width=Kanda, ta gardienne aimerait savoir comment tu te sens ? Elle me dit que tu es un peu jaloux de Merline.

Oui l’arrivée de Merline me perturbe beaucoup. Ce n’est pas de la jalousie, c’est plus de la peur. J’ai peur de perdre ma place. J’ai bien compris que Merline était le retour de Merlin, ce dernier était là avant moi et a beaucoup compté pour elle. J’en suis à la fois content pour elle, mais j’en suis aussi triste. J’ai peur de moins compter pour elle, j’ai peur qu’elle s’occupe moins de moi et plus d’elle. Elle est petite et pleine de vie et je me sens un peu reléguée au second plan.

Je sais qu’elle m’aime et qu’elle m’aimera toujours, mais le retour de Merlin c’est quelque chose pour elle. Leur relation était très fusionnelle et mes appréhensions ne sont peut-être pas fondées, mais à aujourd’hui elles sont là, elles existent. Je ne peux pas me plaindre, elle prend soin de moi, elle me câline, mais les craintes subsistent.

Je ne suis pas malheureux, j’observe et je suis sur mes gardes, je reste attentif car cette petite a tendance à tout s’approprier. La maison et le jardin sont remplis de bonnes énergies et il fait bon vivre ici.

Rebecca est adorable, une vraie maman de substitution lorsque la mienne s’absente, je l’aime beaucoup.

Ta gardienne aimerait aussi savoir si tu vas continuer à sortir de la propriété grillagée car c’est dangereux avec la route, et si tu te sens bien dans le jardin, il n’y a pas de raison ?

C’est juste, l’accident m’a un peu refroidi, le choc a été traumatisant et j’ai eu de la chance. Je suis désolé pour la frayeur que ça a généré et la raison de mes escapades est toute simple, c’est tellement envoûtant de pouvoir s’échapper un peu, de s’aventurer un peu ailleurs, c’est excitant et on découvre d’autres choses, d’autres odeurs. On se laisse entraîner et on ignore le danger, mea culpa.

Dis à ma gardienne que je suis heureux de vivre à ses côtés et qu’elle pardonne mes ressentiments vis à vis de Merline. Je sais qu’elle ne m’abandonnera jamais et qu’elle continuera comme par le passé de prendre soin de moi et de me choyer. Son retour me cause un peu problème et j’ai besoin d’un peu plus d’attentions de sa part en ce moment.

J’ai la mission de l’ouvrir à l’amour inconditionnel et je sais que je la remplie bien, mais elle n’est pas terminée et pour ce travail, Merline ne me remplacera pas.