width=La rencontre avec KAYM s’est faite dans un jardin, il était couché de tout son long dans l’herbe et me regardait m’approcher de lui. Juste avant que je n’arrive à sa hauteur, il s’est levé et a commencé à tourner autour de moi pour me renifler. Je l’ai laissé faire, j’ai attendu et lorsqu’il s’est arrêté c’est lui qui m’a parlé en premier.

Désolé pour cette prise de contact, j’ai bien vu que tu dégageais de bonnes ondes, tu es enveloppée de belles couleurs mais j’avais aussi besoin de te sentir. C’est plus fort que moi c’est un peu comme ça qu’on fonctionne ici, la méfiance est de rigueur (imagedu  gardien/miroir). A vrai dire, je l’ai fait par automatisme, je savais dès que je t’ai vue que j’avais de la chance, car tu es venue pour nous aider mon papa et ma maman et moi à ce qu’ils puissent enfin commencer leur deuil et m’aider à faire le passage. Heureusement qu’il existe des âmes comme la tienne car tant que je reste là, je ne suis pas bien, je suis entre deux et mon âme errante les accompagne à chaque instant de leur vie. Je leur puise leur énergie, je m’accroche à eux au détriment de leur santé physique et émotionnelle.

Dis-leur que je les aime mais qu’ici ce n’est plus ma place et qu’un passage là-haut est obligatoire pour me permettre de me reposer et me ressourcer si je veux leur revenir, et mon âme n’aspire qu’à cela. Ils sont mes parents aussi, je fais partie de leur famille comme un membre à part entière et je suis leur garçon. Ils ont besoin de moi tous les deux pour continuer à avancer sur leur chemin, surtout lui mon papa.

J’étais relié à lui, il était mon gardien et ma mission consistait à l’ouvrir à l’amour inconditionnel. J’étais là pour l’aider à se reconnecter à son petit enfant intérieur. Et lorsqu’il me chérissait, c’était son petit enfant intérieur qu’il nourrissait de tendresse (manque d’amour dans l’enfance).

La maison leur semble vide depuis mon départ, mais c’est pire, c’est leur cœur qui est vide et ils ont besoin de moi pour se sentir à nouveau plein à l’intérieur d’eux. Depuis mon absence, il leur manque une partie d’eux-mêmes et c’est affreux pour lui. Il s’enferme dans sa douleur et ne se laisse plus approcher, il a peur de montrer sa grande souffrance s’il sort de sa zone de confort.

Dis-lui qu’il a besoin de vivre, d’exprimer son deuil et qu’ils retrouveront toute la famille, la paix et l’harmonie dans leur cœur et leur esprit lorsque j’aurai fait le passage. Qu’ils ne culpabilisent pas, le mal me rongeait de l’intérieur (cancer) et ils ne pouvaient pas le voir. Moi je le pressentais, je savais que j’étais sur mon chemin et que le docteur ne pouvait plus rien pour moi. Je me suis vu à la clinique lorsqu’ils m’ont opéré et je suis sorti de mon corps, j’étais en lévitation et je les ai vu et entendu faire, je savais qu’lls ne pouvaient plus rien pour moi, qu’il me serait impossible de le réintégrer. Mon cœur était fatigué, il ne l’a pas supporté.

Je sais que le choc a été brutal pour vous tous et que vous avez encore du mal à comprendre ce qui est arrivé, surtout aussi vite. Je suis si triste de vous voir me pleurer, de voir votre grande détresse alors que je souhaite que votre bonheur. J’ai été si heureux avec vous et il me tarde de vous retrouver pour continuer notre belle histoire ensemble.

Je manque aussi aux enfants, il leur manque un frère, eux aussi ont envie de me retrouver dans le costume d’un bébé chien. Ne doutez pas, la réincarnation peut se faire très vite, mais pour cela un petit passage là-haut est nécessaire. Je sais que vous ne voulez pas me remplacer, c’est moi qui dois vous revenir, et lorsque vous vous mettrez à ma recherche, je me mettrai sur votre chemin. Même si cela ne fait pas partie de vos croyances, n’en doutez pas, vous serez guidés et saurez me reconnaître au 1er regard. Faites-vous confiance et donnez-vous cette chance. Je vous aime et ma place est auprès de lui et de toute la famille.

Je me charge KAYM de leur transmettre tes messages, es-tu prêt maintenant à rejoindre le paradis des animaux ?

Plus vite j’y serai, plus vite je pourrai leur revenir.

Puis nous nous sommes avancés sur un chemin de lumière où brillaient des milliers d’étoiles dorées et argentées. Lorsque nous sommes arrivés au pont des fleurs, il s’est arrêté et m’a dit :

Merci, amour et gratitude à toi, je peux enfin me ressourcer et j’ai la chance de le retrouver très vite et merci aussi à ma douce et tendre maman d’avoir fait appel à toi pour nous aider.

Puis il a traversé le pont et s’est noyé dans la lumière de l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir KAYM, bon voyage !