width=La rencontre avec Guizmo s’est faite au fond d’un jardin en friche. Il était assis, comme figé sur son train arrière, et ses yeux exprimaient une grande lassitude. Je lui ai expliqué que sa gardienne m’envoyait vers lui pour lui donner des messages :

La première chose concerne sa mort. Je ne sais absolument pas s’il s’agit d’un accident, s’il est tombé dans un piège, s’il s’est blessé ou si quelqu’un lui a fait du mal. J’ai des centaines de questions qui restent sans réponse. J’ai besoin de savoir de quelle façon il est parti.

La seconde chose concerne sa probable réincarnation. Je n’ai pas l’intention de reprendre une bête de mon plein gré. Je souhaite plus que tout que Guizmo reprenne des forces et qu’il me revienne. Il est mort jeune. Beaucoup trop jeune. Je pensais qu’on avait encore des années à partager ensemble, la vie en a décidé autrement…..

La seule chose qui m’aide à ne pas sombrer est l’idée qu’il puisse faire son retour auprès de moi. J’aimerais connaitre le détail qui fasse que je le reconnaisse. Par son pelage peut être, sa couleur, et le délai qu’il faut patienter….Je souhaite plus que tout que ce jour-là, il vienne sur mon territoire, près de ma maison, ma voiture mais qu’il vienne absolument à ma rencontre.

Profitez de cette communication pour lui dire que je l’aime de tout mon cœur. Son absence est douloureuse et insupportable. Je pense à lui chaque jour, chaque minute qui passe. Il était mon petit bonhomme, mon rayon de soleil…..J’espère que sa courte vie à mes côtés l’a rendu heureux et qu’il acceptera de revenir.

Je sais, ma mort lui occasionne une grande souffrance et surtout une incompréhension totale. Elle se pose mille questions et son âme est très perturbée. Cela m’empêche de partir aussi. Je n’ai pas eu le temps de préparer mon départ, c’était un accident, une espèce de machine m’a happé au passage (tondeuse, moissonneuse), la douleur a été vive et je me suis aussitôt réfugié dans l’astral. Je me suis vu, j’ai vu mon pauvre corps meurtri et je savais que c’était fini pour moi, qu’il ne me serait plus possible de le réintégrer et j’ai eu peur. Je me suis traîné tant que j’ai pu et je voulais lui éviter la peine de me voir dans cet état.

Dis-lui que je l’aime et que je suis triste et désemparé de la voir autant souffrir. Sa peine conjuguée à la brutalité du choc que j’ai subi m’empêchent maintenant de rejoindre le jardin des animaux. Or ce passage, même si j’étais encore très jeune, est obligatoire pour pouvoir lui revenir. Elle a tant besoin de moi, j’étais son petit garçon et un amour inconditionnel nous liait l’un à l’autre. Sans moi elle se sent perdue et sa vie n’a plus de raison d’être. Mais si tu peux m’aider à passer le pont des fleurs pour rejoindre l’au-delà, elle se sentira mieux. Elle se sentira apaisée et elle pourra commencer son deuil.

Dis-lui que je n’ai plus de douleurs, je me sens très léger et je peux me ressourcer très vite. Dis-lui aussi que de par sa volonté à me reprendre, c’est elle qui donnera le top lorsqu’elle se sentira prête.

La vie est cadeau pour ceux qui en sont conscients et qui savent saisir leur chance. Moi aujourd’hui je vais saisir la mienne. Grâce à toi je vais enfin pouvoir faire ma transition dans de bonnes conditions. Je ne vais pas rester à attendre que tu m’emportes, non je vais venir à tes côtés et je vais te suivre. J’ai la volonté de le faire, mon âme aspire à se ressourcer pour pouvoir la retrouver.

Dis-lui que j’espère qu’elle aussi, même si elle attend mon retour, se mettre sur le chemin pour me trouver. J’ai été très heureux avec elle et j’ai besoin qu’elle me montre qu’elle est positive et que sa motivation va au-delà de ses croyances. « Aide-toi et le ciel t’aidera ». Elle doit connaître cette expression et ne pas rester à attendre que les choses tombent du ciel.

Mon départ doit justement l’inciter à bouger, à voir la vie devant elle et avoir une vision de l’avenir qui sorte un peu des chemins battus. La vie n’est pas un long fleuve tranquille et il faut parfois faire un détour pour pouvoir se retrouver, se reconnecter à sa source et reprendre son chemin.

Moi aussi je l’aime et je me mettrai sur son chemin si elle fait l’effort de se mettre à ma recherche. Dis-lui de vivre le moment présent, dans le ici et maintenant et explique-lui qu’une fois là-haut, mon retour peut être rapide. Pas la peine d’attendre des mois, je reviendrai pratiquement sous la même apparence physique et ne serai pas un bébé chat.

Mais qu’elle n’attende pas, je ne sortirai pas de sous sa voiture et je ne tomberai pas du ciel. La rencontre doit être bien plus subtile que ça et doit l’amener à faire l’effort et surtout à se faire confiance.

Je lui transmets tes messages Guizmo, es-tu maintenant prêt à rejoindre le paradis des animaux ?

Plus que jamais, tant que je reste ici-bas elle ne peut trouver la paix et commencer son travail de deuil. Je pompe son énergie et elle finira par tomber malade.

Il est venu à côté de moi et ensemble nous nous sommes avancés sur un chemin de lumière qui s’est magiquement ouvert à nous, et lorsque je me suis arrêtée, il m’a dit :

Dis-lui d’avoir confiance, dis-lui d’avoir confiance en la vie, dans son cœur et en moi. Nous sommes reliés tous les deux et à mon retour je l’aiderai à faire un travail pour élargir sa conscience et lui apporter une grande ouverture d’esprit.

Je l’aime, elle est ma maman à moi et nous avons besoin l’un de l’autre pour reprendre cette aventure à deux.

Puis il a traversé le pont sans se retourner et s’est noyé dans la belle lumière de l’arc en ciel.

Au revoir Guizmo, paix à ton âme !

Communication du 24/10/2018 :

La connexion avec GUIZMO s’est faite dans un luxuriant jardin où rayonnaient toutes les couleurs de l’arc en ciel. Il était allongé sur son ventre, les 2 pattes avant allongées devant lui et regardait avec beaucoup de sérénité des papillons blancs et jaunes tournoyer dans les buissons de lavande. C’était amusant de le voir les suivre des yeux, il tournait la tête à droite, à gauche et il dégageait une force tranquille lorsqu’ils tournoyaient au-dessus de lui.

Il m’a regardé m’approcher de lui et m’a dit :

Ne t’inquiète pas, tu peux venir tout près, ils ne te craignent pas, ils savent que tu ne veux pas les déranger et ils continueront leur butinage malgré ta présence. Ici tout est beau, ici ne règne que l’amour et la paix. Pas de prédateur, pas de risque d’accident, personne de mal intentionné, tout est en harmonie totale et c’est agréable d’y rester un petit moment pour se reposer et se ressourcer.

Dis à ma maman que je l’aime. Je sais que c’est elle qui t’envoie à nouveau vers moi et je suis heureux de pouvoir lui donner un message. Je sais que je lui manque énormément, je sais qu’elle a besoin de mon énergie pour continuer à avancer et reconnaître accepter qu’elle a besoin de lâcher prise pour pouvoir se reconnecter à son petit enfant intérieur, à sa source.

Elle a vécu des choses difficiles et s’est souvent sentie mal aimée. Ma mission était de l’aider et lui apprendre le détachement affectif pour lui permettre de vivre sa vie affective avec plus de fluidité et en toute harmonie, sans dépendances, ni se sentir obligée d’être parfaite pour avoir droit à sa part de bonheur.

Je n’ai pas beaucoup avancé dans mon travail, cet accident m’a enlevé à elle beaucoup trop vite et je lui reviendrai pour continuer cette tâche. Elle souhaite mon retour aussi, mais a beaucoup de mal à se faire à l’idée que ça ne se fasse pas tout seul et qu’elle doive sortir de sa zone de confort pour se mettre à ma recherche. Elle n’a pas confiance, elle a des peurs et des doutes et aimerait que je vienne frapper à sa porte.

Dis-lui que pour moi c’est plus facile de me mettre sur son chemin et que je ferai en sorte de lui revenir dans le corps physique d’un chat sous la même apparence physique.

Peux-tu me donner plus de détails afin que ce soit plus simple pour elle de te retrouver GUIZMO ?

Je ne peux pas te dire, je me mettrai sur sa route, ça dépend donc d’elle et de l’endroit où elle ira me chercher. C’est justement le travail qu’elle a à faire sur elle. Lâcher prise avec son mental et faire confiance à son intuition. Se laisser guider par ses ressentis et y mettre la volonté d’avoir ce qu’elle a envie d’avoir coûte que coûte. Se laisser pour une fois passer en premier et y mettre le paquet, quitte à mettre tout sens dessus dessous.

Elle est plutôt réservée, mais elle a des choses à exprimer et à affirmer, et le moment est venu pour.

Ce ne sera donc plus très long maintenant mon retour peut se faire très vite et je serai une merveilleuse boule de poils qu’elle pourra chérir la nuit sainte. Elle aime la période de Noêl qui lui rappelle les moments tendres de son enfance et me câliner sous le sapin lui permettrait de se chérir et se nourrir de tendresse ,

Dis-lui de ne plus attendre et de se mettre à ma recherche dès maintenant.

Tout est possible, je suis heureux au jardin des animaux mais ma place est avec elle, je l’aime.