width=Ta gardienne Lila me demande de te transmettre des messages et aimerait aussi te poser une question :

Ce que je souhaite lui dire c’est qu’elle est en sécurité avec nous et qu’aucun mal ne lui sera fait, qu’elle sera toujours protégée et qu’elle fait partie de notre famille.

Mon mari Yann est triste et très contrarié de ne pas pouvoir l’approcher pour la caresser. Il souhaite partager des choses avec elle et pouvoir en être proche. Elle ne doit plus craindre les hommes.

Merci de lui dire que je l’aime infiniment, qu’elle est un cadeau dans cette vie et que je la remercie pour tout ce qu’elle m’apporte, je la remercie de m’avoir accordé sa confiance. Son regard doux et aimant, sa douceur, sa gentillesse, son élégance, son intelligence, sa fidélité tout est cadeau …

Mon plus grand bonheur est de la voir courir libre et heureuse et la voir s’épanouir jour après jours, mois après mois…

Si elle pouvait éviter de courir après les chats quand nous nous promenons et qu’elle est en liberté ce serait merveilleux car j’ai toujours la crainte qu’elle  fasse du mal à un pauvre chat qui serait sur notre route.

 Question : si elle aimerait avoir une compagne lévrier ? 

Et si oui alors lui dire qu’elle doit d’abord faire confiance à Yann et tisser une relation avec lui afin qu’il soit d’accord pour adopter un congénère…

 Dis-lui merci pour son message si doux et empreint d’amour. J’ai e la chance, beaucoup de chance de l’avoir trouvée, d’avoir trouvé une famille si  aimante et généreuse, jamais de la vie je ne pouvais espérer une telle existence. Depuis mon arrivée chez eux ma vie a changé et je crois rêver.

Je suis libre, plus attachée et prostrée dans ma cage. Lorsqu’elle me laisse courir dans les prés je peux me dépenser, et ne suis pas juste limitée à faire mes besoins. C’est merveilleux, un réel plaisir. Dis-lui que je suis heureuse et que je l’aime, jamais je ne savais ce que d’aimer un humain pouvait signifier, maintenant je le sais.

Même dans l’amour inconditionnel je ne pouvais aimer mon gardien, je n’étais qu’un objet devant lui servir, et je n’ai jamais connu un seul moment où il me respectait au moins un tant soit peu. Il était méchant et j’ai connu et subi des maltraitances, l’homme, le maître de la maison me fait peur.

Mea culpa je sais que mon nouveau gardien est un homme bon et qu’il ne me fera jamais de mal, mais les mémoires sont encore très présentes. Rien que d’entendre le pas masculin, ou la voix, me donne des frissons et envie de fuir ou de me cacher. J’ai peur de la main qui pourrait me faire du mal, des coups de pieds aussi et tous ces souvenirs sont encore omniprésents.

Pardonnez-moi, ce n’est pas de l’ingratitude de ma part, ce sont des peurs qui sont encore très ancrées dans ma tête et le moindre petit stimulus me crée un stress énorme. Il me faut de l’aide, je suis si heureuse ici, il me faut juste un peu de temps. Hélas tout ne s’efface pas d’un coup de   baguette magique, bien qu’ici j’ai l’impression d’avoir trouvé une fée, ma fée et je te suis si reconnaissante pour les câlins et la tendresse que tu me donnes.

J’aimerais avoir un compagnon de jeu, et je pense que ce serait plus lui qui pourrait m’aider à retrouver confiance en l’homme, en mon gardien. J’aimerais pouvoir les observer, les voir jouer ensemble et partager des moments de tendresse. Cela me donnerait envie de participer et d’oublier mes grosses angoisses lorsqu’il s’approche trop près de moi. Je veux y arriver, il me faut juste un peu de temps, désolée ce n’est pas si simple pour moi.

Quant aux chats c’est naturel pour moi de les courser, c’est une réaction impulsive, je ne réfléchis pas, je ne maîtrise pas, je fonce, pardon ce sont mes instincts primaires qui dominent et j’en suis navrée. J’ai beaucoup de choses à apprendre et en tout premier la confiance, et ce n’est pas gagné. Je le sais malgré les grands moments de bonheur que je vis depuis que je suis chez vous.

Ma vie commence aujourd’hui et grâce à vous. Merci, mille mercis.