width=Ta gardienne me dit que depuis le confinement tu grattes les murs, tu continues à le faire, et surtout lorsqu’elle n’est pas là. Peux-tu m’en expliquer la raison ?

Je marque avant tout mon territoire. D’y laisser des odeurs qui m’appartiennent me rassure. Depuis ce printemps extrêmement perturbant pour vous les humains et pour ma gardienne qui se trouvait en souffrance, car obligée de rester cloîtrée dans cet appartement et surtout pas de contacts, donc pas de travail, j’ai ressenti très fort son stress et ses angoisses, et je portais de plus en plus d’énergies qui ne lui appartenaient pas.

Ne pouvant m’auto-nettoyer avec les énergies de la terre, j’ai commencé à gratter les murs pour m’en débarrasser, et puis cela soulage aussi mes pattes, enfin plutôt mes griffes. Et lorsqu’elle n’est pas là, je m’ennuie, j’avais pris l’habitude d’une quasi omniprésence et c’était agréable pour moi.

Les gens qui viennent ici laissent aussi des choses pas toujours très agréables à transmuter, et un nettoyage régulier du lieu serait d’un bénéfice équilibrant et ressourçant à tous les deux.

Dis-lui que je l’aime et que je veille sur son bien-être. Je vais essayer de contrôler mes pulsions.