width=La connexion avec Kahuet s’est faite dans un jardin. Il était assis dans l’herbe et semblait m’attendre. Lorsque je me suis présentée à lui, il m’a dit :

Je suis heureux qu’elle ait fait appel à toi, c’était nécessaire car j’aspire à partir au jardin des animaux et tant que je suis là, je lui pompe toute son énergie, cela la fatigue et la rend triste et déprimée. Elle culpabilise de ne pas avoir été là pour m’accompagner, et depuis tout ce temps elle se torture l’esprit et se fait du mal. Dis-lui que je l’aime et que je suis très content de pouvoir te donner un message pur elle, car même si cela peut lui paraître complètement incompréhensible et injuste, j’ai choisi de partir sans qu’elle soit à mes côtés. J’ai demandé au créateur de me laisser partir pendant ses vacances, car j’ai souffert et elle aurait eu la pénible décision à prendre de m’emmener pour l’euthanasie, et pour ça elle n’était hélas pas encore prête. C’est une gardienne merveilleuse, remplie d’amour et j’ai vécu une belle vie de chat avec elle.

Je me suis senti son bébé, son garçon et notre lien était très fort. C’était très fusionnel et nous avons partagé des moments de grands bonheurs, et les moins bons nous rapprochaient et renforçaient encore plus nos liens. Ce que j’aimerais lui faire comprendre par ce départ qui la questionne tant, c’est qu’elle est très sensible et qu’elle est ouverte à beaucoup de choses, mais il y a une chose qui lui pose problème, qu’elle doit aujourd’hui accepter et en prendre conscience, c’est qu’il faut le travailler pour pouvoir évoluer sur son chemin. Oui même si ce n’est pas totalement conscient pour elle, la mort lui pose problème. Pour elle, la mort représente une fin, la fin d’une histoire, d’un amour, une séparation pour la vie. Inconsciemment, même si elle sait qu’elle doit me laisser partir, cela crée un blocage, la peur que ce soit pour l’éternité.

Il n’en est rien, explique lui que notre âme est éternelle, que nous sommes reliés tous les deux et le resterons toujours. J’ai assez bien géré mon départ, ce que je gère moins bien maintenant c’est sa souffrance et sa culpabilité. Dis-lui que c’était mon choix par amour pour elle et qu’il est aujourd’hui important qu’elle admette l’idée qu’il existe une vie après la mort. Et après la mort, il y a une renaissance. Ici ce n’est plus ma place et je souhaite rejoindre le paradis des animaux pour me reposer et me ressourcer. Après mon départ, elle arrivera à lâcher prise et pourra commencer son deuil.

Moi je veux lui revenir, car ma mission auprès d’elle n’est pas terminée, loin de là. Ensemble nous pourrons faire un travail de détachement pour l’aider à mieux vivre ses relations affectives et surtout l’aider à avancer sur son chemin et évoluer sur le plan spirituel. Ensemble nous avons encore de belles aventures à vivre, mais vu mes problèmes de santé, il était nécessaire que je parte et lui revienne en bonne santé.

Dis-lui merci pour tout son amour, toutes ses attentions et ses soins pendant toutes ces années, et que j’attends après quelques semaines, qu’elle m’ouvre à nouveau sa porte.

Je lui transmets tes messages Kahuet et si tu es à présent prêt, je vais t’accompagner un petit bout de chemin. N’aie pas peur, je ne peux te guider que jusqu’au pont des fleurs, mais après tu seras accueilli par d’autres animaux et tu pourras monter dans la lumière.

Je n’ai pas peur, au contraire j’attendais ce moment et t’en remercie. Et merci à ma gardienne d’amour.

Puis nous nous sommes avancés et lorsque je me suis arrêtée il a traversé le pont des fleurs et s’est noyé dans cette belle lumière.

Au revoir Kahuet !