La rencontre avec Guiminese s’est faite dans cette belle et luxuriante prairie qui se trouve après le pont de l’escalier de l’arc en ciel. Elle était couchée sur son ventre et suivait attentivement du regard, tournant la tête à droite et à gauche, les papillons blancs, orange et dorés qui se posaient d’un arbre à papillons à un autre. Il y avait des abeilles qui butinaient dans les plantes mellifères de toutes les couleurs et des petits oiseaux de toutes les couleurs. L’herbe était d’un vert extrêmement fluo et je me suis arrêtée quelques instants pour me laisser imprégner par la beauté du lieu et la paix qui y régnait. Puis je me suis approchée et je l’ai appelée d’abord par son nom Hawai, aucune réaction, puis par son petit nom Guiminese, et elle a aussitôt tourné la tête vers moi, le regard pétillant, les oreilles dressées et avant même que je ne me présente et lui explique les raisons de ma présence, elle m’a dit :

Approche, je t’attends depuis quelque temps, je sais qu’il a fait appel à toi car il a besoin d’avoir de mes nouvelles, il a besoin de savoir si je suis bien montée au jardin des animaux et surtout il veut savoir si j’ai trouvé la paix et si je m’y sens bien.

Je lui ai aussitôt confirmé avoir des messages et des questions de la part de son gardien et lui ai lu le contenu :

Je voulais savoir si elle n’a pas souffert dans un 1er temps et savoir de quoi elle est partie finalement , savoir aussi si elle est heureuse là où elle est et qu’elle me donne un élément qu’elle seule peut connaître qui me rassurerait de la savoir en paix au paradis.

J’aimerais savoir si j’ai été un bon papa pour elle et si elle m’en veut pas trop de l’avoir grondé par moment lorsqu’elle faisait des bêtises.

si vous pouvez lui dire qu’elle me manque énormément et que je l’aime et que je ne l’oublierais jamais et qu’un jour on se retrouvera.

 

Pendant que je lisais, ses yeux me scrutaient intensément et à la fin de la lecture, elle m’a dit :

Je te regarde aussi fort parce que je suis très contente que tu sois là, et aussi parce que je commençais à avoir de sérieux problèmes de vision, et là je m’aperçois une fois  de plus que tous mes soucis de santé, tous mes problèmes de vue, mes bobos dus à l’âge, tout a disparu comme par magie et je me sens de nouveau en pleine forme, je peux de nouveau jouer, courir et m’amuser, et je profite bien de cet endroit qui est un réel havre de paix pour me reposer et me ressourcer.

Dis à mon papa, parce que c’était mon papa et j’étais sa fifille, son petit bébé que je l’aime d’un amour pur, profond et inconditionnel. Dis-lui merci pour son message d’amour et surtout dis-lui merci d’avoir osé me l’exprimer. De nature plutôt très réservé, c’est un être rempli d’amour et de compassion, mais très souvent gêné de le montrer car on lui a toujours appris à se montrer fort, discret et de ne pas s’épancher et montrer ses sentiments. Je sais que pour lui sortir de sa zone de confort est difficile, mais oh combien bénéfique pour lui, pour moi et tous ceux qui l’entourent et qu’il aime.

Mon départ a été un peu rapide pour lui, il n’a pas trop compris ce qui se passait, mais il savait en son for intérieur que j’étais sur mon chemin et que je préparais mon départ depuis un bon moment. Mes reins et mon petit cœur étaient bien usés, et le mal me rongeait de l’intérieur. Je ressentais très souvent de fortes tensions dans ma tête et des douleurs suivies de crises avec de violentes nausées (crises d’épilepsies ?). Je sortais aussitôt de mon corps pour me réfugier dans mon corps astral pour mieux le gérer et supporter mon état et j’étais prête à faire le grand saut. J’ai eu de l’aide, on m’a guidée et accompagnée pour le passage sur le pont des fleurs et l’escalier de l’arc en ciel, ma petite soeur était là et si je suis restée dans cette belle prairie avant de la rejoindre et mes congénères et autres animaux qui se trouvent derrière la porte dorée qui se trouve derrière moi, c’est parce que je savais qu’il aurait besoin de prendre contact avec moi et je te dis merci de nous permettre cet échange.

Dis-lui de ne pas s’inquiéter et que pour moi tout va bien. Il y avait ma petite soeur, beaucoup d’êtres de la nature et surtout des proches et ancêtres à lui, une femme et un homme qui étaient là et m’ont entourée et guidée afin que le passage se fasse dans la lumière, et je n’ai pas eu peur. Et si je reste là avant de pousser la porte du paradis des animaux, c’est parce que j’avais besoin de partager ce moment seule avec toi. Je sais que je lui manque et même si je peux encore le voir et l’entendre, ne plus pouvoir me manifester physiquement à lui, de me faire câliner me manque aussi.

Qu’il ne doute pas, il a été un bon papa et je me suis toujours sentie être un membre de la famille à part entière. Il m’a choyée et respectée comme son enfant et j’étais  sa joie de vivre. Il m’a grondée lorsque je faisais des bêtises, mais rien de plus normal entre un papa et son enfant, et j’étais si heureuse de pouvoir l’accompagner. Dis-lui que j’ai vécu une vie de princesse à ses côtés, et toutes ces années auprès de lui ont été des années de pur et grand bonheur. Je les aime, ils sont ma famille et j’ai réussi à tirer ma révérence dignement et me suis déjà bien réparée.

Dis-lui aussi que mon âme perdure et reste reliée à la sienne et que la mienne aspire à lui revenir. Il se sent bien seul depuis mon départ, un grand vide s’est installé dans son cœur et cet homme si grand avec un fort charisme a du mal à continuer sa route. Il a besoin de moi et de ma présence à ses côtés sur un plan terrestre. Même si je veille sur lui depuis le paradis des animaux, ma place est avec lui, à ses côtés. Alors qu’il n’hésite pas et se mette très vite à la recherche de son petit être de cœur et de joie, et je me mettrai de nouveau sur son chemin. La mort est un nouveau soleil et il a besoin de son petit soleil à lui pour continuer d’avancer sur son chemin, et moi il me tarde de le retrouver.

Je vais maintenant pousser la porte dorée pour rejoindre ma petite soeur.

Je l’aime très fort, sa Guiminese toujours et encore. A bientôt pour continuer notre belle histoire ensemble, tu le sais je suis le lien de l’amour. Ton amour pour toujours.