Ta gardienne souhaite te transmettre des messages et te poser des questions Indie :

« Mon petit chat,

 Cela fait maintenant presque 6 ans que tu es entrée dans notre vie. C’est toi qui nous as accueilli dans notre nouvelle maison, tu attendais là autour de cette maison et tu nous as demandé de t’adopter. Malgré ton caractère fort, et les coups de griffes que tu nous donnais quand par mégarde on te caressait le dos ou le ventre trop sensibles chez toi, on t’a très vite aimé très fort. Tu étais très attachante et très drôle aussi. On ne te remerciera jamais assez du bonheur et de la sérénité que ta présence nous a apportés. 

Pardonne-moi encore si depuis 3 ans par manque de temps, j’ai dû passer moins de temps avec toi. J’espère que  malgré tout tu as toujours senti mon amour et ma reconnaissance de tout ce que tu nous as apporté. 

 

Aujourd’hui tu es très affaiblie et j’aimerais savoir comment t’aider? Est-ce que te soigner est encore possible? Veux-tu un traitement pour te soulager? Veux-tu mourir paisiblement parmi nous ou souhaites-tu que l’on te fasse une piqûre pour alléger ta souffrance? 

 

Avant que tu partes, j’aimerais savoir pourquoi tu étais toujours très réactive quand on te caressait le dos et le ventre? As- tu été heureuse avec nous? Si je n’ai pas su lire dans tes pensées et répondre à tes besoins, sache que j’en suis désolée et que ce n’est par manque de considération pour toi.

 

Quand tu seras de l’autre côté, je te souhaite d’être heureuse et paisible. Nous penserons toujours à toi et nous serons toujours reconnaissants d’avoir voulu partager notre vie et d’avoir été aussi fidèle. Tu es un chat extraordinaire. « 

 

Dis-lui merci pour son message d’amour et dis-lui que moi je l’aime profondément d’un amour pur et inconditionnel. Je les aime et j’ai été si heureuse qu’ils m’adoptent comme leur enfant, comme leur fille lorsqu’ils sont arrivés dans la maison. Des années de pur et grand bonheur, et je les en remercie, je leur suis si reconnaissante de m’avoir choyée, câlinée et respectée comme un membre de la famille. C’est si bon de se sentir aimée et je n’ai jamais manqué de rien, même si par moments ma maman était un peu moins disponible. Elle était là et je savais qu’elle m’aimait et prendrait toujours soin de moi.

Dis-lui que je n’aime pas les gratouilles sur le ventre, c’est un endroit très sensible et peu de chats aiment qu’on les gratouille à cet endroit. C’est aussi un endroit où l’on se sent être sous la soumission, et même si j’ai confiance en eux, ce n’était pas l’endroit favori pour y avoir des câlins. De même pour le bas du dos vers les lombaires, encore une fois ce sont des endroits hyper sensibles qu’il vaut mieux éviter. C’est si sensible que ça devient désagréable.

Je suis heureuse avec vous, vous êtes ma famille dont je me considère comme un membre à part entière.

Dis-lui que je suis sur mon chemin et je prépare mon départ à mon rythme. J’aimerais pouvoir partir à la maison, mais je ne sais pas si ça sera possible. J’arrive à gérer mes douleurs, je me réfugie déjà pour la plupart du temps dans mon corps astral, et cela me permet de supporter mon état. Je suis prête et je sais qu‘elle saura prendre la bonne décision pour moi lorsqu’elle sera prête aussi. Un traitement pourrait me soulager quelques jours, mais elle le sait bien, on ne peut plus faire de miracle, il faudra se dire au revoir, et je crains, je redoute ce moment terrible pour elle mais pour l’instant pas d’urgence.

Dis-lui que moi je n’ai pas peur, je suis depuis hier soir bien entourée et je sais que je vais bien faire le passage. Ils sont tous là pour me guider et m’accompagner, et lorsque je me serai reposée et ressourcée, je leur reviendrai. Mon âme, même si nous sommes séparées un petit laps de temps, est éternelle et reste reliée à celle de ma maman, et elle aspire à la retrouver très vite.

Dis-lui de ne pas être triste mais d’avoir confiance, de garder la foi et nous nous reverrons très vite. La mort est un nouveau soleil, et après la mort il y a la renaissance, elle me permettra de lui revenir dans un corps sain, en bonne santé. Dis-leur que je les aime, ce sont mes amours et j’ai besoin de retrouver ces merveilleux moments que j’ai passés avec eux. Mais en attendant profitions du moment présent.