’est pas pour me faire remarquer, c’est pour me débarrasser d’énergies qui ne m’appartiennent pas. Sinon je vais bien, parfois un peu ankylosé, mais rien de particulier à te dire.