width=Hiro m’est apparu assis en bord d’une route. Non sans surprise, il a levé la tête vers moi et m’a dit :

Il est grand temps que tu viennes me voir. Cela fait bien longtemps que je t’attends, j’ai besoin de ton aide pour passer le pont des fleurs. Ici ce n’est plus ma place, ici je me sens triste et un peu abandonné et mon âme aspire à rejoindre le jardin des animaux.

Tant que je reste là elle ne pourra faire son deuil et pour moi il sera impossible de lui revenir. Un passage là-haut est nécessaire pour me ressourcer et me permettre de revenir dans le corps physique d’un chat.

Ne t’inquiète pas Hiro, ta gardienne me demande de t’aider à faire le passage, mais je dois d’abord te transmettre quelques messages et te poser quelques questions :

Mon bb chat d’amour, mon dieu que je suis triste et que tu me manques.
Je suis en colère contre Dieu en ce moment.
Pourquoi  ?
Pourquoi toi ?
Si jeune si adorable un véritable amour.
Pourquoi Dieu t’a t’il pris la vie et arraché à moi ?
La vie est injuste quelques fois.
Tu me manques et je t’aime tellement.
J’espère que tu vas bien et que tu es bien arrivé au jardin des animaux.
Si ce n’est pas le cas où si tu as peur d’y entrer n’est pas peur mon bb tu vas y être bien entouré et te faire plein d’ami(e)s et la bas tout y est paix douceur et harmonie.
Alors si tu n’y est pas vas-y sans craintes.

Que s’est-il passé ?
Pourquoi était tu sur la route  ?
Ce n’est pas moi qui t’ai trouvé devant la maison car je n’avais pas ouvert le volet du salon pour garder la fraîcheur dans la maison et je ne n’ai pas  pu te voir par la fenêtre.
J’ai entendu des voix dehors et je suis sorti et en voyant la route même sans te voir j’ai tout de suite compris sans te voir directement.
C’est stephane qui t’a trouvé et mis hors de ma vue sur le côté.
Il ne voulait pas que je te vois mais moi je voulais te voir même si tu n’étais déjà plus là.
Je voulais te faire un dernier câlin.
Je t’ai mis dans le jardin dans notre petit coin de paradis  avec ton doudou préféré et une rose.
J’espère que ta vie à mes côtés t’a plu même si celle-ci a était bien trop courte.
J’aimerais te faire des câlins des bisous, tu es et seras toujours comme mon fils.
J’aimerais que tu me reviennes mais cela et impossible.
Nos chemins ce sont séparés mais nos cœurs sont reliés.
Mon papa t’a mis dans ma vie pour m’aider à avancer après le dc de ma maman.
Dieu me les as pris tous les deux et maintenant toi.
Pourquoi maintenant  ?
Pourquoi pas le plus tard possible  ?
Je ne comprends pas pourquoi Dieu m’inflige cela.
Je sais que tu n’es plus là physiquement mais ton âme sera prės de moi.
Je pense mon bb chat d’amour que ce sera notre dernière conversation car je ne pense pas que l’on puisse continuer à communiquer après ton arrivée au jardin des animaux je vais demander à christiane si c’est possible.
Avant de te laisser, sache que je t’ai aimé je t’aime et t’aimerais toujours infiniment.
Même si je venais à reprendre un autre animal car mon cœur est grand pour plusieurs et j’ai beaucoup d’amour à donner.
Me reviendras-tu ?
Dans combien de temps  ?
Et si oui sous quelle forme  ?
Comment savoir que ce sera bien toi et ne pas me tromper.
J’ai peur que cela recommence cette route tueuse t’a arraché à moi comme mon premier chat.
Amuses toi bien au jardin des animaux et qui sait quand je partirai à mon tour, on se reverra peut être.
Si tu le peux, embrasse mes parents pour-moi si tu les vois ainsi que tous les animaux qui on fait partie de ma vie et à oscar mon ancien chien dit lui que je lui demande pardon.
Je te demande également pardon pour mes erreurs.
Je n’ai pas de mot assez fort pour te remercier de tout ce que tu m’as apporté.
Je t’aime infiniment mon bb chat d’amour, mon fils.
Je ne te dis pas Adieu mais au revoir.

Dis-lui merci pour ce merveilleux message d’amour. Dis-lui que moi je l’aime aussi et que même s’il y a eu des moments difficiles, j’ai eu beaucoup de chance de vivre à ses côtés comme son BB, son petit garçon. C’est vrai que nos âmes sont reliées et que nous nous retrouverons.

Il faut qu’elle cesse d’être en colère maintenant, il faut qu’elle arrête de se tourmenter. Pourquoi cet accident, pourquoi ce départ aussi jeune alors que j’avais à peine 1 an ? Pourquoi son papa m’a guidé vers elle pour l’aider à avancer et pourquoi me fait-on remonter aussi rapidement ?

Les réponses sont simples, même si elles sont difficilement acceptables. Lorsqu’on est dans le chagrin, dans la tristesse, le manque de quelqu’un qu’on aime, il est difficile de comprendre et d’accepter certains faits. On m’a envoyé (papa) vers toi pour t’aider à faire le deuil de ta maman et surtout grâce à ma présence, l’aider à partir là où elle devait aller. Elle est maintenant au côté de ton père et ils sont heureux de s’être retrouvés.

C’était ma mission principale et je l’ai remplie. Ce travail t’a aidé aussi à trouver la paix dans ton cœur et t’a permis de faire un travail de reconnexion à ta source. Je suis très fier de toi, tu as beaucoup avancé sur ton chemin et tu as notablement changé ta manière de penser et une grande ouverture d’esprit, une grande prise de conscience s’est faite.

Tu as à présent toutes les cartes en main pour construire ta vie et surtout ta vie affective. Tes parents seront toujours là pour toi et ils pourront œuvrer ensemble pour t’apporter leur soutien. Quant à moi, encore trop jeune pour m’adapter à une nouvelle tâche sans faire un aller/retour au paradis des animaux, c’est mieux que je fasse un petit passage pour pouvoir te revenir avec une nouvelle mission, et cette fois-ci t’apprendre le détachement affectif pour te permettre de vivre tes relations avec beaucoup plus de fluidité, de légèreté et sans aucune dépendance ni co-dépendance.

J’étais heureux avec toi, je n’ai manqué de rien et j’ai aimé tes câlins et tes bisous mais tu étais trop attachée à moi, tu ne vivais qu’à travers moi et cela n’est jamais bon, car la peur, les angoisses me concernant étaient permanentes.

Tu dois comprendre à travers ce départ qu’il est nécessaire que tu vives tes affections, tes sentiments, tes histoires d’amour avec joie et plus de sérénité. Je n’ai rien à te pardonner, cela faisait partie de mon petit bout de chemin avec toi dans cette vie-là et je te reviendrai sur le plan terrestre dans le corps d’un autre chat, et l’idéal serait de m’habituer à ne plus sortir. Il est vrai que cette route est dangereuse et cela éviterait bien des peurs et des souffrances.

Je suis content que Christiane m’aide à partir maintenant, je n’ai pas peur et je sais que papi et mamie sont là tous les deux pour m’accueillir, ainsi que d’autres animaux qui me tendent leurs pattes. Tu pourras continuer à communiquer avec moi tant que mon âme ne sera pas redescendue, tant que je serai au paradis des animaux.

Mais n’oublie pas je veux te revenir et le plus vite sera le mieux pour tous les deux, alors ne tarde pas trop à te mettre à ma recherche.

Puis il est venu à côté de moi et nous nous sommes avancés sur le merveilleux chemin de lumière qui s’est ouvert à nous. Je me suis arrêtée devant le pont des fleurs, il m’a dit :

Merci, remercie ma maman d’amour

Et avec beaucoup de souplesse, il a traversé rapidement le pont.

Au revoir Hiro, paix à ton âme !