KRIMIComment te sens-tu Krimi ?

Ca va

Mais encore ? Tu ne sembles pas être à l’aise dans ta vie actuelle. Pourquoi ? As-tu mal quelque part ?

Non, je ressens quelques bobos, des courbatures, mais rien de douloureux.

Alors que se passe-t-il ?

Je ne me sens pas trop à ma place, j’ai l’impression d’être une pièce rapportée, comme si je n’avais pas de lien avec cette famille, et cela m’est inconfortable.

Peux-tu m’expliquer un peu plus ? N’es-tu pas heureuse ?

Si, mes gardiens sont gentils et s’occupent bien de moi, je ne manque de rien, mais je ne ressens pas beaucoup d’amour. Il manque ce lien qui est souvent fusionnel avec l’humain.

Sais-tu pourquoi ?

Je suis d’un caractère très calme et plutôt réservé, et cela leur pose problème. Ils n’ont pas compris que j’ai besoin de solitude, que lorsque je me réfugie dans le silence, je me sens en sécurité.

Sinon, tu te sens en insécurité ? Pourquoi ?

Parce que j’ai déjà été abandonnée à cause de mes aboiements, ma frénésie et parce que j’étais tout le temps très active.

C’est un traumatisme pour toi ?

Oui, j’ai encore de mauvais souvenirs et des souffrances liées à ces mémoires.

Et tes gardiens actuels, ils te posent problème ?

Non, mais ils se posent beaucoup de questions à mon sujet, et cela m’inquiète. Parfois je me sens en danger.

As-tu une mission auprès d’eux ?

Oui, celle de leur montrer qu’on peut vivre sans stress et sans s’agiter, que si l’on veut, on peut trouver un équilibre et de la patience pour une vie beaucoup plus zen.

Et toi, as-tu cet équilibre ?

Oui, même si je suis un peu trop asociale pour eux et parfois agressive.