Mon papi Doggy et son amie Vodka ont été emportés par les flammes dans la nuit du 10 au 11 novembre 2018. Ce fut un choc émotionnel terrible pour moi qui considère mes animaux comme mes bébés, c’est à moi de les protéger et je n’ai pas pu les sauver. En arrivant sur les lieux j’ai vu les flammes et je ne voulais qu’une chose, y entrer pour mourir avec Doggy car notre lien était indescriptible. Depuis ce jour, je ne vivais plus je survivais. Malgré tout je me suis battue pour remonter la pente et cacher ma souffrance pour les animaux qui sont avec moi au quotidien. Le 11 novembre 2019 était pour moi une seconde mort, j’ai à nouveau vécu cette scène horrible et je continuais à souffrir. Chaque jour était une plaie pour moi. Une impression de lourdeur comme un énorme poids que je portais sur mes épaules jour et nuit. Chaque nuit je me réveillais approximativement à l’heure à laquelle l’incendie s’est déclarée et je pleurais. Le chemin de la vie est écrit quelque part et certaines choses n’arrivent pas par hasard. Je connaissais la communication animale mais pourtant je n’ai pas eu la force de franchir le pas et d’affronter cette douleur. Mon amie Claudine qui a perdu Ursule m’a demandé conseil pour la communication animale et je l’ai envoyée vers Christiane. Claudine m’a fait comprendre qu’il fallait également que je le fasse autant pour Doggy que pour moi. Je lui ai dit qu’effectivement je devais le faire mais je n’en ai pas eu la force et le courage. J’ai attendu quelques temps puis quand j’étais lancée, j’ai appelé Christiane et je lui ai laissé un message. Lorsque qu’elle m’a rappelée je n’ai à nouveau pas eu le courage de confronter tout ça et j’ai attendu quelques jours. Christiane a su m’accompagner, me réconforter et m’apaiser. Le 12 mai, pour la première fois depuis le départ de Doggy, je me suis réveillée sereine, plus de douleurs à l’ épaule et je me suis sentie légère. Au fond de moi je savais que quelque chose avait changé. Dans la journée, Christiane m’a informée que Doggy est bien parti et qu’il repose en paix et lorsqu’elle m’a fait part de sa communication avec Doggy j’ai pleuré de joie et de soulagement. Pleines de choses sont arrivées entre-temps et ont fait que j’ai pu retrouver mon Doggy ! C’est juste magique et incroyable ! Aujourd’hui je peux dire que j’apprécie à nouveau la vie et je ne remercierai jamais assez Christiane pour son aide aux animaux et aux humains et à ses mots réconfortants.

De tout cœur MERCI !!

Lauriane