Ta gardienne me charge de te transmettre des messages et souhaiterait que tu répondes à quelques questions :

 » Chère IRIKA, je te remercie infiniment pour les 12 ans qu’on a vécu ensemble. Pour ton amour, ta gaité, ta folie, ton caractère et ta beauté. Merci infiniment pour ta compagnie, ta présence et pour tes enseignements. Pour ton amour inconditionnel et ta présence.

 Je te demande pardon si j’ai été injuste envers toi. Kaku, ton frère, est triste de te voir malade. Il t’aime très fort. Je t’aime et je t’aimerai toujours. Je planterai un arbre avec tes cendres et tu resteras dans mon cœur pour toujours.

 Merci de tout mon cœur au nom de KAKU et le mien. Nous t’aimons et nous t’aimerons toujours »

 QUESTION A POSER A IRIKA:

 Souhaite-elle aller jusqu’au bout de son chemin ou souhaite-elle l’euthanasie? Si oui, à quel moment?

Souhaite-elle que je fasse quelque chose pour elle avant son départ?

Merci, merci pour ce grand message d’amour. Dis-lui que moi aussi je l’aime de tout mon cœur et que je ne pourrai jamais, jamais l’oublier. Au contraire je suis reliée à elle, elle est ma maman et je lui reviendrai lorsque je me serai reposée et ressourcée, qu’elle me fasse confiance, elle sait que nous ne pourrons pas être séparées pour toujours, le lien qui nous unit est trop fort.

J’adorais être sa princesse et lorsqu’elle me disait que j’étais la plus jolie. Et sa petite fille a très envie de lui revenir car elle a besoin de moi encore pour l’aider à se détacher de toute dépendance affective et avancer sur son chemin en toute sérénité.

KAKU, même s’il sait que nous pourrons continuer à communiquer ensemble, a aussi très envie de me revoir sur un plan terrestre car je vais beaucoup lui manquer aussi.

Tu n’as rien à te pardonner, tu t’es toujours bien occupée de moi et je n’ai rien à te reprocher, sois rassurée. Je suis sur mon chemin et je prépare mon départ, je suis prête et si tu l’es aussi, tu peux m’aider à partir, je n’ai pas peur, je suis bien entourée à présent et je sais que quoi qu’il arrive, je partirai au jardin des animaux, bien accompagnée et dans la lumière.

Je t’aime et tu vas me manquer, mais te sentir si proche de moi me fait beaucoup de bien et rempli mon cœur de bonheur. De là-haut, je pourrai veiller sur vous et vous faire des petits signes. Je vous aime et n’oublie pas, mon âme aspire à vous revenir très vite, après avoir fait un petit passage au paradis des animaux. Je sais que c’est un endroit merveilleux, mais de vivre à tes côtés est encore plus merveilleux.

Merci pour tout ce bonheur.