width=Himé, ta gardienne me charge des mêmes messages pour toi que pour ta sœur Piwie et aimerait aussi que tu lui dises quelle est ta mission auprès d’elle :

J’aimerais savoir pourquoi elles traversent la route et leur dire que c’est très dangereux pour elles, que c’est là que Matchu et Bidule ont perdu la vie. Et que je serais très triste qu’il leurs arrivent malheur.
J’aimerais aussi connaître leur mission et savoir pourquoi Piwie à toujours les yeux en mouvement (comme si elle regardait passait un train en permanence)

Oui c’est terrible pour elle de nous savoir constamment en danger lorsque nous faisons des aller/retour sur cette route, qui est tout de même dangereuse. Je le sais en mon âme et conscience et je regrette de lui occasionner de telles inquiétudes. Pardon, pardon ma petit maman, toi qui nous a sauvé en nous adoptant, en nous gardons toutes les 4, en nous aimant, câlinant.

Je ne trouve pas assez de mots pour te remercier et je suis confuse de te créer autant de tracas, car j’imagine bien les frissons que tu dis avoir en nous voyant traverser, et pire en t’imaginant le risque que nous courons, et surtout que cela te rappelle des souvenirs encore récents et douloureux.

Je suis un chat plus de type nettoyeur et je suis avant tout chargé de te nettoyer énergétiquement ainsi que la maison, mais je reconnais que le double rôle de sentinelle me colle bien à la peau aussi, et tout comme Piwie évidemment, l’autre côté de la route m’attire aussi, la curiosité me pousse souvent à la traverser et voir ce qui se passe dans les jardins de l’autre côté.

Pour moi aussi c’est tentant, d’autant plus que par jeu, je courre souvent après Piwie. Mais je ne veux pas te savoir oppressée quant à ce qui peut m’arriver et je vais essayer, non sans mal, de contrôler mes pulsions. Ne sois pas triste, la vie est belle, n’attire pas à toi avec des pensées négatives, des choses tragiques et douloureuses. Je sais que tu gardes les départs violents et tragiques de Matchu et Bidule en ta mémoire, et ce serait bien que tu t’en débarrasses, aussi bien pour toi, que pour nous tous, mais aussi pour le travail que tu fais, car tu as besoin d’avoir en toi une grande force et confiance pour avancer en toute quiétude sur ton chemin. Je te promets d’être un peu plus raisonnable et de faire attention à moi aussi.

Ma mission consiste à te protéger et te nettoyer énergétiquement après les soins que tu as dispensés et je prends mon rôle au sérieux, car je t’aime et j’ai très envie que tu fasses du bon travail, que tu développes les dons que tu as en toi pour pouvoir remplir ta mission de vie et avancer sur ton chemin.

Merci ma petite maman de ce que tu fais, pour ce que tu es, tu es adorable et ton cœur est rempli d’amour et de compassion.