La rencontre avec LEO s’est faite sur un sentier très escarpé, il m’a regardée m’approcher de lui. C’était très amusant, sa tête tournait de droite à gauche et ses yeux exprimaient de la curiosité. Je lui ai expliqué la raison de ma présence, que ses gardiens me chargeaient d’un message et de quelques questions pour lui.

Je sais, je ne suis pas surpris, contrairement à ce que tu peux croire, ils en ont beaucoup parlé ensemble et j’étais plutôt curieux de voir l’allure de la personne qu’ils allaient m’envoyer. J’ai du flair, beaucoup de flair et je ne suis pas déçu du choix qu’ils ont fait.

Je suis parti depuis quelques semaines mais je les accompagne toujours encore dans leur quotidien et rôde dans leur entourage. Ils l’ont compris et je suis content qu’ils l’ont ressenti, mais il est temps maintenant pour moi de les laisser afin qu’ils puissent faire leur deuil, que je cesse de me nourrir de leur énergie et que je monte au jardin des animaux pour me reposer et me ressourcer.

Tant que je reste là ce n’est pas bien pour eux ni pour moi, même si cela les a aidé quelque temps. Ils ont eu beaucoup de mal à accepter ma maladie et ont culpabilisé de ne pas l’avoir vu plus tôt et de ne pas avoir pu m’aider. Ils avaient, pour croire qu’il existe une vie après la mort, besoin de m’entendre, de me sentir et je les ai aidés, je leur ai envoyé des signes.

C’est juste LEO, je vais te lire leur message et leurs questions :

Questions que nous souhaiterions lui poser :

    Comment vas-tu?

    Avons-nous réussi à te rendre heureux?

    Pourrons-nous un jour nous retrouver sur cette terre?

 Message a passer :

    Leo, merci de nous avoir apporté autant de bonheur et d’amour pendant ces 9 ans, tu as été notre rayon de soleil, notre boule d’amour, nous sommes très heureux de t’avoir eu dans notre vie, tu as été le meilleur des Toutou et sache que tout nous manque en toi. On aimerait tellement pouvoir te serrer dans nos bras et te faire plein de bisous et de câlins. Nous avons bien reçu tes signes et senti ta présence à la maison, merci pour ce cadeau magnifique qui nous a fait beaucoup de bien.

Pardonne nous pour ces dernières semaines qui ont été si difficiles, on aurait tellement voulu t’aider a guérir.

Sache que nous t’aimons très très fort, tu resteras pour toujours avec nous et dans notre cœur.

Nous t’aimons très fort, tes gardiens, Chris et Sev ( ton papa et ta maman).

Merci pour ce merveilleux message d’amour, je sais que je vous manque et c’est réciproque, j’étais tellement heureux avec vous, je vous aime et j’ai eu une vie de prince auprès de vous. Tu étais mon papa, elle était ma maman, mais c’est à toi que j’étais relié, c’était toi mon gardien et j’étais chargé de t’aider à avancer dans la vie et surtout à t’ouvrir à l’amour inconditionnel.

Tu as su, à travers moi, t’ouvrir un peu plus aux autres et sortir de ta zone de confort. Ce n’était pas gagné, la confiance en toi et aux autres n’est pas facile, tu as quelques difficultés à te reconnecter à ton petit enfant intérieur, à la source, parce que tu t’es senti trahi et rejeté. J’étais là pour te donner cet amour et cette confiance qui t’ont permis de te nourrir de tendresse lorsque tu me câlinais.

Je n’ai rien à vous pardonner, j’étais sur mon chemin, le mal me rongeait de l’intérieur et on ne pouvait plus rien pour moi. Je sais combien c’était cruel pour vous de me voir souffrir et je me réfugiais dans mon corps astral pour mieux le supporter.

Maintenant je vais bien, je n’ai plus aucune douleur et je peux de nouveau me mouvoir sans aucune plainte. Mais pour pouvoir me ressourcer et vous revenir, un passage là-haut est nécessaire. Je suis content que vous ayez demandé de l’aide car je vois dans ses yeux et son aura qu’elle aura la gentillesse de m’aider à faire le passage et je vous dis merci et à elle aussi. C’est si rassurant d’être accompagné avec amour dans la lumière, car tant qu’on reste auprès de vous on ne peut pas vous revenir et mon âme aspire très fortement à vous retrouver très vite.

Je me suis senti être votre BB, votre garçon et ma place n’est pas dans l’au-delà, ma place est auprès de vous. J’ai toujours été très choyé, considéré comme un membre de la famille à part entière et j’ai aimé jouer à la balle et mon doudou peluche me manque aussi.

Quelle joie de te retrouver le soir et de pouvoir courir et m’amuser tout en étant impatient de manger une sardine. Une vie de rêve, une vie de pacha. Merci, merci pour tout ce bonheur qu’il me tarde de retrouver.

Je me charge LEO de leur transmettre tes messages, es-tu maintenant prêt à passer le pont des fleurs ?

Je le suis.

IL est venu à mes côtés et nous avons emprunté le sentier qui s’illuminait de mille lumières et devenait de plus en plus large. Lorsque nous sommes arrivés devant le pont, je me suis arrêtée, il m’a regardée en hochant la tête de droite à gauche comme à ma connexion avec lui et il m’a dit que pour lui son gardien, ce sera un avant le départ de LEO et un après, ce qui est sûr, c’est qu’il ne verra plus la vie comme avant et qu’il est heureux pour cette grande et belle prise de conscience.

Puis il a traversé le pont et s’est noyé dans la lumière de l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir LEO !