27.KarlaKarla apparaît sur le chemin en 3 dimensions, elle est partout, ici chez Christine, là-bas sur son chemin mais aussi là-haut de l’autre côté du pont des fleurs. La lumière est vive et éblouissante et je vois Karla briller de mille lumières. Sa robe prend toutes les couleurs de l’arc en ciel et ses yeux scintillent, on dirait que des milliers de pierres précieuses me regardent et je ne puis soutenir son regard, c’est trop fort et me fait tourner la tête. Dans ce tourbillon de lumière, je m’assois très intuitivement en position de yogi sur le chemin et j’attends que Karla vienne à moi. J’attendrai le temps qu’il faudra. J’ai bien compris que j’ai accédé, que je suis rentrée dans une sphère qui n’est pas la mienne… Je reste, je médite, et j’attends… J’ai perdu la notion du temps, je sens que je suis reliée à la terre, même si j’ai l’impression de ne plus être dans le réel. Impossible de m’adresser à Karla, les énergies sont beaucoup trop puissantes dans cet univers, je reste en position de tailleur, reliée à la terre, par « on dirait une belle queue de loup blanc », et j’attends… Petit à petit je ressens moins de puissance autour de moi, je sens le calme revenir autour de moi et dans mon cœur et je me sens portée par une énergie qui ne m’appartient pas. Je me sens en lévitation, bien que toujours reliée à la terre grâce à ce cordon loup blanc. J’ouvre les yeux et … surprise, Karla se trouve devant moi. Elle est géante, vêtue d’une robe de princesse, et porte une couronne ornée de perles et de pierres précieuses. Elle est gigantesque et pour la première fois, lors d’une communication avec un animal décédé, je me dis que tout ceci ne peut pas être réel. Je cligne des yeux, je me frotte le nez, je me pince la taille, non je ne rêve pas, sous cet apparat, c’est bien Karla qui me domine de par sa taille. Je comprends que je dois me faire confiance si je veux espérer un échange, et je lui souris.

Non, tu n’hallucines pas et tu ne rêves pas. Je suis partie rejoindre un monde que vous ne connaissez pas, et j’avais envie de le faire connaître à ma gardienne. Mais c’est trop tôt, elle n’est pas prête et ne se fait pas confiance. Elle m’a demandé de lui envoyer des signes, et c’est par milliers que je lui ai envoyé des images et des messages, avec mes empreintes et ma signature. C’était pour qu’elle se relie à moi, pour qu’elle communique avec moi. Elle ne s’est pas fait confiance, c’est encore trop tôt pour elle. Dis-lui que j’ai préparé mon départ, et si elle n’a rien vu, c’est que je ne voulais pas qu’elle voie. Je suis partie rejoindre des êtres de lumière qui œuvrent pour vous et la planète, mais que pour remplir ma mission, je dois arrêter de revenir et de me disperser. Je sais que je lui manque, mais c’est elle qui m’a aidé, de par son travail, et sa prise de conscience à m’élever dans d’autres sphères, afin que je puisse à présent apporter mon aide à toute l’humanité. Elle doit en être heureuse et accepter aussi la souffrance que crée ce départ, et travailler le détachement. Pour cela un autre chat, même si elle trouve toutes les excuses pour ne pas en reprendre, un autre chat va l’aider. De par son éveil spirituel, un autre compagnon l’aidera à changer et à accéder à un plan encore supérieur, et tous les deux, ils feront un travail bénéfique pour l’univers.

C’est à ce moment précis que j’ai compris que j’étais reliée à Karla, mais aussi à tout l’univers, car nous ne formions qu’un !!!