width=Ta gardienne me demande de te transmettre des messages et de te poser des questions :

J’aimerai savoir pourquoi elle a des pics de stress, qu’est-ce que je peux faire pour apaiser ce stress. Qu’est-ce qu’elle a vécu chez l’éleveur toute petite ? Est ce qu’elle est heureuse dans son foyer aujourd’hui ? Est ce qu’elle veut me dire quelque chose, me passer un message?

Moi j’aimerais lui dire qu’elle ne soit jamais inquiète je ne la laisserai jamais et que je l’aime énormément!

Et aussi que j’aimerais qu’elle accepte mes câlins sans tourner la tête, parce qu’ils sont sincères.

Dis-lui merci pour son message, moi aussi je l’aime même si je ne suis pas très démonstrative, mais ce n’est tout simplement pas dans mon tempérament. De nature assez réservée et un peu anxieuse je l’admets, je n’aime pas qu’on me touche la tête. Je suis désolée si je tourne la tête, c’est parce que j’ai de mauvais souvenirs. Lorsque j’étais petite on me poussait violemment la tête dans mon pipi. Il m’arrivait de m’oublier et plus on me faisait subir ce traitement, plus je m’oubliais. Je ne le faisais pas exprès et j’en garde encore une mémoire qui reste ancrée. Mais pardonne-moi, cela n’a rien à voir avec toi, ne le prend pas pour de l’ingratitude.

Au contraire je t’aime et je suis heureuse avec toi, je sais que tu ne m’abandonneras jamais. Mais de temps à autre je ressens une inquiétude, le stress et les angoisses remontent et j’ai beaucoup de mal à les contrôler. C’est plus fort que moi et ça se manifeste par un profond mal être.

Je me sens bien et je ne manque de rien, juste de confiance lorsque ces mémoires m’assaillent, mais encore une fois, rien à voir avec toi, ce n’est pas de toi ? de tes câlins que j’ai peur, c’est le contexte. Cela me rappelle les mains qui m’ont fait du mal.

Je me sens un membre de la famille à part entière et me considère comme ta fille, ta compagne, et si j’ai parfois des réactions un peu plus réservées, c’est aussi pour te montrer comment tu es, comment tu fonctionnes, car nous nous ressemblons beaucoup (miroir).

Ma mission consiste à t’ouvrir à l’amour inconditionnel tout en avançant sur ton chemin en t’affirmant, en osant dire et te montrer telle que tu es, en toute confiance, sans craintes ni peurs des rejets. Lorsque tu te sentiras plus libre de le faire, je me sentirai mieux aussi (miroir).