width=Igor m’attendait assis au bord de la route. Dès qu’il m’a aperçue il m’a dit :

Dieu soit loué, je sais qu’elle fait tout ce qu’elle peut pour m’aider à partir au jardin des animaux, mais malgré tout, le choc qu’elle a reçu l’empêche d’accepter la réalité, et mon image sur le bas-côté de la route la hante. Elle ne comprend pas ce qui m’est arrivé et ce traumatisme la perturbe et la tourmente beaucoup.

Je n’ai pas non plus compris ce qui se passait, cette voiture est arrivée très vite, je n’ai rien vu, ni entendu et le choc a été si violent que j’ai été rejeté en arrière. Un seul choc (coup du lapin) et c’était fini pour moi. Je crois bien que le conducteur n’a rien compris non plus, il n’a même pas freiné, il a été tout autant surpris que moi et a continué sa route.

Tandis que moi je me suis aussitôt vu sur l’asphalte et impossible de retourner dans mon corps physique. J’ai eu très peur et je les ai vu, d’abord lui, puis elle ma gardienne et je savais que c’était terrible pour eux de me voir couché là, inerte et sans vie. Elle a bien essayé de me faire revenir dans mon corps, mais sans succès. Ce n’était plus possible, le cordon d’argent qui est relié à mon âme était rompu.

C’était un accident stupide comme tous les accidents et je n’ai absolument pas préparé mon départ. La violence du choc, le traumatisme et leur chagrin m’empêchent de faire ma transition et de partir au paradis des animaux.

J’ai besoin de ton aide et je remercie ma maman d’avoir pensé à toi et de t’avoir sollicitée pour me montrer le chemin.

Dis-lui que je suis toujours encore dans leur entourage et que leur souffrance me rend très triste. Je les aime et leur suis tellement reconnaissant de m’avoir recueilli, et ces quelques années vécues dans leur foyer n’ont été que du bonheur.

J’étais le petit mec de la maison, j’étais un beau chat, elle me le répétait souvent et j’étais très heureux, je me sentais comme un petit prince. J’étais son garçon, nous étions très complices et je lui exprimais mon amour dans chaque regard. Elle l’a senti et cette tendresse qui nous a unis lui apportait une grande sérénité et la remplissait d’amour et de joie aussi.

Elle me l’a dit Igor, et elle a beaucoup de mal à accepter ce départ brutal. Elle se pose des questions sur les circonstances de ta mort, tu y as déjà répondu et tu lui manques beaucoup. Elle a beaucoup de peine et a peur que cela t’empêche de partir dans l’au-delà et je suis là aujourd’hui pour te guider jusqu’au pont des fleurs.

Dis-lui que lorsque j’aurai fait le passage, je pourrai lui envoyer des signes et veiller sur elle, et que surtout je pourrai me ressourcer pour pouvoir lui revenir. J’étais un chat de type nettoyeur et j’étais chargé de purifier la maison et les occupants. Lorsque je sortais, c’était pour me débarrasser des énergies que j’avais absorbées et qui ne m’appartenaient pas, et je n’ai pas terminé ce travail.

Cette mission que j’ai auprès d’elle, je l’ai pour toute sa vie terrestre et je me dois de revenir très vite pour continuer ce travail. Les énergies de la maison ne sont pas très bonnes en ce moment et ce serait bien de faire venir quelqu’un pour s’en occuper.

Après je me chargerai à nouveau de veiller au grain et de les protéger. Même si elle pense que ce n’est pas possible, explique-lui que nous les animaux, une fois que le départ s’est bien effectué et que nous avons fait un petit passage là-haut, avons la possibilité de vous revenir très vite et je n’y manquerai pas. Qu’elle se mette à ma recherche dans quelque temps et je me mettrai sur son chemin.

Ma présence la remplira de nouveau de bonheur, elle se sentira à nouveau pleine à l’intérieur d’elle et ce sera plus facile de continuer son chemin.

Puis il est venu à mes côtés et nous avons emprunté un beau chemin de lumière qui s’ouvrait à nous, et lorsque je me suis arrêtée devant le pont des fleurs, il m’a dit :

Lorsque j’aurai rejoint le paradis des animaux, elle se sentira apaisée et la paix reviendra dans son cœur et dans son esprit. Dis-lui merci et surtout dis-lui que je l’aime.

Puis il a traversé très vite le pont et s’est précipité dans l’escalier de l’arc en ciel jusqu’à se noyer dans la lumière très vive.Au revoir Igor, amour et paix à ton âme !