width=

?????????????

Ta gardienne me charge d’un message pour toi Léo et aussi quelques questions :

Mes questions :

Comment te sens-tu ?

Souffres-tu ?

Peux-tu me dire où tu as mal ?

Que veux-tu que je fasse pour que tu te sentes mieux ?

Pourquoi es-tu si peureux depuis petit ?

Est-ce que quelqu’un t’a fait du mal avant que tu apparaisses dans ma vie ?

Acceptes-tu de me raconter ton histoire pour que j’essaie de mieux te comprendre ?

 Mon message :

Mon bébé d’amour, tu as bouleversé ma vie lorsque tu es venu miauler à notre porte il y a 6 ans. Je t’aime comme je n’ai jamais aimé un animal. Tu es la seule source de bonheur et d’apaisement pour moi. Tu es un véritable miracle. Je te protègerai toujours. Je sens une âme extraordinaire lorsque je te regarde dans les yeux. J’aimerais tant communiquer avec toi. Je suis très fatiguée à cause de ma santé et je sais que je ne suis pas assez disponible pour toi. Mon temps, je le consacre à essayer de secourir tes congénères et cela m’obsède. J’espère réussir à être disponible le plus vite possible. Si tu savais à quel point je t’aime mon bébé…

Dis-lui merci pour cette belle déclaration d’amour. Moi aussi je l’aime et je suis très heureux avec elle. Je suis un chat d’un tempérament peureux, angoissé et craintif. Depuis tout petit je porte ça en moi car je n’ai sans doute pas été rassuré et mis en confiance par ma maman. J’ai été à la rue tout petit et je t’ai cherché parce que je savais que tu allais me choyer et me câliner et que tout l’amour que tu m’apporteras compenserait les manques de mes premiers mois de vie terrestre.

Je m’aperçois aujourd’hui que même si on a la chance d’avoir retrouvé sa gardienne de cœur, même si on te donne tout l’amour qu’un être humain puisse te donner, les mémoires de ce manque (non socialisation) sont profondément ancrées et il est difficile de les supprimer. Elles sont là et génèrent souvent un état d’être soucieux et peureux. Je suis désolé, tu es une maman d’amour et si je suis revenu chez toi en tant que chat, c’est parce que tu as besoin de l’énergie d’un chat pour te nettoyer mais aussi pour t’aider et te soulager physiquement.

Ta santé est importante, veille à ne pas trop en abuser. Veille aussi à être dans le présent, à vivre dans le ici et maintenant, car avec toutes les obligations que tu te mets sur le dos, tu as tendance à ne pas être centrée. Le déséquilibre crée des tensions qui se manifestent aussi physiquement. J’aimerais être plus souvent avec toi et j’aimerais que tu lèves un peu le pied. Je sais que tu as un cœur d’or et que tu te sens obligée d’aider mes congénères, mais parfois il faut savoir lâcher prise et laisser aux autres le soin de s’impliquer davantage.

Ce n’est pas de la jalousie de ma part, c’est juste que tes maux je les ressens, et mon dos et mon arrière train surtout en souffrent. Je me sens coincé dans mon corps et je n’arrive plus à coordonner les mouvements, c’est douloureux.

On m’a envoyé vers toi (maman) et on me charge de te faire comprendre que lorsqu’on en a plein le dos, il faut songer à accepter nos limites. Lorsque tu iras mieux, j’irai mieux aussi, pense un peu à toi, à nous et ce n’est pas de l’égoïsme, en réfléchissant tu peux trouver d’autres alternatives pour apporter ton soutien.