Ta gardienne me charge de te transmettre des messages et aimerait te poser quelques questions :

Je voudrais qu’il sache que je l’aime à la folie, que je suis très fière de lui, du travail qu’il fait à l’eau. J’adore ces moments de complicité et j’espère qu’il apprécie aussi. J’aimerais qu’il sache que cela me rend triste de le voir comme cela. Si je lui ai mis l’implant (castration chimique) c’est parce qu’il était devenu trop difficile à gérer lors des balades quand on croisait des chiens mâles. Il m’a fait tomber à plusieurs reprises. Je veux qu’il sache qu’il n’a pas besoin de me protéger comme cela et que si jamais il y avait un vrai danger je lui dirai. Je ferais tout pour lui comme j’ai fait pour Bonny. Je veux qu’il sache qu’elle me manque aussi.

Mes questions :

Pourquoi attaquent-ils les chats?
Est-il jaloux?
Est-ce que Bonny lui manque?
S’ennuie-t-il?
A t’il des douleurs?
Veut-il une copine chien? si oui, ne va t’il pas l’attaquer comme il fait avec les chats? ne sera t’il pas jaloux?
Est-il comme cela à cause de la castration chimique? Ou parce que je ne suis pas bien en ce moment ou parce qu’il s’ennuie?
J’aimerais savoir pourquoi il grogne d’autres chiens voire des personnes? Veut-il me protéger? Sent-il un danger?
Est-ce qu’il voudrait que je change quelque chose dans mes attitudes?
Comment se sent-il avec l’implant? Dois-je le castrer de façon définitive?
Mon souhait serait de pouvoir le balader sans laisse mais je n’ai pas le rappel s’il y a quelque chose de plus intéressant. Pourrais-je le faire s’il est castré, en gros m’écoutera t’il plus?
A t’il des problèmes avec des personnes de la famille, des appréhensions?

Dis-lui merci pour son message d’amour et dis-lui, mais elle le sait bien, que moi aussi je l’aime d’un amour profond et inconditionnelgrand blanc et il m’a regardé tout gêné et m’a dit :

Enfin pas comme je le devrais, j’ai beaucoup, beaucoup de mal à la partager, j’ai besoin d’avoir l’exclusivité, je suis souvent très possessif et ne supporte pas qu’on s’approche trop près d’elle. Elle est ma maman, ma moitié et je me dois de veiller sur elle et de la protéger. Je sais que je me dois de laisser la place aux chats aussi, mais j’ai un peu de mal, et avec le travail qu’ils font sur elle et sur le lieu ils portent souvent des énergies qui ne leur appartiennent pas, et cela m’agresse. Je les course, c’est très perturbant tout comme ma compagne qui était et rôdait toujours encore dans notre environnement, cela m’a beaucoup attristé pour elle, parce qu’elle méritait de monter se reposer et se ressourcer, alors que la pauvre âme errait toujours encore dans ce bas terrestre et s’accrochait à nous pour nous puiser notre énergie.

Depuis hier elle est partie vers la lumière et je me sens bien mieux à présent, ma maman et tout le monde ici va le ressentir. Elle me manque bien entendu et j’aimerais bien la retrouver sur ce plan terrestre, mais là elle a besoin d’un petit peu de temps pour se réparer et vous revenir, mais je l’attends et elle le sait, son souhait c’est de vous revenir aussi.

Si je suis jaloux ? Bien sûr que non, nous les animaux qui sommes reliés à la source ne sommes qu’amour ! Mais en toute franchise oui je suis jaloux, j’ai besoin de me sentir le seul, l’unique. Mea culpa, ce n’est pas digne de  moi, et aussi gros nounours que je peux être et le paraître, j’adore être son bébé, son petit garçon et j’ai ce grand besoin de me sentir être le privilégié dans son cœur (animaux ou humains).

La castration chimique comme tu dis est pour moi une castration en soi, je ne vois pas trop la différence si ce n’est que je ressens profondément un changement dans mon corps, et il faut vivre avec. Cela aussi me rend triste, j’aimais bien montrer et faire sentir à mes congénères que j’étais entier, cela me donnait un sentiment de supériorité et j’aimais les dominer. Cela me manque maintenant et je me sens un peu diminué. De l’ennui ? Oui un peu sans doute et puis Bonny qui était toujours encore là parmi nous m’a très affecté.

Le soin que tu viens de me faire m’a fait du bien, je me sens mieux à présent dans mon corps, dans mes pattes et mon esprit, et je vais faire un effort pour être moins agressif avec les autres chiens et aussi avec les chats. Je vais essayer, je te le promets, mais pas sûr que je vais y arriver, c’est devenu un automatisme et je ne contrôle plus mes pulsions.

J’aimerais bien me balader sans laisse, mais je sais aussi que tu as raison de ne pas me faire confiance, je n’arrive pas non plus à maîtriser mes réactions et je n’entends plus rien et me laisse complètement emporter, c’est si enivrant de se sentir libre qu’on a l’impression d’être le seul être au monde et on se sent avoir des ailes.

Pardonne-moi ma petite maman, ma petite mie pour les soucis que mon comportement t’occasionne, tu as toi-même des états d’âme et je ne fais qu’en rajouter. Mais tu sais je suis un peu ton miroir et si tu ne vas pas bien, je ne vais pas bien non plus. Je me sens triste et nostalgique et les angoisses et le stress que je peux ressentir en toi me donnent aussi ce besoin de te défendre par-dessus tout, et d’être agressif me libère des tensions, cela me fait du bien.

Merci de t’inquiéter pour moi et pour toute la bienveillance, je t’aime et je vais faire de mon mieux pour améliorer mon comportement. Pense un peu à toi et laisse tomber les gens que tu n’aimes pas ou qui te créent des tracas, ils ne me posent pas de problème à moi, mais si on te fait du mal et qu’on ne te respecte pas, ça me porte atteinte aussi.

Je sais que les chats sont là pour t’apprendre le détachement et je me dois de les laisser tranquilles pour qu’ils puissent faire leur travail. Je suis là pour t’accompagner sur ton chemin, pour te permettre de te reconnecter à la source, à ton petit enfant intérieur et l’aider à panser toutes les blessures du passé et du présent. Et lorsque je te sens en danger, je grogne et j’attaque sans réfléchir, pardon pour ces réactions intempestives et incontrôlées, je vais m’adapter un peu mieux à certaines situations.