dav

Bonjour,

Désolée pour le temps que j’ai pu mettre à vous apporter une réponse, un témoignage suite à la communication avec mon Lacmat. Comme vous le saviez, j’étais enceinte et les mois ont défilé à une vitesse folle.

J’ai mis au monde ma petite Camille le 3 mars, 5 mois pile après le décès brutal de Lacmat.

Depuis début novembre, nous avons donc à la maison sa maman que nous avons adopté et qui a 7 ans.  J’ai continué à pleurer pas mal de fois depuis sa disparition, et encore maintenant il m’arrive de verser une larme. En relisant la communication je me dis que je le reverrais un jour ou l’autre et que ce jour sera fabuleux.

La mort ne me fait plus peur. Le plus tard possible évidemment car maintenant j’ai une petite poupée dans ma vie.

Vous m’avez aidé, je me suis sentie mieux quand mon bébé Lacmat a traversé le pont. Bien sûr, cela ne permet pas d’effacer la douleur, d’apaiser en totalité  la peine, mais ça aide.

J’aimerais encore lui parler, le caresser, le câliner et le voir courir dans le jardin, c’est sa maman maintenant qui a le droit à tout ça, et elle l’a bien mérité car elle a mis au monde mon Lacmat qui m’a rendu la plus heureuse au monde pendant 3 ans.

Je lui donne tout mon amour, en double…

Mes animaux seront toujours chéris à la maison, ils en valent tellement la peine.

Merci Christiane…

Marie