La rencontre avec IN SWEET s’est faite sur un chemin très triste, un peu de terre, des cailloux et juste quelques touffes d’herbes. IN SWEET était assis au milieu de ce chemin sec et austère, et de suite j’ai pensé : Mais ce beau et majestueux chat n’a rien à faire à cet endroit, sa place n’est pas ici, sa place est au jardin des animaux, entouré de grandes herbes vertes, d’un vert fluo et d e jolies fleurs de toutes les couleurs avec d’autres congénères et animaux.

C’était triste de le voir esseulé et dans l’attente que l’on vienne le libérer. Je me suis approchée doucement pour ne pas l’effrayer, il me regardait venir vers lui, et arrivée à 2-3 mètres de lui, je me suis arrêtée pour me présenter et lui expliquer que j’étais envoyée par sa gardienne pour lui délivrer un message :

Mon Amour, mon gros bébé, je suis tellement triste que tu ne sois plus avec moi.. Que je ne puisse plus te voir, te caresser et te faire des papouilles quand tu venais te coucher sur moi dès que j’allais me poser dans le divan… Je suis tellement désolée de ne pas avoir été près de toi ce mercredi 19 juin quand tu es parti de l’autre côté, je n’ai pas saisi la gravité de ce qui t arrivait, j’étais certaine que j’allais aller te rechercher chez la vétérinaire et que tu serais soigné ou au pire que j’allais devoir te donner des médicaments qq temps… Mais non, ça a été tellement brutal, tellement violent…je te demande pardon mon cœur de na pas avoir été là pour tes derniers instants. 

Tu as été un amour de chat, notre rencontre chez Sabine a été comme un coup de foudre et je t’ai aimé chaque seconde que nous avons eu ensemble. Je pense que je n’aurai jamais plus une relation aussi forte avec un autre chat… Comme un petit signe pour apaiser mon cœur qui pleure, j’ai trouvé un ancêtre commun entre toi et notre nouveau venu Buster… Il y a un peu de toi en lui… 

Je te souhaite un repos éternel doux et plein d’amour… Tu resteras pour toujours dans mon cœur mon gros chat à maman… 

 In Sweet as-tu un message pour moi ? 

Dès que j’avais terminé de le lui lire, il s’est levé et est venu à côté de moi. Son regard jusque-là vide sans expression reprenait espoir et ses yeux me regardaient avec beaucoup de curiosité, comme si j’étais une extraterrestre. Je l’ai rassuré et lui ai dit que c’était vraiment sa gardienne qui m’avait chargée de communiquer avec lui.

Je n’en doute pas, je sais que tout ce que tu viens de me dire vient du plus profond de son cœur et que mon départ la plonge dans un grand désarroi et profond désespoir. C’était trop brutal et rapide, elle n’a pas pu se préparer. J’étais sur mon chemin, je savais qu’on ne pouvait plus rien pour moi et que je devrais la laisser pour remonter au paradis des animaux pour me ressourcer. Seulement sa grande détresse et sa culpabilité de n’avoir rien vu, de n’avoir pas pu m’accompagner m’empêchent maintenant de passer le pont des fleurs.

Je sais qu’elle a besoin de moi et je ne me sens ni le courage, ni le droit de la laisser. Cela est très inconfortable pour mon petit garçon, qui lui aussi est triste de me voir entre deux et qui sait qu’ici ce n’est plus ma place et que je pompe leur énergie. Tant que je reste dans leur entourage au quotidien, ils ne trouveront la paix dans leur cœur et esprit, je puise dans leurs ressources et ma maman n’arrive pas à faire son deuil.

Je lui ai expliqué que j’étais aussi là pour l’aider à faire le passage, qu’il ne devait pas avoir peur mais qu’après notre échange je l’accompagnerais jusqu’au pont des fleurs. Il a levé la tête vers moi, les yeux cette fois-ci emplis de soulagement et de gratitude.

Merci, peux-tu aussi la remercier et lui dire qu’elle était ma maman, j’étais son bébé, son garçon et nous étions très liés tous les deux. Nos âmes sont reliées l’une à l’autre à tout jamais, et même si pendant quelque temps je ne suis plus sur ce plan terrestre, nos âmes sont éternelles et le resteront toujours.

J’étais déjà avec elle (chat) avant cette incarnation physique et je lui reviendrai encore, qu’elle n’en doute pas, qu’elle fasse confiance à l’univers et nous nous retrouverons dans quelque temps lorsqu’elle sera prête et se mettra à ma recherche.

Dis-lui que je l’aime et que je l’aimerai toujours. Elle aussi restera à jamais dans mon cœur et c’est sur un plan terrestre que mon âme aspire à la revoir. Dis-lui que je suis heureux que Buster l’aide dans ce passage difficile, mais que je lui reviendrai pour continuer ma mission.

Je suis un chat de type « timbre-poste » et ma mission consiste à lui apprendre le détachement affectif. Je me dois de l’aider à avancer sur son chemin sans souffrir de dépendances ou co-dépendances, d’aimer librement sans avoir peur de ne pas être aimée en retour ou de perdre l’autre. Elle a besoin de moi, de mon énergie pour faire ce travail qui l’aidera à vivre ses relations affectives en toute fluidité et en toute confiance. Dis-lui que mon repos ne sera pas éternel et qu’elle aura encore le plaisir de me câliner et de me faire des papouilles.

Je sais que Buster n’est pas là pour me remplacer et j’aimerais qu’elle arrête de culpabiliser, je sais combien mon départ lui est difficile.

L’amour qui nous lie est éternel et nous nous retrouverons. Dis-lui merci pour son message d’amour qui me remplit le cœur de joie, et merci à toi de lui transmettre mon message afin qu’elle garde confiance et espoir de me revoir pour continuer notre belle et fusionnelle relation. Je l’aime et je me sens prêt à présent de partir au paradis des animaux, où je pourrai me reposer et me ressourcer et permettre à ma petite, douce et adorable maman d’enfin commencer son travail de deuil. Dis-lui que je l’aime très fort.

Puis ensemble nous avons emprunté ce chemin triste, qui au fur et à mesure que nous avancions devenait de plus en plus lumineux. Lorsque je me suis arrêtée devant le pont des fleurs, il l’a traversé sans même se retourner, pressé de se noyer dans la belle et vive lumière de l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir IN SWEET, paix à ton âme !