width=Lorsque j’ai demandé la connexion à Kalea, elle est aussitôt venue se présenter à moi et m’a dit :

Je sais que ma gardienne t’envoie à moi et je suis très heureuse de pouvoir, par ton intermédiaire, lui transmettre un message. Dis-lui que je l’aime, avec Sasha que je viens d’accueillir au jardin des animaux, nous l’aimons d’un amour pur et profond et bien au-delà de toute frontière.

J’ai aussi été là pour l’aider à se détacher du passé. La tendance à vivre dans le passé, par peur de ne pas gérer le présent ou le fait de cultiver des mémoires de ce passé peuvent se manifester par des tensions, et le besoin de correspondre aux normes, le respect des règles, vivre de dépendance par rapport à celles-ci, peut être exprimé par des déséquilibres.

Cela se situe aussi dans le changement du cycle menstruel (enfants) et j’étais là pour l’aider à avoir une vie équilibrée et lui permettre de dépasser ses besoins et évoluer sur son chemin spirituel. Ce niveau de conscience auquel elle a accès aujourd’hui c’est Sasha et moi qui l’y avons emmenée.

Nous sommes partis tous les deux dans un laps de temps assez rapproché, et c’est difficile pour elle, malgré son plan vibratoire énergétique élevé, de vivre sans nous. Elle est en souffrance, nous lui manquons et c’est normal, le contraire ne le serait pas.

Dis-lui que de laisser partir les êtres qu’on aime fait partie de son initiation et lui permet encore de faire un travail sur elle et de changer de plan. Elle a des moments de doutes et a peur de ne pas pouvoir continuer à avancer sans nous. Il n’en est rien, rassure-là.

Avec Sasha nous veillerons sur elle pour l’éternité et rien ne l’empêche de reprendre un compagnon pour partager des moments de rires et de complicité.