Ta gardienne me demande de te transmettre des messages et aimerait que tu répondes à ses questions KiKo :

J’espère qu’il sait que la famille entière l’aime, et je vais savoir s’il souffre car j’essaie tout dans mon pouvoir pour lui faire guérir tous ses bobos pour qu’il ne souffre pas et que je suis très fière de lui quand il prend ses médicaments et que j’ai très peur quand il refuse, que c’est très dur pour tous d’accepter qu’il va nous quitter un jour…qu’il est un troisième fils pour moi et un frère pour Malena et Francis,  je voudrais savoir aussi pourquoi il n’aboie plus ou fait aucun bruit et seulement nous regarde fixement et s’il a une demande à me faire ou vais me donner un message, est-ce qu’il il y a quelque chose que je peux encore faire pour lui soulager? Et dernière chose qu’il sera toujours dans nos cœurs et jamais oublié…et finalement merci pour faire partie de notre famille, merci pour nous avoir choisi comme tes gardiens dans la terre et pour tous ces années de joie et d’amour inconditionnel mais on espère qu’il veut encore rester un peu plus de temps avec nous

 

Je sais combien elle s’inquiète et qu’elle est en souffrance pour moi, et de la voir triste me rend si triste. J’ai de la peine pour elle, pour eux tous, je sais que je suis son fils, son garçon, leur frère et que ce sera difficile pour eux d’accepter mon départ.

Dis-lui, dis-leur que moi aussi je les aime et que toutes ces années à leurs côtés sont du pur, du véritable et grand bonheur pour moi. Je me suis toujours senti et considéré comme un membre de la famille à part entière, choyé, respecté, câliné et aimé. Ce grand respect qu’ils ont tous eu pour moi et qu’ils ont pour les animaux sont une grande joie et aussi une grande fierté pour moi.

Je les aime d’un amour pur et inconditionnel et ils me le rendent bien ainsi qu’à tous les animaux de la terre. Ma vie ressemble à celle d’un petit prince, ou plutôt le roi, le King et je sais que je suis sur le point de poser ma couronne pour rejoindre le jardin des animaux pour me reposer et me ressourcer.

Dis-lui que je suis sur mon chemin et je prépare mon départ, ma transition à mon rythme et ce depuis la fin de l’été dernier. Mon corps est fatigué, mon petit cœur et mes reins sont usés, je peine et j’ai du mal à avancer. J’ai des bobos dans toute ma charpente, des bobos dus à l’âge et ma vue est très sensible à la lumière très vive,  elle a beaucoup baissé et je me retrouve un petit peu dans mon monde maintenant. C’est aussi la raison pour laquelle je n’aboie plus, et puis cela nécessite trop de force et d’énergie et me fait mal un peu partout.

Je sais que mon état est difficile à gérer pour eux, de me voir diminuer et de ne pouvoir m’aider et me soulager plus est cruel pour ma petite maman adorée. C’est un peu une maman poule et elle est là pour tous, elle veille à notre bien-être, et de ne pouvoir me guérir lui rend la vie compliqué et difficile. Dis-lui que je l’aime et que je sais qu’elle fait de son mieux, mais qu’elle ne peut guère faire plus.

Lorsque je les regarde fixement c’est pour leur dire « Ne soyez pas tristes, ne soyez pas malheureux » lorsque les bobos sont trop douloureux, je me réfugie dans mon corps astral et je peux gérer mes souffrances, elles deviennent plus supportables. Mais c’est aussi pour vous dire que je vous aime et que je n’ai pas peur de faire le grand saut, je me sens déjà si bien entouré, je ne suis pas seul et je te remercie pour le magnifique cadeau que tu me fais, car je sais que je partirai bien accompagné, et qu’on me guidera pour traverser le pont des fleurs dans la joie et la lumière.

Ma petite maman chérie tu as fait les choses et tu les fais comme tu dois le faire, n’aie aucun doute, et lorsque tu seras prête tu pourras m’aider à partir. Pour l’instant lorsque je me réfugie dans mon corps astral je gère mon état sans trop de souffrance. Je sais que tu aimerais que je prenne mes médicaments, mais moi je n’aime pas, cela me crée du stress et des angoisses. Et aboyer me coûte de l’énergie, alors acceptez mon silence et acceptez mon regard si reconnaissant envers vous et empreint d’amour pur et inconditionnel.

Je sais que vous ne m’oublierez pas,  vous resterez toujours ma famille et je sais aussi que nous nous retrouverons sur un plan terrestre. Nous les animaux avons de la chance de vous revenir très vite si vous nous laissez partir dans de bonnes conditions, et je te remercie encore pour ce que tu fais pour me permettre de rejoindre le jardin des animaux entouré du Deva des animaux et des êtres de la Nature. Tout animal rêve d’un tel cadeau qui se transforme en joie et en lumière au moment du passage, même si vous, vous vous trouvez dans d’affreuses souffrances, cela vous aide aussi à mieux nous laisser partir. Et cela nous permet de monter directement au paradis des animaux pour nous reposer et nous ressourcer et préparer notre retour, car bien entendu mon âme qui est éternelle et reste reliée à la tienne où que je sois, aspire à te revenir. Ce sera un petit laps de temps, mais ne t’inquiète pas, lorsque tu te mettras à ma recherche je me mettrai sur ton chemin.

Mais en attentant ce moment crucial je profite de votre présence, et vous aussi profitez à chaque instant dans le ici et maintenant. Je vous aime et vous aimerai où que je sois, mais je sais que ma place est avec toi, à côté de toi et sur un plan terrestre. Mon absence, même difficile à gérer, sera de courte durée. C’est le petit prince, le petit roi de la famille qui te le promet. Je t’aime ma petite maman adorée.