width=Lorsque je me suis connectée à elle, Heavenly était allongée de tout son long dans la jolie prairie vert fluo, entourée de pâquerettes et de jonquilles. Je lui ai expliqué que sa gardienne me chargeait d’un message pour elle :

Mes messages pour elle :

Je souhaiterais lui dire bien sûr que je l’aime et qu’elle me manque,  que j’étais si heureuse qu’elle soit avec nous et que si quelque chose  lui a déplut dans sa vie avec moi j’en suis désolée.

 Je n’ai peut-être  pas pu/su lui donner ce qu’elle attendait. Elle était si enjouée à son  arrivée et puis la maladie…elle restera toujours près de moi, dans mon  cœur et mon plus grand bonheur serait de la retrouver un jour, ici…

Je  lui souhaite un beau et long chemin en attendant…elle est si  courageuse.

Mes questions :

pourquoi est-elle partie si tôt ? Est-elle du même groupe que mon premier chat décédé à 9 mois, Cesar ?

Dis-lui merci pour son message, je sais qu’elle m’aime et que je lui manque, qu’elle ne comprend pas la raison de ma maladie et mon départ si jeune, alors que j’avais à peine 5 ans. Qu’elle ne culpabilise pas, ça n’a rien à voir avec elle et ce qu’elle m’a donné. J’ai eu une belle vie auprès d’elle avec des câlins et des soins et je ne peux me plaindre de rien, au contraire. Comparé à avant j’ai eu une vie de princesse.

J’étais un chat de type timbre-poste, mais lorsque je suis arrivée chez elle, j’avais déjà cette maladie en moi. Elle me rongeait déjà et je n’ai hélas pas réussi à lui apporter ce que j’aurais pu lui donner si j’avais été en bonne santé.

J’avais une mission bien définie auprès de ma précédente gardienne et on ne m’a pas laissé la remplir. Cela m’a beaucoup perturbée et je me sentais inutile et laissée pour compte (pas de portée)… J’en ai souffert et les peurs et le stress ont cristallisé des mauvaises énergies dans mes champs énergétiques, qui lorsqu’elles se sont densifiées, ont fait apparaître la maladie dans mon corps physique (les peurs se placent dans l’énergie des reins). C’était mieux pour moi de partir, de remonter pour me ressourcer car je n’avais pas trouvé ma vraie place auprès d’elle.

Moi aussi je l’aime et je souhaite de tout cœur lui revenir avec cette fois-ci une mission, un travail à accomplir auprès d’elle. Elle a besoin de mon énergie, de ma présence pour avancer sur son chemin. Elle a besoin de moi pour lui apprendre le détachement et l’aider à se projeter dans le futur, et je serais ravie de pouvoir l’aider à cela.

Dis-lui qu’elle aussi a été très courageuse de m’accompagner sur mon chemin et surtout de me laisser partir et de m’aider à faire la transition dans de bonnes conditions.

Si je suis là aujourd’hui, juste à l’entrée du paradis des animaux, c’est à elle, à sa foi, à son amour que je le dois. Dis-lui merci et que grâce à ça, je vais pouvoir me reposer et me ressourcer très vite.  Moi aussi j’ai envie de lui revenir et de la retrouver. J’ai senti beaucoup d’amour en elle et surtout de la compassion et beaucoup d’empathie envers le monde et les animaux.

Ta gardienne aimerait aussi savoir si tu étais du même groupe de César, son 1er chat décédé à 9 mois ?

Non il n’y a aucun rapport avec lui, sois en rassurée. J’ai jugé, vu mes problèmes de santé que c’était plus sain de repartir pour pouvoir te revenir en pleine forme et te guider sur ton chemin, alors que jusque-là c’est toi qui m’a aidée, c’est toi qui m’a guidée. Je t’en suis très reconnaissante et je t’envoie des signes. Tu as bien su les reconnaître. C’était bien moi et tu en auras d’autres en attendant mon retour. Ce ne sera pas très long, j’ai besoin de peu de temps et lorsque tu te mettras à ma recherche, ai la certitude que je me mettrai sur ton chemin et tu sauras me reconnaître au 1er regard.

Je t’aime et je suis pressée de te revenir ma jolie future « maman d’amour ».