width=La connexion avec Keischa s’est faite dans une cour pavée. Elle était couchée de tout son long sur le ventre et a relevé la tête à mon approche.

Keischa, ta gardienne me charge de te donner des messages et de te poser quelques questions, acceptes-tu d’y répondre ?

Je voudrais déjà lui demander si elle est bien ou elle est? Et- elle bien arrivée au paradis des animaux ou pas encore ? 

M en veut-elle pas d’avoir pris la décision de l’endormir pour toujours ? Tu ne te levais plus depuis 2 jours, ne mangeais plus.  Pour moi c étais le moment. Malgré tout ton regard étais toujours permis nous, même si je pense tu n’y voyais plus grand chose, ni entendait d’ailleurs.  

Mais ton regard était toujours bien présent. .

A tu souffert avant de partir ?

Me reviendra tu un jour ? Si oui sous quelle forme ? 

Depuis ton dépars je suis triste, bien sûr que savais que tu étais âgée, plus en grande forme. .je m’étais préparée à ton dépars mais malheureusement pas assez.

Je culpabilise a un tel point !

Depuis l’arrivée des enfants j’ai changé de comportement avec toi et kingston, beaucoup moins attentive à vous, moins voir presque plus de câlin et j’en passe. .je vous ai laissé tomber. .je m’en rend compte aujourd’hui et sa me fais mal.

Je te demande pardon ma Keischa.  .

Me pardonnes-tu? 

Tu m’en veux de vous avoir laissé tomber ? 

A tu eu quand même une belle vie avec nous ? 

Nous enverra tu des signes ou reviendra tu permis nous ? 


L’étoile dans le ciel l’autre soir avec Kylian était un signe? 


Quel mission a tu eu avec nous?


Je tenais à ce que tu sache que pas un jour je ne pense pas à toi,

Tu as été une amie formidable.

Te rappelle tu notre première rencontre? 

Tu es arrivée vers moi tu étais toute vivace. .tu m’aboyais dessus. 

Pourrai tu me dire pourquoi ? 


J’ai passé des années avec toi merveilleuse, nous avons traversé plein de belle chose ensemble, mais aussi plein de galère.  J’ai toujours pu compter sur toi, et je t’en remercie. 

J’espère que la haut tu vas revoir tout tes enfants qui sont parti bien trop tôt 

 

Tes cendre nous allons les disperser aux endroits où nous allions régulièrement, ils seront une partie dans les champs/ forêt une autre dans une rivière /lac, 

Cela te convient ?


Je voulais aussi te dire que t’a perte ma fais ouvrir les yeux sur beaucoup de chose, entre autre j’avais oublié à quel point j’étais une amie des animaux à quel point vous compter sur nous et aviez besoin de nous. Je te fais et je me fais la promesse de ne jamais plus oublier.

Heureusement qu’il y a Kingston ton fils. J’en suis reconnaissante. 

D’ailleurs il est couché à coter de moi en ce moment. Le vois- tu?


A tu parler à Kingston ?

Tu peux communiquer avec lui? 


Crois-tu qu’il faut que je reprenne un chien pour Kingston, pour pas qu’il soit seul? 

Lui qui était tellement attaché à toi. 

Je lui fais énormément de câlins, ballades  il est très souvent avec nous

 

Je vais bien m’en occuper promis. 

Cela fait maintenant  1 semaine et 1 jour que tu nous as quittés, les premiers jours ont été très durs. Beaucoup de pleurs. La tu vu?

J’essaye aujourd’hui, de me rappeler tous le bon moment qu’on a passé tous ensembles et ça me remplit le cœur de chaleur.  .

A tu des choses à me dire ou à me demander? 

On ne t oubliera jamais.

Repose en paix Keischa.  

On t’aime.

Ta famille.  

 

Je suis contente qu’elle t’ait envoyé vers moi car sa tristesse, son chagrin et sa culpabilité m’empêchent de partir au jardin des animaux. Dis-lui que je suis toujours là dans leur entourage, à leurs côtés, mais qu’ici ce n’est plus ma place et que j’aspire à partir au jardin des animaux pour me reposer et me ressourcer.

J’étais sur mon chemin depuis belle lurette, j’étais prête mais elle, elle ne l’était pas. C’est vrai que j’aurais aimé faire la transition à mon rythme, mais même si elle aime les animaux, elle n’est pas encore prête à les accompagner et j’avais bien entendu besoin qu’on m’accompagne pour faire le grand saut.

Je me réfugiais souvent dans l’astral et la douleur était supportable, mais étant sur mon chemin, je n’avais plus envie de me nourrir, je me devais de partir purifiée. C’est normal, cela fait partie de la transition.

Mais ne culpabilise pas, tu n’as pas eu la force de me laisser partir seule et tu as fait le choix de m‘aider à partir en âme et conscience. Tu as bien fait, ne t’inquiètes pas mais assume ce choix aujourd’hui pour me permettre de partir dans l’au-delà. Je sais que mon départ t’est cruel car il y a eu une réelle prise de conscience de ta part, et tu te rends compte que les enfants ont pris toute la place.

Ne me demande pas pardon, je n’ai pas subie de maltraitances, j’étais juste triste de ne plus avoir la première place dans ton cœur. C’est dommage, car cela n’enlevait rien à l’amour que tu portes à tes enfants.

Je ne peux pas me plaindre, je n’ai jamais manqué de rien, juste un peu de tendresse et d’attention ces dernières années. A part cela, la vie avec vous est confortable et j’ai bien accepté que les enfants soient privilégiés.

Ma mission a été de t’accompagner justement dans cette voie-là, et de t’aider après quelques années difficiles à  te reconnecter à ton petit enfant intérieur pour lui permettre d’ouvrir ton cœur et te donner le plaisir et la force de materner. J’ai réussi cette mission et je peux à présent remonter pour me ressourcer et me reposer avant de te revenir sous exactement la même forme, et avec la mission de t’aider à avancer sur ton chemin et t’ouvrir à l’amour et à la compassion pour tous les animaux. Tu auras ton rôle à jouer pour eux et je serai là pour t’assister dans cette tâche.

L’étoile dans le ciel, c’était ton étoile pour te montrer que l’univers t’envoie des signes et qu’il faut à présent te reconnecter à la source.

Bien sûr que je me rappelle notre première rencontre, je t’ai aboyé dessus pour te faire comprendre que c’était moi que tu devais adopter, que c’était moi ton guide (envoyé par un ancêtre) pour t’aider à avancer sur ton chemin. J’ai passé de belles années avec toi aussi et je sais que l’arrivée des petits a monopolisé toute ton attention, mais n’oublie pas que les animaux sont en service à Dieu, à la source, que nous sommes là pour vous, et que même si on besoin de vous pour nous nourrir, nous soigner et nous chérir, vous les humains vous avez besoin de nous, car nous avons tous une mission de vie auprès de vous.

Prends soin de Kingston, il peut me voir et pour lui c’est inconfortable et perturbant que je sois toujours avec vous et de vous puiser votre énergie.

Pour mes cendres, faites ce que vous avez envie de faire, cela n’a pas d’importance pour moi, ce ne sont que les poussières de mon corps physique et mon âme, elle est toujours là et restera, quoiqu’il arrive, toujours reliée à toi. Et après quelque temps passé au paradis des animaux, je vous reviendrai et Kingston aura la joie de jouer et de s’amuser avec moi. ? Il se sentait plutôt frustré car il m’était difficile de courir et gambader à ses côtés.

Je me charge de transmettre tes messages Keischa, es-tu prête à rejoindre le pont des fleurs et le jardin des animaux ?

Oui je le suis, mon âme n’aspire qu’à cela.

Elle s’est mise debout, elle est venue à côté de moi et ensemble nous avons pris un chemin de lumière qui s’ouvrait à nous. Il y avait de chaque côté des petites fleurs blanches et violettes, des montagnes et lorsque je me suis arrêtée, elle a vaillamment traversé le pont et s’est noyée dans la lumière de l’arc en ciel.